La vérité est-elle la suprême valeur ? Lâcheté; Qui mérite la moralité ?

b-Faut-il tout sacrifier au profit de la vérité ? surestimation et hiérarchie des valeurs : conséquentialisme

La condamnation intransigeante du mensonge se fonde sur une surestimation de la vérité, or faut-il tout sacrifier au profit de la vérité ?

Depuis Platon, la philosophie s’affirme contre l’illusion, le préjugé, l’idéologie. Or on peut se demander s’il faut privilégier la vérité aux dépens de toute autre valeur ? La vérité est une valeur certes inestimable, préférable à l’illusion mais il existe d’autres valeurs dignes d’intérêt et qu’il serait injuste de systématiquement sacrifier.

Nietzsche affirme contre les philosophes socratiques que choisir la vérité dans certains cas, c’est se cacher par mauvaise foi, c’est faire preuve de lâcheté.

De plus, le conséquentialisme refuse de considérer les actions morales abstraitement des circonstances, de manière a priori, indépendamment des circonstances. Il faudrait toujours envisager la singularité des cas.

Enfin, pour Benjamin Constant (conséquentialiste), tout le monde ne mérite pas la moralité. Si quelqu’un avec de mauvaises intentions s’apprêtent à commettre un méfait, je  ne lui dois pas la vérité.

Cependant, le risque du conséquentialisme c’est de tomber dans la casuistique (liste de cas) des moines du Moyen-Age. La morale serait subjective, relative. On ne peut refuser la moralité aux individus, choisir d’être moral avec certains. D’une part, parce que nous ne pouvons savoir si ceux qui n’ont jamais mal agi ne le feront pas un jour, d’autre part, parce que c’est s’abaisser à ceux que l’on critique, c’est commettre ce que l’on condamne et tomber dans un cercle vicieux, voire une surenchère (puisque il est immoral, je le suis…)

Il faut donc analyser les limites du conséquentialisme avec la position kantienne.

 

 

 

 

c-On ne peut rester les « mains sales » : choisir la vérité, n’est-ce pas faire preuve de lâcheté ?; singularité des cas; qui mérite la moralité ?

One thought on “La vérité est-elle la suprême valeur ? Lâcheté; Qui mérite la moralité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *