Enigmes dans la ville souterraine

Monsieur Starr reçoit, un jour de décembre 1866, une lettre d’un ami, Simon Ford. Monsieur Starr est ingénieur et il a justement travaillé dans la mine d’Aberfoyle  avec Simon Ford, qui était son chef d’équipe à l’époque. Dans sa lettre, Simon lui demande de se rendre à nouveau à Aberfoyle. Il faut savoir qu’entre temps la mine a été fermée et que Simon et les siens ont décidé de rester vivre là sous terre.  Ce qui surprend surtout Monsieur Starr, c’est que quelques jours plus tard, alors qu’il est en plein préparatifs, il reçoit une lettre anonyme  lui précisant qu’il est inutile qu’il se déplace.  Ceci ne manque pas d’éveiller tant sa curiosité que son inquiétude. Et lorsqu’il arrive à Aberfoyle, il est reçu les bras ouverts par son ami,. Ce dernier  lui relate des faits étranges qui se sont produits récemment dans la mine désaffectée ; certains, très superstitieux, y trouvent des explications surnaturelles. Monsieur Starr et Simon Ford  se mettent alors au travail pour démèler cet écheveau d’énigmes, mais ils ont du pain sur la planche car c’est comme si un ennemi invisible avait voué leurs recherches à l’échec.

La langue de Jules Verne est certe celle du XIXè siècle. Mais, ne vous arrêtez pas à cet écueil-là, ce livre  est un savant mélange de policier, de fantastique et un peu de science-fiction. C’est aussi  un très témoignage de la vie dans les mines en Ecosse. Cet univers souterrain est oppressant à souhait, le lecteur se réjouit à la fin d’une part des frissons qu’il a éprouvés et d’autre part de retrouver la lumière, toute la lumière !

Références :

Auteur : Jules VERNE

Titre : Les Indes noires

Les petits plus :

–> Si vous êtes^pressés de découvrir ce livre, il est en ligne ici.

–> Ce roman a été adapté au cinéma en 1964. Voici le début du film :

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.