Une Alice moderne. Distrayant, surprenant et touchant !

Première de couverture

Première de couverture

En Allemagne, Alice et sa soeur sont jumelles. Leurs parents ont créé une école où enfants handicapés et enfants dits « normaux » suivent les mêmes cours. Elles sont pourtant bien différentes car Alice est atteinte de trisomie 21. De prime abord, on pourrait penser que cette histoire va être larmoyante. Pas du tout ! L’auteur Ulricke Kockero est parvenue à nous faire aimer, presque adorer Alice, telle qu’elle est avec ses talents, mais aussi avec ses caprices D’ailleurs, si tout au long du roman la famille des jumelles se retrouve à vivre de réelles aventures, c’est au départ à cause d’une sorte d’idée fixe d’Alice, qui s’est promis d’aller en Mongolie. Ce roman nous fait découvrir les deux « pays » d’Alice, ceux qu’elle a adoptés : la Mongolie en Asie et la trisomie 21. C’est un véritable tour de force !

Commentaires (6)

201561matmarth février 2015 at 12:55

Je trouve ce livre passionnant, je voudrais bien le lire. Le titre est très drôle, il y a beaucoup de couleurs, c’est très joli !!!

201561emboth février 2015 at 12:11

Ce livre a l’air bien. Je n’en ai jamais entendu parlé.

201563gaemarth mars 2015 at 10:16

Rien qu’en lisant l’article, cela ne me plait pas car la fille est atteinte de la trisomie 21 et dans le titre ils mettent « Alice au pays des mongols »et ce n’est pas drôle !

201563loroth mars 2015 at 10:18

Bonjour,
Ce livre a l’air passionnant et émouvant, car l’école est pour les « normaux » et pour les handicapés, il n’y a aucune différence, Alice a l’air d’une fille non différente même si elle est atteinte d’une maladie. Et puis j’aime bien car Alice s’est fixé un défi, pour aller en Mongolie malgré sa maladie.

201563laumarth mars 2015 at 10:25

Rien qu’à voir ce résumé le livre à l’air d’être bien , je voudrais le lire. C’est un roman qui doit mettre les larmes aux yeux parce que Alice est atteinte de la trisomie 21. Ses parents ont créé en Allemagne une école exprès pour les enfants qui sont dit « Normaux  » ainsi que pour les enfants handicapés. Le meilleur dans ce roman est qu’on ne différencie pas ces deux types d’enfants.

201562paumith mars 2015 at 16:35

Je crois que ce livre est bien car il doit y avoir des longs voyages.:-)

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.