Hier, le général ODIERNO donnait son premier briefing depuis son retour en Irak. L’occasion pour lui de revenir sur l’année écoulée et sur tout les sujets liés à la guerre en Irak. Je note juste un point: celui du calendrier de retrait. Le général ODIERNO s’efforce tant bien que mal de rappeler que tout est conditionné par les critères d’évaluation que donneront le général PETRAEUS et l’ambassadeur CROCKER en avril, tout en essayant de minimiser les désaccords au sein de l’institution comme entre le Comité des Chefs d’Etat-major et les officiers du théâtre irakien.