Famille idéalo-virtuelle pour ado en quête de tendresse

Corentin, adolescent accro’ à son ordinateur, n’aime pas la vie qu’il mène, surtout depuis que son père et sa mère se sont séparés. Il faut dire que sa mère a mal « encaissé » le départ de son père pour une autre. Alors, il se réfugie tant qu’il peut dans son jeu-vidéo Cream-city. Un jeu, dont il a pu configurer tous les personnages : leurs envies, leur caractère, leur aspect physique, leurs loisirs. Cream-city est en fait un univers virtuel idéal, où évolue Virma, jeune adolescente virtuelle, elle aussi, dont Corentin est tombé amoureux. Où cela va-t-il donc le conduire ? Surtout, à partir du moment, où le jeu a un bug et que Corentin s’y trouve happé !!! Il entre par conséquent dans une société idéale ? Ca n’est pas si sûr, surtout lorsque des personnages se mettent à mourir les uns après les autres…

Références :

Titre : Crime-city

 Auteure : Gudule 

Editeur : MIJADE

 Les petits plus :

¤ Que pensez-vous de la première de couverture ci-dessous ? Observez-la  et comparez-la à celle ci-dessus ? Laquelle des deux préférez-vous ? Pourquoi ?

 

 ¤ Je me demande après avoir lu ce roman si l’auteure s’est inspirée – très très librement s’entend – d’un film sorti en 1998 : Pleasantville. En voici le synopsis extrait de Allociné.com :

« Pour s’extraire des angoisses d’une famille stressée et divisée des années 1990, David aime s’évader en regardant la télévision et plus particulièrement « Pleasantville », série en noir et blanc datant des années cinquante. Jennifer, sa soeur jumelle, est tout l’opposé de David : elle vit au jour le jour en parfaite harmonie avec le monde moderne. Jusqu’à ce que, par un étrange phénomène, Jennifer et David se retrouvent parachutés à « Pleasantville ». Désormais intégrés au casting, ils vont parasiter la série au point de changer la vie bien réglée des protagonistes. »

 En voici la bande-annonce :

 

 

Commentaires (1)

jennilath mars 2011 at 13:14

J’ai adoré le passage quand il arrive dans le monde virtuel et les questions que les gens lui posent. A la fin, lorsqu’il est accusé d’être complice de la création du trou noir, je n’ai pas aimé du tout. Autrement, rien à dire, sauf qu’il est genial !

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.