Tous les billets de la catégorie médias

Haditha sur PBS (mise à jour)

COIN, guerre en Irak, médias 2 commentaires »

Quelques minutes avant de partir: le programme de la chaîne PBS sur Haditha dont je parlais la semaine dernière est en ligne:

Haditha sur PBS

guerre en Irak, médias 2 commentaires »

La chaîne de télévision Public Broadcasting Service annonce la diffusion d’un documentaire réalisé sur Haditha mardi prochain 19 février.

La thèse des journalistes, « incrustés » au sein du 3ème Bataillon du 1er régiment de Marines dont sont issus les accusés, tient dans les règles d’engagement (ROE). Celles-ci auraient en effet été inadaptées aussi bien au contexte tactique (mode « coercition » au lieu du mode « maîtrise de la violence ») qu’aux jeunes militaires du rang (la moyenne d’âge du Corps des Marines étant la moins élevée de tout l’établissement militaire US).

Deux remarques:

  • cet argument est pertinent pour peu que l’on veuille le nuancer par les progrès effectués avant l’invasion de l’Irak (je recommande les écrits de Colin KALH). Les règles d’engagement sont en effet cruciales en opération de stabilisation complexe… comme dans toute autre contexte (elles sont de plus en plus détaillées comme j’en peux témoigner au regard de mes propres expériences en VIGIPIRATE ou dans les règles d’engagement de l’EUFOR-TCHAD)
  • Il ne contredit pas la thèse du montage déjà évoquée. Les accusés ont en effet admis leur surprise après avoir découvert que les personnes présentes dans les maisons ciblées étaient des civils. Ce peut être un argument de leur défense, 4 d’entre eux ayant déjà été relaxés, mais cela peut aussi accréditer la thèse d’un piège tendu par AQI. Une question reste en suspens: comment expliquer de manière fine le silence ayant entouré l’affaire jusqu’à l’enquête du Time Magazine plusieurs mois plus tard? (par manière fine, j’entends une analyse qui va au-delà du « ils craignaient pour ce qu’ils avaient fait » ou « ils avaient mauvaise conscience », toutes choses que par ailleurs je veux bien comprendre. Il s’agit plutôt de reconstituer le processus ayant abouti à ce silence…)

Plus d’information dès que j’ai récupéré des documents auprès de PBS (soit après la diffusion).

Quelques extraits (VO) en prévisualisation:

Récit alternatif: le massacre de Haditha comme « montage »

guerre en Irak, médias 1 commentaire »

L’article ci-joint explore une possibilité: celle que le massacre d’Haditha en novembre 2005 soit en réalité un montage.

Révélé par un article de Time Magasine, l’affaire semble pourtant se résumer assez simplement. Pour venger la mort de l’un de leur camarade tué par un IED (Improvised Explosive Device), le Caporal Terrazas, un groupe de combat des Marines aurait assassiné 15 civils, dont des vieillards et des enfants. Pire, l’affaire aurait été sciemment étouffée par la hiérarchie militaire du Corps.

Selon Nathaniel Helms, tout ceci n’aurait été qu’un « montage » de Al Qaeda, destiné à piéger les militaires américains et à orienter l’opinion publique irakienne et américaine vers la thèse des soldats meurtriers. De fait, l’accusation a dû abandonner les charges contre plusieurs Marines et semble maintenir la pression uniquement sur l’idée de cas isolés à traiter avec la plus grande rigueur.

Quoiqu’il en soit de la vérité de Haditha, tout ceci nous démontre deux points:

  • la contre-insurrection est un affrontement politique qui s’appuie sur les narrations de chacun des protagonistes en compétition pour le pouvoir politique. La population et l’opinion publique sont les centres de gravité de cette lutte.
  • l’attitude de l’établissement militaire, cherchant à punir sévèrement afin de démontrer la thèse des « moutons noirs » et ainsi à éviter de réfléchir aux alternatives sécuritaires que seule la contre-insurrection peut apporter, comme celle d’Al Qaeda souhaitant entraîner les Américains et la population irakienne vers un sentiment d’illégitimité de l’action US en Irak, illustrent la nécessité de sortir des alternatives binaires et des discours dominants.

Autrement, il est à craindre que d’autres innocents, civils irakiens ou simples soldats, ne soient les victimes prochaines des discours totalisants produit par les protagonistes multiples de l’environnement irakien.