Formation + Simulation ONU

Les membres du Club UNESCO Sorbonne ont participé à la formation :

«Promotion et utilisation des outils juridiques dans le cadre d’actions éducatives»


proposé par l’Ecole des Droits de l’Homme. Cette formation était excellemment organisé par M. Damien Compain le samedi 14 & dimanche 15 novembre 2009 à la Fédération française des Clubs UNESCO à Paris.

Présentation du programme

Celui-ci était établi sur deux journées. La première d’entre elles, le samedi 14 novembre 2009, constituait « le volet théorique » de la formation ; la seconde, le dimanche 15 novembre 2009, « le volet pratique ».

Le volet théorique était large afin que les participants puissent mener a posteriori des actions sur d’autres problèmes que ceux soulevés lors du volet pratique. Cela justifie notamment la présence de géopolitique, tout particulièrement le premier point : « Conflits et crises contemporains ». Par la suite, lors de cette première journée, les participants se sont familiarisés avec les outils juridiques (qui sont substantiellement un moyen de répondre aux crises) afin de se préparer à un type d’action éducative : l’exercice de simulation ONU, dont ils étaient eux-mêmes acteurs le second jour.

L’exercice de simulation ONU était un moyen pour les participants de découvrir

comment il est possible sous la forme d’un « jeu de rôle » d’impliquer leurs élèves dans l’analyse d’un problème faisant appel à des connaissances juridiques. Par ailleurs, cet exercice a permis a tous les participants l’exercice de prise de parole en public ainsi que l’exercice de mise en situation lors des négociations difficiles.

Programme :

I   Samedi 14 novembre 2009 : « Des Hommes au milieu des crises »

– Géopolitique

  • Conflits et crises contemporains
  • Les impacts sur la coexistence de cultures

« Le Droit comme palliatif aux crises »

– Panorama des instruments juridiques internationaux

  • La Charte des Nations Unies
  • Les instruments juridiques relatifs aux droits de l’Homme

– Instruments internationaux

– Instruments régionaux

« Savoir et transmettre le Droit »

– Utilisation des instruments juridiques internationaux pour la mise en place d’actions éducatives

  • Appréhender la forme des instruments juridiques internationaux

– Repérer les articles essentiels

– Utiliser les textes, les confronter les uns aux autres

  • Comprendre le fond

– Conditions d’élaboration, d’adhésion et de ratification par les Etats

– Portée des dispositions (du contenu)

« La protection des cultures par le Droit »

– Application pratique des connaissances juridiques à un problème concret : la sauvegarde de la diversité culturelle

  • « Qu’est-ce que la diversité culturelle ? »
  • « Quelles sont les menaces? »

– Présentation et préparation de l’exercice de microsimulation

  • Objectifs de l’exercice et fonctionnement
  • Aspects organisationnels

II   Dimanche 15 novembre 2009  :

« La sauvegarde de la diversité culturelle et le respect de la dignité humaine »


Simulation ONU

Phase I

– Discours de la Présidence et rapport spécial

– Ouverture de la liste des orateurs

– Prononcé des discours par les délégations

– Négociations

– Reprises des discours

– Nouvelles négociations

– Rédactions d’avant projets (propositions)

Phase II

– Reprise des discours (présentation des propositions)

– Nouvelles et dernières phases de négociations

– Compilation des propositions

– Présentation des projets de résolutions

– Phase de vote

– Débriefing

– Questions

Invitation : «Katô Shûichi ou Penser la diversité culturelle»

poster_kato_dec09

Club UNESCO Sorbonne,

partenaire officielle du Reseau Asie-IMASIE

(CNRS-UPS 2999 Institut des Mondes Asiatiques/FMSH)

pour la promotion de

Table ronde internationale :

« Katô Shûichi ou Penser la diversité culturelle »


vous invite vivement à la Maison de la culture du Japon (grande salle)

le samedi 12 décembre 2009 du 14h30 à 19h


Pour plus d’information : http://www.mcjp.fr/ & http://www.reseau-asie.com

Entrée libre dans la limite des places disponibles

NB : Il est conseillé de s’inscrire par courriel à l’avance dès maintenant auprès du Réseau Asie-Imasie :

Jeanne Goffinet : [email protected]

Akiba Minami : [email protected]

Tél: 33(0)1 49 54 21 41

Katô Shûichi ou Penser la diversité culturelle

Table ronde internationale :

« Katô Shûichi ou Penser la diversité culturelle »

Maison de la culture du japon, grande salle,

samedi 12 décembre 2009, 14h30-19h00

poster_kato_dec09

Que dit le Japon sur le temps et l’espace ? Pourquoi les Japonais excellent-ils à raffiner tout ce qu’ils touchent ? En quoi cela a-t-il à voir avec le temps et l’espace ? Que nous ont dit à ce sujet les spécialistes d’autres cultures que le Japon ? Le Réseau Asie-Imasie (CNRS-FSMH) avec le soutien de la Japan Foundation a posé ces questions à des spécialistes japonais et non-japonais. Une table ronde internationale, intitulée « Katô Shûichi ou Penser la diversité culturelle » (voir le programme scientifique ), réunit anthropologues, historiens, sociologues, philosophes, géographes, linguistes et cinéastes.

Comment certains pays, comme le Japon, sont-ils amenés à rejeter la responsabilité de leurs crimes passés ? C’est aussi une question soulevée par Katô Shûichi, sous les auspices duquel est placée cette table ronde. Car, pour cet ancien témoin de Hiroshima, la recherche sur la culture japonaise était inséparable de la défense de la paix, et donc de la lutte contre l’amnésie. Augustin Berque, Watanabe Moriaki, Ishida Hidetaka, Pierre Caye et Julie Brock interviendront dans une première session, consacrée au temps et à l’espace dans la pensée de Katô et dans différentes cultures. Edgar Morin, Ohnuki-Tierney Emiko, Maurice Godelier, Sakurai Hitoshi et Cécile Sakai s’exprimeront, dans une seconde session, sur les implications politiques des différentes cultures temporelles et spatiales. Des images inédites évoquant Katô Shûichi seront également projetées.

Le dernier livre de Katô Shûichi, traduit par Christophe Sabouret a pour titre : « Le temps et l’espace dans la culture japonaise ». L’édition originale a été publiée par Iwanami Shoten en 2007. Dans cet ouvrage, qui commence par dénoncer « l’oubli de l’histoire » chez les Japonais, l’auteur montre combien le Japon diffère des autres cultures, à commencer par la Chine avec laquelle il est souvent confondu, en matière de temps et d’espace. Après avoir comparé entre elles les grandes conceptions du temps et de l’espace (grecque, juive, chinoise, occidentale, amérindienne, japonaise), il s’emploie, domaine après domaine (littérature, peinture, musique, arts de la scène, architecture, poterie, et même politique), à illustrer par de très nombreux exemples le fait que l’ensemble de la culture japonaise est placé sous le signe de « l’ici et du maintenant » et que sa tendance générale est de commencer précisément par les parties ou détails, d’ajouter et d’aboutir ensuite au tout.

Communication CNRS Editions : Frédéric Foucaud : [email protected] / Tél : 01 53 10 27 09

Coordination scientifique de la table ronde: Jean-François Sabouret : [email protected]

Information : http://www.mcjp.fr/

http://www.reseau-asie.com

Jeanne Goffinet : [email protected]

Akiba Minami : [email protected]

Tél: 33(0)1 49 54 21 41