75011 – 10 rue Morand – Bursztyn

10, rue Morand, 75011 París - Bursztyn

Plaque du Nº10 de la rue Morand: « Ici habitait Bursztyn, combattant français, né le 13-1-1896, fusillé par les allemands au MT Valérien le 15-12-1941. Mort en héros pour que Vive La France ».

Bursztyn fut l’un des 100 résistants assassinés le 15 décembre 1941 par une ordre prise à Berlin, exécuté par le gouverneur de la France occupée, le général Otto von Stülpnagel. Le même jour, il fit publier dans la presse et apposer sur les murs de Paris un « Bekanntmachung » annonçant une pénalité de un milliard de francs à la charge des juifs et « l’exécution de 100 juifs, communistes et anarchistes » sous prétexte de représailles pour les attentats commis contre les troupes d’occupation.

Ce massacre fut la première exécution massive d’otages en France. L’opinion publique fut bouleversée. Le  combat pour la libération contre l’occupant nazi s’intensifiât.

  **** ****** ****

Le 15 décembre 1941 furent fusilles Israël Bursztyn, co-responsable du  journal progressiste en yiddish « Naïe Presse » , et Wolf Bursztyn, responsable de la Résistance de niveau intermédiaire.

Joseph Bursztyn, fut fusillé au Mont-Valérien le 11 août 1942,

 * * *  

Sources:

« Le livre des otages », Serge Klarsfeld, Paris 1979.

« L’Humanité.fr », 11 janvier 2013.

Associations, comités et amicales de Mémoire des Résistants Juifs et des Familles de Fusillés et Massacrés de la Résistance Française et de leurs Amis