Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ?

8 01 2015

charlieLe jeudi 8 janvier était un jour de deuil national en France, tous les drapeaux étaient en berne (accrochés repliés avec un brassard noir). Une minute de silence a été observée à midi.
Pourquoi ?
Voici une courte présentation proposés par un professeur d’histoire géographie ,  Emmanuel Grange.

Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France.

 

Si tu veux en savoir plus de façon rapide et simple, va sur le site de « l’Actu » et lis le numéro spécial destiné aux adolescents, un numéro de Mon Quotidien est plus facile à comprendre si tu es en 6è ou en 5è.

J’y ajoute deux extraits de textes publiés ce matin jeudi 8 janvier :
La ministre de l’éducation a écrit une lettre à tous les enseignants, en voici quelques extraits :

« Les valeurs essentielles de notre République ont été visées : la liberté d’expression est au fondement de toutes les libertés ; la liberté de conscience et le respect des opinions individuelles sont les principes qui nous permettent de vivre ensemble.
L’Ecole éduque à la Liberté : la liberté de conscience, d’expression et de choix du sens que chacun donne à sa vie ; l’ouverture aux autres et la tolérance réciproque.
L’Ecole éduque à l’Egalité et à la Fraternité en enseignant aux élèves qu’ils sont tous égaux. Elle leur permet d’en faire l’expérience en les accueillant tous sans aucune discrimination.
Au moment où notre pays manifeste son unité nationale face à l’épreuve, l’Ecole doit plus que jamais porter l’idéal de la République. »

Les grandes radios de France ont publié ce petit texte :
« Au nom de toutes les grandes radios de France, nous adressons à nos confrères, à leurs familles, à ceux qui sont morts pour les protéger et à toute l’équipe de Charlie Hebdo nos pensées les plus émues. À travers eux, c’est la liberté de la presse et, plus encore, l’esprit de liberté qui sont touchés en plein cœur.
La presse satirique bouscule, éveille et agite les consciences. Elle nous invite à se moquer de tout pour mieux déjouer les sectarismes et les fondamentalismes. Plus que jamais, la liberté de pensée et la liberté d’expression animent notre travail quotidien. En ce jour de deuil, nous tenons à affirmer que nous ne céderons ni à la menace, ni à la terreur. Nous ne laisserons pas le silence s’installer. »

Les grandes radios de France »

Si tu veux en savoir davantage va lire l’article du professeur cité plus haut .Il a écrit un article sur le blog qu’il réalise pour ses élèves

 Si tu veux , après avoir lu les informations tu peux   réaliser un dessin pour défendre la liberté d’expression, valeur indissociable (= qu’on ne peut retirer) de nos démocraties. Nous afficherons les dessins dans la salle 51.

 


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire