Usher : histoire d’une fin

Edgar Allan Poe, auteur américain du XIXème siècle, passé maître dans l’écriture d’histoires fantastiques, insolites ou étranges, les fameuses « Histoires extraordinaires », nous livre ici en une trentaine de pages une véritable montée en puissance de la peur pour les personnages comme pour les lecteurs, jusqu’à la chute finale.

Dès les premières lignes, le narrateur, chevauchant en direction de la maison Usher, triste manoir se reflétant invariablement dans un lac, pose d’emblée le décor et son ambiance : mélancolie, isolement, tristesse. Il est l’invité de Roderick Usher, dernier descendant de cette maison, qui l’a fait venir en catastrophe. Et lorsqu’il  retrouve son ami, ce dernier a vieilli et rien ne peut le distraire. Une morosité constante et croissante l’habite. Il faut dire que sa soeur vivant sous le même toit souffre d’un mal étrange…

En entrant dans ces murs-là, le narrateur et le lecteur ne savent pas ce qui les attend !!!   

Une histoire AFFRORRIBLE à souhait.

 

Références :

Auteur : POE, Edgar Allan

Titre : La chute de la maison Usher

Les petits plus :

–> Cette nouvelle a inspiré beaucoup d’autres artistes, c’est le cas de Jean Epstein, réalisateur de film aux grands débuts du cinéma. Le film ci-dessous date de 1928.  Regardez bien, on utilise déjà des « effets spéciaux » mais pas ceux auxquels nous sommes habitués !  

–> Le compositeur français Claude DEBUSSY en a fait un opéra en un acte, dont voici un extrait :

 

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.