Mais où est donc passé Yak ?

Les ailes de la contrebasse par MestronEvans a bientôt 13 ans et se réveille un matin sans Yak ! Yak, c’est son doudou ; le petit être de chiffon informe et râpeux qui jusque là ne l’a jamais quitté. Evans se garde bien de dire à ses parents- il est enfant unique- et à ses copains toute la peine que cela lui procure. Pensez, à son âge, s’inquiéter parce que Yak a fait une fugue ! Et puis, ce n’est pas tout ! Sa passion, c’est jouer avec Denise … Denise, c’est sa contrebasse. Quand il se rend à son cours de contrebasse hebdomadaire et qu’on lui explique que Denise est trop petite à présent pour son grand corps d’adolescent, c’est un deuxième coup dur. Toutes ces péripéties lui font même oublier que le soir même, il aura 13 ans et il ne peut se douter que ses parents vont lui faire un cadeau à la hauteur de son âge !!! Evans comprend vite que du changement va s’imposer à lui, mais est-il prêt à l’accepter ?
L’auteur, Hervé Mestron, qui a souvent coutume de « mettre en scène » un instrument de musique dans ces romans a cette fois-ci fait le choix de la contrebasse et pour cause !
Ce très court roman se lit très vite et très aisément. Il évoque une sorte de crise d’adolescence, pas celle où l’enfant devenu ado se rebelle, claque les portes et n’entend pas le discours des adultes. Non, c’est une crise toute aussi douloureuse à vivre pour l’enfant concerné, qui se rend compte que finalement il est bien un futur adulte dans son corps et que son entourage essaie gentiment de le conduire sur les chemins de l’autonomie qu’il ne souhaite pas vraiment. J’imagine que certains adolescents se retrouveront dans les émotions et les métamorphoses vécues par Evans.

Références :

Auteur : Hervé MESTRON

Titre  : Les ailes de la contrebasse

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.