Collation à l’école, sauvons-la !

collation, tous 0 commentaire »

Selon :

Pour résumer :

Malgré le chapitre suivant; page 2 de l’avis:

« D’autre part, aucune étude ne permet d’affirmer aujourd’hui que la survenue de l’obésité est liée à l’absence de petit déjeuner à domicile et/ou la prise d’une collation matinale à l’école (liquide ou solide). »

L’AFSSA conseille de s’attaquer à la collation afin de lutter contre l’obésité ; Tout bonnement de supprimer la collation, au mieux imposer des fruits.

 Mon avis en tant que papa, en tant que citoyen libre :

Je m’oppose à toute injonction de l’état, de la loi, de bulletin officiel, etc concernant la façon d’alimenter mes enfants.

Mes arguments :

Dans notre famille, nous sommes des adeptes de la collation.

Des spécialistes, qui ont l’obligation de rendre un rapport et de proposer au moins une mesure concrète, affirme que la collation est donc une des causes de l’obésité.

Il est vrai qu’en ce moment, il faut proposer des réformes de tout. Car en effet, on ne s’en rend peut être pas compte mais en France rien ne va plus : On est gros, on boit trop, on ne travaille pas assez, on a trop de vacances, nos enfants sont nuls à l’école…Bref à en croire les politiciens, on est foutus s’ils ne prennent pas les choses en main.

 Nous, nous n’avons aucun problème de surpoids (pas un gramme en trop) ou de maladie due à une mauvaise alimentation. Je peux donc m’exprimer en connaissance de cause.

La collation n’a donc eu aucun effet néfaste sur nous.

Je défends même la collation :

1. La collation fait grossir ?????


La collation est proposée dans plusieurs régime. Regardez sur internet.
Pourquoi :
A mon avis (avis de papa), le fait de collationner permet de ne pas se ruer sur l’assiette lors des repas et donc de ne pas manger trop vite, voir goulûment.
Ce fait est tout à fait avérer, il suffit de se balader sur différent blog, pour s’apercevoir que des mamans sont contre la collation car les enfants ne mangent plus ou peu le midi.
Je pense qu’en s’habituant à manger des quantités raisonnables à chaque repas, c’est le meilleur moyen de ne pas grossir, car de ce fait, l’estomac reste moins gros que lorsqu’il a l’habitude de grosse quantité alimentaire.
Voici donc un fait qui contredit le rapport.
J’ai observé, dans les restaurants, que les gens obèses mangent d’énormes quantités. Donc pour moi, il faut plutôt habituer les enfants à manger des quantités raisonnables. 

2.  La collation ralentit l’attention ????

Si les enfants ne collationnent pas (quand je parle de collation ça n’est pas non plus un 4e repas, il s’agit d’un ou deux biscuits, de fruits ou de compote à boire), on a vu précédemment que s’ils mangent davantage au repas et si on reprend le rapport, la digestion ralentit l’attention.
Tout à fait d’accord, mais alors plus on mange moins on est attentif. En effet moi quand je mange trop, je n’ai qu’une envie, c’est faire une sieste. Rappel : on mange davantage le midi, si on n’a pas collationné le matin.
On est moins attentif également lorsqu’on a l’estomac qui tire, qui gargouille (d’après le rapport : C’est une illusion). Lorsqu’un enfant petit-déjeune à 7h15 et que le repas du midi est à 12h15, et de plus s’il n’a pas manger « beaucoup » le matin, je pense fortement qu’il est difficile de rester concentré sur son travail. Mais il paraît que c’est un mirage…
Dans notre famille, nous sommes incapables de manger énormément le matin (notre petit-déjeuner type : un verre de jus d’orange, thé (pour maman) café (pour papa) ou chocolat froid (les enfants préfèrent froid plutôt que chaud), une ou deux tartines de pain confiture).

 

 

Les mesures prises dans certaines écoles :

 1. La suppression des collations.


HONTEUX, parents il faut réagir. Parlez en aux autres parents, aux instituteurs etc… Il faut communiquer et ouvrir le débat. Vous vous apercevrez que vous êtes loin d’être seul. Ne vous fiez pas au blog qui sont contre la collation ; Il y a une censure des commentaires lorsqu’ils ne vont pas dans le sens de l’administrateur. Je l’ai vérifiée.
A défaut, apprenez à votre enfant à manger en douce, c’est la genre de mesure à prendre dans toute dictature

 2. Les parents amènent à tour de rôle des fruits ou l’école fournit les goûtés.

L’avantage est que tout le monde mange la même chose

Les inconvénients :

– Si l’enfant n’aime pas, il ne mange pas.

– Les critères de qualités des parents ne sont pas respectés

Par exemples :
Nous sommes exigeants sur la qualité des fruits. Beaucoup trop de fruits actuellement ne sont pas bons et de ce fait n’incitent pas à leur consommation, voir dégoûtent.
Nous lavons les fruits avant de les éplucher. Nous retirons les parties abîmées (comme sur les pommes).
Si des parents souhaitent que leur enfant ne mange que du bio, là aussi on se moque des choix parentales
Certains parents ne souhaitent pas que leur enfant collationne. Dans le rapport il est écrit que « la collation n’est ni systématique ni obligatoire ». On en doit pas imposer une collation dans ce cas.

– Cela pose aussi des problèmes d’hygiène, les fruits sont épluchés par différentes personnes, d’où la transmission facilitée des germes comme ceux de la gastro par exemple. La gastro est une maladie extrêmement rare dans notre famille, je souhaite qu’elle le reste.

– En ce qui concerne les écoles qui proposent également autres choses que des fruits. Là aussi, on ne demande pas l’avis au parents :
Par exemple :
Nous n’achetons pas de goûtés contenant des graisses hydrogénées (interdit aux USA car cancérigène)
Attention aussi aux enfants allergiques à certains composants.

 

 

 

 

 

Les points positifs

 


Et oui, il y a quand même des points que je trouve positifs dans notre école :

– L’autorisation d’amener des fruits pour la collation (avant c’était interdit)


– L’instauration d’un seul goûté d’anniversaire par mois (regroupement des anniversaires du mois). Les élèves préparent avec la maîtresse les gâteaux d’anniversaire (dosage, ingrédient etc…). Avant les parents amenaient le gâteau et des sachets de bonbons pour chaque enfant. Ce qui posait un problème de santé sanitaire (qualité des ingrédients, respect des mesures d’hygiènes etc…)

– Suppression de la collation de 15h. Et oui, là, cela ne pose aucun soucis, les enfants ayant bien mangé le midi peuvent facilement attendre la sortie à 16h30 pour le goûté.
 

Mes propositions


Ecoutez les parents. Laissez une marge de liberté. Respectez l’opinion des parents.

Un grand OUI à la sensibilisation à la diététique. NON à la dictature et NON à la pensée unique.

 

Voici l’avis d’une diététicenne sur la collation

 http://www.lacerise.be/fr/articles/cerise21/collation.htm

 

 Voici des liens vers des sites de régimes pour la collation:

Regardez cette vidéo, c’est intéressant

Docteur Fricker, tous 0 commentaire »

Faut-il manger copieusement le matin ? – kewego
Faut-il manger copieusement le matin ? Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de prendre un petit déjeuner trop copieux pour bien maigrir ou pour être en forme. L’important le matin est de manger à sa faim mais pas forcément au delà, cela peut même être contre-productif et au contraire faire grossir… Par ailleurs, si vous n’avez pas assez faim le matin avant de partir au travail ou pas le temps de manger, n’hésitez pas à sauter le petit déjeuner quitte à prendre une collation deux heures plus tard : vous maigrirez mieux en consommant une collation à 10h avec appétit et plaisir, plutôt que si vous prenez dans le stress et la rapidité un petit déjeuner avant de partir travailler

Une affaire de spécialite ?

Les spécialistes, Non classé, tous 0 commentaire »

Ne vous laissez  pas aveugler par toutes ces inepties qu’on nous afflige.
Qui peut croire que le fait de collationner rend obèse ?
Depuis que je m’intéresse à ce sujet, j’interroge  différentes personnes  ayant un problème de surpoids autour de moi.
Personne ne prend de collation. Lorsque je leur demande :  » D’après vous pourquoi êtes vous obèses ? « .
La réponse est finalement toujours la même :
 Ils aiment  » la bouffe « . Les quantités avalées à chaque repas sont à mes yeux beaucoup trop importantes. Je pense que leur problème est ici.
 Malheureusement, dés l’enfance, les parents calquent l’assiette des enfants sur la leur, avec obligation de tous finir.
 C’est pour moi dès l’enfance qu’il faut habituer à manger des quantités raisonnables.
 Quant à la quantité de calories absorbée, il faut toujours se maîtriser.
 Mais de là à ne jamais manger de biscuit, de confiserie….

Méfions-nous des avis d’expert. Souvenez-vous :
– Le nuage toxique de Tchernobyl n’a pas franchi nos frontières.
– Afin d’éviter la mort du nourrisson, il fallait le coucher à une époque sur le dos, à une autre sur le ventre, sur le côté.
– Afin d’habituer les enfants aux différents goûts et pour qu’ils mangent de tous en grandissant, il faut diversifier l’alimentation lorsqu’ils sont bébé. Nous nous leurs donnions des purées de carottes, de brocolis etc… Maintenant, elles ne peuvent plus avaler ces légumes.
– Etc.
A force de nous raconter tout et n’importe quoi, ils ne sont plus crédibles.

Aprés la dictature sur la façon de collationner, madame la ministre de la santé Mme Bachelot a décidé de serrer la vis (propos annoncés sur canal + en octobre). 80 propositions de lois pour lutter contre l’obésité sont à l’études.

Que vont-ils encore nous pondre ?

Une amende si on mange une friandise dans la rue ?

Des messages sur les aliments caloriques comme pour les paquets de cigarettes ?

??????

 

 

 

Ne vous laissez pas formater, faîtes la part des choses, ayez toujours un esprit critique.

Le nombre d’enfants obèse ne grossit plus en France

Obésité en France, tous 0 commentaire »

15 Mai 2008

L’attention portée à l’obesité infantile pourrait avoir porté ses fruits, selon une étude rendue publique jeudi…

Pour lire la suite, cliquer sur le lien:

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/sante/0,,3848134,00-nombre-enfants-obeses-grossit-plus-france-.html