logologo

Activité de plein air : la chasse au dahu

Chasse au dahu

La chasse au dahu constitue une activité de plein air typique de la classe de neige.

Lampe torcheLe dahu (ou dahut) est un animal imaginaire des montagnes qui fait l’objet de nombreuses légendes et plaisanteries. Son nom et sa description physique varient quelque peu d’une région à l’autre.

La principale caractéristique du dahu ? Ses pattes droites sont plus courtes que ses pattes gauches (ou l’inverse), pour la simple et bonne raison qu’il se déplace à flanc de montagne.

La tradition orale de nombreuses régions montagnardes rapporte l’étrange rituel de la chasse au dahu. Cette chasse se déroule à la tombée de la nuit et nécessite de se munir d’un sac et de bâtons. Le bruit des bâtons entrechoqués effraie l’animal qui perd l’équilibre et peut être enfermé dans un sac alors qu’il roule au bas de la pente. Les rabatteurs sont chargés de diriger la bête vers ce sac.

Ciel étoiléDans le cadre de la classe de neige, il est possible de raconter la légende, dans un premier temps, puis de sortir en groupe à la tombée de la nuit, munis de lampes torches et de petits bâtons, afin d’effrayer le dahu. Pourquoi ne pas en profiter pour dispenser un cours d’astronomie ? L’observation des étoiles s’accorde bien avec l’attente du dahu… Pour donner quelques pistes, voici une observation de la Grande Ourse et du ciel d’hiver, réalisée et commentée par un enseignant de Primaire ; et un épisode de « C’est pas sorcier » consacré aux étoiles.

En classe de neige, la chasse au dahu est une bonne occasion de s’amuser, mais aussi de développer l’esprit critique des élèves : qu’est-ce qu’une légende ? Comment démêler le vrai du faux ? Quelles sont les sources d’informations fiables que l’on peut consulter ? Sur son blog, un professeur évoque les avantages de la chasse au dahu auprès des jeunes élèves.

Et vous ? Avez-vous pratiqué la chasse au dahu avec votre classe ? Cette activité de plein air a-t-elle eu du succès ? Avez-vous également observé les étoiles ?

Mots-clef :

Laisser un commentaire