Des nouvelles de l’école du Haillan

Le projet Léo Drouyn, a fourni à la classe le thème du travail de l’année en arts plastiques : le dessin d’architecture (le château fort) ainsi qu’une
finalité : la gravure des dessins produits.
Dans un premier temps, la classe a observé les dessins de Léo Drouyn et a produit sur le vif des croquis au crayon des bâtiments anciens proches de l’école.
Ces croquis ont été repris en classe puis comparés entre eux ainsi qu’à des œuvres d’artistes (Drouyn, Hugo, Rembrandt) afin de les améliorer du
point de vue de la lisibilité. Différents médiums ont été utilisés alors : fusain, encre de Chine, feutres noirs. Dans le même objectif de travail sur les valeurs, les enfants ont pratiqué la gravure sur la carte à gratter qui a permis en outre de travailler les trames et hachures destinées à rendre l’éclairage de la
scène.
Dans un deuxième temps afin d’obliger les élèves à simplifier les formes et ne pas se perdre dans les détails, un atelier de collage a été ouvert toujours sur le thème du château. Pour éviter la lassitude, nous avons introduit la couleur (fonds préparés à l’encre). Dans un troisième temps, les croquis pris lors de la visite de la forteresse de Blanquefort ont été repris dans le but d’être gravés. Ce denier travail est la synthèse des activités préalables : lisibilité du tracé, simplicité du dessin et rendu des zones d’ombres et de lumières par des hachures ou autres procédés.

Voilà nous sommes bientôt prêts à accueillir le graveur

Jean-Marc Rivera

Cliquez-ici pour visionner le Power Point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.