Les globes de Coronelli

16:27 Histoire de regards géographiques

C’est César d’Estrées qui a commandé les globes de Coronelli pendant l’apogée du Roi Soleil pour monter dans son estime.

C’est Vincenzo Coronelli qui les a réalisés.

Ces globes ont été réalisés pour Louis XIV.

Ils étaient exposés à la Bibliothèque royale.

Il y a deux globes de 4 mètres de diamètre chacun.

Ces globes sont fabriqués à partir de deux demi sphères et recouvertes successivement d’une espèce de paillasson d’environ un centimètre d’épaisseur. Ensuite il y a une couche de papier puis une couche de plâtre. Encore une couche de papier et enfin la toile peinte.

globe

Le globe terrestre :

Sur le globe terrestre, l’océan atlantique porte le nom de Mer de Nort.

Les noms des mers ne sont pas les mêmes, ce sont les anciens noms (ex: Océan d’occident, Mer de Brésil…).

On peut lire dans les cartouches les ressources et les richesses des différents pays.

Les trois endroits figurants comme étant peuplés de sauvages sont la Nouvelle Hollande, le Brésil et l’Afrique du Nord.  Coronelli les décrit comme d’affreux barbares, sauvages et sanguinaires.

Dans les allégories des quatre continents, l’Afrique est représentée entourée de bêtes sauvages et peu engageantes. Nous pensons que les gens de l’époque jugent l’Afrique comme un monde de barbares et de cannibales.

Le décor de la dédicace du globe est très avenant et finement peint. Le texte du Cardinal d’Estrées met en avant les qualités du Roi Louis XIV en insinuant que Son Auguste Majesté L’Invincible L’Heureux Le Sage Le Conquérant est tout puissant.

Le globe céleste :

C’est le ciel au moment de la naissance de Louis XIV qui est représenté sur le globe céleste.

C’est la Terre qui est au centre des autres planètes.

Il y a 72 constellations qui sont représentées à la place où elles étaient à la naissance de Louis XIV.

Juliette P. et Megan S.

Ce travail est la synthèse du questionnaire présent ici : https://lewebpedagogique.com/didierfevre/2008/01/06/les-globes-de-coronelli/

Laisser un commentaire

Votre commentaire