La représentation des objets sur la surface plane du papier n’est pas spontanée. Elle repose sur des conventions (projectives, perspectives…) que l’élève de l’école élémentaire doit assimiler progressivement.

Dans ce chapitre, outre le vocabulaire, l’élève découvre des représentations planes d’objets tridimensionnels. Le maître veillera a présenter en parallèle à cette étude des objets réels que l’élève pourra manipuler, dont il pourra colorer, numéroter, faces, arêtes, sommets.

Une  page de commentaires éclaire le propos.

 

Laisser un commentaire