Nos jardins idéaux

Quand Bernard Pradier (le spécialiste des arts visuels) est venu, nous nous sommes intéressés aux jardins. Nous avons décrit des œuvres d’art parlant des jardins du Moyen-Âge ou des jardins de notre époque.
Nous avons dit ce qu’on trouvait dans un jardin et à quoi cela servait : des cailloux ou des buissons pour faire des bordures, des arbres pour manger les fruits ou faire de l’ombre pour un pique-nique, de la pelouse pour se rouler dedans, des allées pour se promener, un potager pour se nourrir, des animaux pour manger ou pour jouer avec eux, des pots de fleurs et des sculptures pour décorer, une serre pour protéger les plantes en hiver, une véranda pour se protéger de la pluie ou « être » dans le jardin même quand il fait trop froid.
Du coup, nous avons voulu inventer nos jardins idéaux : dans nos jardins idéaux, on peut trouver des piscines, des fleurs, des panneaux, des cailloux, des cascades, des statues, de l’herbe, des arbres, des graines, des mares, des allées, des buissons, un papillon, un tennis, des rivières, des fontaines, des montagnes, des maisons, des bonshommes, des potagers, des escargots, un arrosoir automatique, une école, de l’ombre et bien sûr… le soleil et des nuages.
Dans nos jardins idéaux, on peut faire tout ce qu’on veut, tout ce dont on rêve : planter des plantes du Moyen-Âge, creuser, ratisser, enlever les fleurs fanées, se reposer, pique-niquer, faire pousser des fleurs et d’autres choses (tomates, concombres, artichauts,…), dormir, jouer, faire une fête, boire, bronzer, se rafraîchir, jardiner, escalader, regarder, cueillir des fleurs, marcher, récolter, écouter, se baigner, se promener, sentir l’odeur des fleurs, courir, donner à manger aux oiseaux, admirer, construire une terrasse, arroser, tailler.
Voilà nos jardins idéaux. Nous espérons que vous aussi vous rêvez de nous y accompagner.
À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.