L’amour, toujours l’amour !!!

L’amour chocolaté, l’amour aux objets trouvés,

L’amour gymnastique, l’amour automatique,

L’amour désiré, l’amour répété,

L’amour de Mars à Vénus,

L’amour perdu, l’amour fondu,

L’amour à la cuillère, l’amour planétaire,

L’amour bulle de savon, l’amour dans le glaçon,

L’amour infini, l’amour finit…

Et l’auteur ne se lasse pas de l’amour, il le décline, le regarde, le ressent, à tous les parfums, sur tous les tons et à toutes les sauces. Quelles sont belles les amours de Bernard FRIOT, poète tendre, lucide et facétieux à la fois. Il nous livre, en effet, de l’amour bien emballé, qui surprend, déborde en cascade, s’envole… La quatrième de couverture indique un âge pour un éventuel lecteur : « Dès 9-10 ans ». C’est une erreur, mieux que Tintin et son traditionnel de « 7 à 77 ans », ce recueil de poèmes amoureux est pour TOUS. Il suffit d’aimer les mots, la poésie et l’amour, bien sûr.

Attention, le sous-titre du livre annonce des poèmes pressés. Que le lecteur ne se méprenne pas, lui, il a le temps, vraiment tout le temps de les savourer.

Références :

Titre : Je t’aime, je t’aime, je t’aime : poèmes pressés.

Auteur : Bernard FRIOT

Les petits plus :

–> On parle de ce recueil ici.

–> Il est question ici de poèmes pressés, car l’auteur est aussi le créateur des histoires pressées et des histoires minute parmi d’autres.

–> Les autres articles autour d’ouvrages de Bernard FRIOT sur le site :

Presque poèmesDire tout et n’avoir rien à dire, Les princesses ne sont plus ce qu’elles étaient

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.