Cette année avec vous nous allons visiter…


…bordeaux médiéval…

 

   L’école Maurice Ravel de Talence a choisi de visiter Bordeaux et ses monuments du Moyen Âge, que Léo Drouyn, en son temps, a beaucoup appréciés et dessinés. Maisons médiévales, églises et portes de ville : une belle promenade en perspective ! 

 

 

 

 

… des églises, une abbaye…

 

C’est l’église de leur village que les élèves de l’école Jules Ferry de Targon vont découvrir. Léo Drouyn, venu dans la commune en 1866, en a dessiné le portail, très abîmé à cette époque. A-t-il été restauré depuis ?

 

L’église de la Brède va recevoir cette année la visite des élèves de l’école de Saucats. La façade de cette église est romane. Voici un dessin de Léo Drouyn réalisé en 1846. En observant bien la façade actuelle, vous pourrez voir ce qui a changé !

 

 

L’école d’Escoussans a choisi de visiter les ruines imposantes de l’ancienne abbatiale saint-Gérard à La Sauve Majeure. Nous y découvrirons le chevet avec ses splendides chapiteaux romans, nous gravirons les marches du clocher dont la fière silhouette domine les environs, nous apprendrons à retrouver les vestiges du cloître et des bâtiments conventuels.

 

 

…un moulin…

 

Léo Drouyn a peut-être vu ce moulin à vent du 18e siècle en fonctionnement. Les élèves de Saucats auront la chance de voir comment, grâce à la force du vent, le meunier peut moudre le blé et produire de la farine.

 

…et des châteaux

  • Le château de La Brède

Ce château du XIVe siècle, réaménagé au XVIIe siècle, a vu naître Montesquieu, célèbre philosophe des Lumières et écrivain. Les élèves de l’école de Saucats pourront admirer le plan d’eau et les tours de cette demeure, dessinée à de nombreuses reprises par Léo Drouyn.

 

  • Le château de Rauzan :

Léo Drouyn se déplacera à plusieurs reprises pour étudier et dessiner le château de Rauzan et son élément incontournable : son donjon. Aujourd’hui encore l’étude qu’il fit du château, pour son ouvrage La Guyenne Militaire, est encore valable.  Nous verrons donc, avec les élèves de l’école Marie Curie de Sadirac, si sa description du donjon est toujours d’actualité : « Ce beau donjon domine la petite ville de Rauzan qui s’est réfugiée sous son ombre protectrice ; et quoique le château soit placé presque au fond d’une vallée, la vue du sommet de la terrasse ne manque pas d’une certaine étendue ». 

 

Pour ce qui est des châteaux Lestange et Cantemerle choisis par les écoles de Quinsac et de Macau, les images viendront bientôt ….

 

Au fait, avez-vous une idée de l’endroit où se trouvent cette tête sculptée et ce chapiteau ?  Nous attendons vos réponses ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.