Qu’est-ce qu’une Commanderie ?

Les commanderies ont été fondées à partir du XIIème siècle par les Ordres militaires comme par exemple les Templiers et les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Ces ordres religieux uniquement masculins sont liés aux croisades en Terre sainte. Les Commanderies réunissaient un ensemble de bâtiments et des terres attenantes. Elles abritaient des chevaliers, leurs écuyers, des sergents d’origine roturière, des prêtres et des clercs, des serviteurs et artisans. Les ressources collectées par les Commanderies servaient pour la subsistance des frères et la vie matérielle de l’Ordre.

Ces « maisons religieuses » étaient constitués par une habitation principale, où résidait le commandeur, un logis pour les autres membres, une église ou une chapelle, un cimetière, parfois un hôpital pour les pèlerins et très souvent une exploitation agricole. Chaque commanderie était placée sous l’autorité d’un commandeur (preceptor). Les commanderies étaient regroupées en «provinces » chez les Templiers ou en « prieurés » chez les Hospitaliers. Les rapports d’inspection des commanderies qui sont conservés aux archives nous permettent de connaître leur histoire.

A la fois « maisons religieuses » et seigneuries, les commanderies étaient assez proches les unes des autres (tous les 10 à 15 km environ) et assuraient l’accueil et l’hébergement des pèlerins allant à Saint-Jacques de Compostelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.