La RAND Corporation, un think tank au sérieux reconnu (mais dont les conclusions peuvent parfois être remises en cause, quelle qu’en soit la raison), vient de publier le volume 2 de ses Counterinsurgency Study. Celui-ci porte sur l’évaluation des procédures et stratégies successives mises en oeuvre depuis la chute de Saddam Hussein.

C’est donc ma prochaine lecture urgente d’autant que je projette d’infléchir la tendance historiographique vers l’examen des conditions de possibilité du retournement de 2007.

note: ce post est resté incomplet jusque ici du fait d’un problème technique

MAJ: la RAND a aussi rendu public son rapport final sur la COIN. Plus d’analyse sur le blog de Thomas Renard