Le mensonge est sanctionné par la loi positive.

Le mensonge ne saurait être un droit pour la société. En effet, il s’oppose aux but comme aux moyens du droit. Le droit est établi pour garantir la cohésion sociale. Or le mensonge introduit du désordre. Il implique que l’n considère tous les individus de la même manière, qu’il ait le même traitement. Or celui qui ment fait exception pour lui-même, il s’autorise ce qu’il refuse aux autres. Son mensonge ne fonctionne que si on le croit (donc que ce n’est pas un droit, public comme tel), que si les autres lui font confiance. Si les gens ne le croyaient pas, son mensonge raterait son but, il ne serait donc pas moral. Enfin le droit suppose un pacte, un contrat de confiance entre les individus (je suppose que les gens suivent en règle générale les règles). Le mensonge est donc le contraire du droit dans sa définition.

One thought on “Le mensonge est sanctionné par la loi positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *