Interrogation : le sujet 2

Repères :

1- Les actions futures peuvent arriver ou non, elles ne sont donc pas nécessaires mais ………………….?

2-Nous n’avons pas une conscience immédiate de nous-mêmes; Expliquez, donnez des exemples.

3-Les cheveux sont une qualité essentielle pour l’homme. Vrai ou Faux ? Expliquez.

Citations/Auteurs:

4-Qui a dit « Je pense, donc je suis » et dans quel ouvrage ?

5-Pour Pascal, « l’homme est grand en ce qu’il se connait misérable ». Expliquez.

6-Pourquoi l’art est-il un besoin universel pour Hegel ?

Texte à trous :

La conscience, du latin ………………….. qui signifie ………………………………….., est la faculté de ……………………………………………………….. Elle est la condition pour l’homme de se connaître.Cette faculté distingue l’homme du reste du monde, c’est une différence de …………… Elle fait du sujet une ………………….qui signifie masque en latin, capable de répondre de ses actions car doté d’une identité (dont les critères sont : l’unité, ………………. et l’ipséité). Locke prend les exemples du …………. et de ……………………pour illustrer la nécessité de la conscience et de la mémoire notamment pour être jugé.

Sujet (Analyse-Brainstorming +Références cours et culture personnelle):

Peut-on se mentir à soi-même ?

Bonus : 

Mlle Le Desfoy possède un bijou dont elle est très fière : une splendide chaîne en or délicatement ouvragée, qui s’est léguée dans sa famille de mère en fille depuis 23 générations. Avec le temps, elle remarque que trois chaînons abîmés. Elle se rend chez M.Grisaille, le bijoutier attitré de la famille, afin de les faire remplacer. Ce dernier, qui nourrit depuis des années,un amour aussi sincère que secret pour sa cliente, remplace avec soin les chaînons entre deux soupirs de désespoir. mais alors qu’il cherche un endroit où ranger les précieux chaînons abîmés il découvre un trésor inespéré : les ancêtres de mlle Le Desfoy ont elles aussi fait remplacer les chaînons abîmés du bijou en question par les ancêtres de M.Grisaille (bijoutiers de père en fils), et ces derniers ont méthodiquement rassemblés dans un même casier. Monsieur Grisaille réussit à reconstituer le collier d’origine avec les chaînons d’origine.

Lorsque Mlle Le Desfoy vient chercher son collier, M.Grisaille lui tend tout d’abord celui auquel il a remplacé les trois chaînons. Puis sort de son établi le collier reconstitué et lui expose la situation. « Voici le véritable collier de votre famille. Je l’ai reconstitué pour vous. Il est certes un peu moins reluisant que l’autre, mais c’est bel et bien le bijou d’origine. » « mais enfin vous n’y pensez pas, M.Grisaille. C’est bien ce collier-ci qui est le bijou de mon aîlleule ! nous nous le léguons de génération en génération ! » rétorque Mlle Le Desfoy courroucée. Quel collier est le même que celui que portait l’aïeule de Mlle le Desfoy 23 générations plus tôt ? celui qu’elle porte autour du cou ou celui qui est reconstitué ? Pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *