« C’est comme si quelque chose de terrible se préparait »

Tout commence dans une ambiance lourde et une torpeur caniculaire.  C’est comme si quelque chose de terrible se préparait.  Un matin, à Fortville, cinq enfants se réveillent, chacun dans son univers habituel mais tout a changé. Chacun retrouve sa maison vide : plus de parents, de frères et soeurs, plus de voisins d’internat, plus rien. Juste un silence oppressant dans les rues balayées par le vent et arpentées par des animaux errants, affamés et plutôt agressifs. Chacun part en quête de vie humaine et ils finissent par tous se trouver. Mais qu’a-t-il bien pu se passer au cours de la nuit ? Pourquoi sont-ils tout seuls ? Les a-t-on délibérément abandonnés ? Ils émettent ensemble des hypothèses, des plus farfelues au plus terrifiantes. Ils ne savent pas qu’ils ne sont qu’au début de leurs découvertes et de leurs aventures collectives. Ils ne trouveront le salut qu’en unissant tous leurs talents et leurs forces, et en restant solidaires. Ce premier tome des aventures de Dodji, Leïla, Terry, Yvan et Camille, enfants en apparence bien différents, est drôle et affolant à souhait. Réalité, fantastique, science-fiction ?  J’espère pouvoir acheter très vite les tomes suivants pour avoir la clé de l’énigme.

Références :

Titre : Seuls, tome 1, La disparition

Auteurs : GAZOTTI  (dessin), VEHLMANN (scénario)

Editeur : Dupuis

Les petits plus :

–> On en parle ici et .

–> Cet album a été primé à plusieurs reprises : Prix Jeunesse à Angoulème 2007 et Prix des lecteurs du Journal de Mickey 2006.

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.