Conscience de soi : Je est un autre

Excellente émission sur la conscience. Ce que les scientifiques peuvent nous apprendre.

Claire Sergent, enseignante chercheuse au laboratoire « Psychologie de la perception » à l’Univerité Paris Descartes et Francis Eustache, neuropsychologue, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, et directeur de l’unité de recherche INSERM « neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine » à l’Université de Caen-Basse Normandie.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-lundi-19-novembre-2018?fbclid=IwAR3jagw3A9rkhGWDXZ1C7MJzuQhWxMEDDqUcqHfmHBZQ7BgtrZ8BLXuox8g

Qu’est-ce qu’on entend par conscience de soi ?

disséquer le problème : représentation de soi ? 

Avant la naissance, le bébé a des sensations qui lui arrivent et construit le monde à partir de cela et une représentation de lui-même, un individu distinct et qui peut agir sur son environnement (agentivité)

oignon = sensation corporelle directe, agentivité (capacité d’agir sur le monde), mes actions et leurs conséquences, jusqu’à la capacité de jugement sur soi-même (méta cognition, introspection, retour sur soi, juger ses propres performances)

conscience recouvre beaucoup de sens : conscience d’accès (représentation de l’extérieur ou de soi) pas toujours conscientes, 

Je est un autre car l’enfant va devoir construire la représentation d’un individu comme lui-même et on a un rapport direct à soi différent d’un autre. 

Soi et autre : interaction à partir de laquelle va se détacher la conscience de soi 

plus haut niveau : métacognition (introspection comme retour sur soi-même, ses performances et ses pensées, identifier ses états mentaux)) 

plus basique : agentivité, fonction de la sensation d’agentivité, ressenti de son corps,

Damasio : le core-self , le soi primitif 

identité et conscience de soi 

hiérarchie 

évoquer le monde autour de nous 

phénoménologie : conscience noétique (sur le monde) parler du monde sans qu’il soit immédiatement présent, conscience à mes propres souvenirs (conscience auto noétique) réflexion qui permet d’aller vers soi (mémoire épisodique est auto noétique qui voyage dans l’espace et dans le temps)

soi qui évolue dans l’espace, et dans le temps 

mémoire (du passé) mais aussi du futur , amnésique même difficulté à se projeter dans le futur que le passé

conscience fait des boucles rétroactives, spiralaires, anticiper, prendre des décisions, se tourner vers les autres 

Je dans le temps, permanence du Moi, identité, bagage porté à l’instant présent / immédiateté du Je

représentations sémantiques /épisodiques 

long terme stable, qui je suis, comment le monde est fait, / souvenirs pas copies conformes, emblématiques, changements importants

double construction de moi sur temps long et évènement = cohérence de moi au fil du temps

pas impression de faire des efforts pour avoir cohérence de soi 

flexibilité / identité 

conscience role dans construction d’un soi cohérent : esprit humain a cette propension à faire sens de tout ce qui est observée, parfois c’est faux 

split brains ( section du corps calleux) deux hémisphères ne se parlent plus : patte de poulet à l’hémisphère gauche qui peut parler / paysage de neige hémisphère droit 

construction du soi qui est implicite, je constate les données et j’en déduis des choses générales que je vais appliquer à soi meme 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *