L’envers du décor n’est qu’un décor de plus

Quand on joue la carte de la sincérité, de la franchise, lorsqu’on brandit son honnêteté comme un étendard, n’est-ce pas précisément un manque d’authenticité, une apparence de plus, un masque ? Car la vérité,  si elle s’affiche, devient automatiquement apparence ! Le naîf qui se sait naif ne l’est plus tout à fait, le naturel part au galop dès qu’on veut l’être. On ne peut que jouer à être ce que l’on n’est pas.

http://www.europe1.fr/emissions/la-morale-de-linfo/lenvers-du-decor-nest-quun-decor-de-plus-2869822

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *