Aujourd’hui, un attentat dans la ville sainte chiite de KARBALA a fait 43 morts (bilan provisoire).

Comme d’habitude, les médias français ne relaient que ce type de nouvelle sur l’Irak.

Au-delà du drame, deux commentaires:

  • selon certains témoins, il s’agirait d’un attentat-suicide commis par une femme (ce que dément le chef de la police de la ville). Si cela se confirmait, nous aurions là une nouvelle adaptation des insurgés/terroristes aux difficultés d’effectuer des attentats par d’autres moyens du fait du renforcement de la sécurité. Je note aussi que l’attentat intervient dans la nouvelle zone de responsabilité du colonel JAMES. On peut donc émettre une première hypothèse: le déplacement des attentats suit l’extension de la « tâche d’huile ». Cela serait congruent avec l’idée que les attaques et les violences ne disent en rien en elle-mêmes sur l’état réel de la sécurité en Irak.
  • l’attentat intervient alors que le candidat McCAIN est en visite dans le pays, de même que le vice-président CHENEY. Tout deux sont favorables à un ralentissement du retrait des troupes américaines. Une deuxième hypothèse peut lier l’attentat à cet évènement (contexte d’élections aux EU)… Auquel cas, il n’est pas sur que cela ne donne du grain à moudre aux deux hommes (ce qui aurait l’effet contraire de ce qui est escompté)

De fait, un troisième élément est que tout cela n’a rien à voir et qu’il peut soit s’agir d’une tentative de rallumer les tensions ethniques entre Sunnites et Chiites, soit être un attentat « classique » comme ceux dont parlait récemment le général PETRAEUS.