Histoire de la Société de géographie

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

expo 2007

La Société de géographie a été fondée en 1821 à Paris par 217 personnalités qui composaient l’élite savante de l’époque. Sa création et ses ambitions s’inscrivent alors dans une vaste entreprise de connaissance et de découverte du monde. Elle va susciter et parrainer de nombreuses expéditions, suivre les progrès des voyageurs, leur décerner des prix… Les missions diplomatiques offrent des conditions propices aux découvertes géographiques et scientifiques. D’importants clichés sont rapportés par le biais de missions scientifiques.

Thomas et Fabien

Expo Les trésors photographiques de la Société de Géographie

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

trésors photographiques

Nous avons visité dans la bnf Richelieu une exposition qui nous a permis de voir des photos des missions de la société de géographie. Les photographes de la société de géographie allaient dans des pays faire des photos des peuples. Ce n’était pas les mêmes manières qu’aujourd’hui. La technologie n’était pas trop développée.            

exemple:

– c’était en noir et blanc 

– des plaques de verre avec de la lumière en dessous (pour voir la photo), comme des diapos.

Pour voir les photos, cliquez ICI !

On s’est un peu ennuyé au début car ce que disait le guide était compliqué, nous avons préféré le parc de Bercy !

Cynthia, Audrey, Sandra.

Maxi Bonus : pour voir les photos d’une ancienne expo, cliquez ICI !

voyages en Orient
 

La vision de l’Autre dans l’Histoire

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

©bnf

Les globes de Coronelli montrent les peuples de certaines contrées comme des Cannibales, alors qu’ils ont été réalisés au XVII° siècle.Cette vision arriérée des Autres n’est pas nouvelle. 

Voici une sélection de liens vers des textes qui montrent comment on voyait les autres aux différents époques

La vision de l’Autre à Rome

La vision de l’Autre en Grèce Antique

La vision de l’Autre en Perse

La vision de l’Autre en Egypte

Regards sur le monde

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

Trésors photographiques
du Quai d’Orsay (1860-1914)

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/archives/dossiers/regards/index.html

Marc Ferrez, Enfant Indien de Matto Grosso (Brésil),

1896, tirage sur papier albuminé  

Une exposition aujourd’hui virtuelle (qui s’est tenue en 2001 à Nantes et à Bordeaux) très proche de celle que nous avons vu cet automne à la BNF, Richelieu.

Cliquez ici !

Bonne visite !

La connaissance du monde

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

Evolution à travers les cartes

de l’Antiquité à la fin du XIX ème siècle

le monde vu par les grecs

Le monde vu par les Grecs.

ptolemee

  Mappemonde basée sur les données de la Géographie de Claude Ptolémée (100-161 Ap. J.-C.), dessinée en 1544 par le Bâlois Sébastien Münster

al drissi

  Le monde vu par Al Drissi, 1154

vintland

  Carte dite du Vinland, XV° siècle, copie du XIII° siècle.

martellus

  Carte de Henricus Martellus, 1489

Waldseemüller1

  Globe vert Attribué à Martin Waldseemüller Réalisé à Saint-Dié, France vers 1507 Bibliothèque nationale de France, Paris

Waldseemüller

  Carte de Waldseemüller, 1507

  Evolution de la précision des tracés cartographiques

1540

1570

1634

1696

1771

  La connaissance du monde à la fin du XIX° siècle

bnf

  Planisphère indiquant l’état des connaissances géographiques en 1875 • 1875

Victor Adolphe Malte-Brun Carte, 52,5 x 40,6 cm. Bulletin de la Société de géographie, 1875, t. 9 © BnF, département des Cartes et Plans, Société de géographie, Sg K 0 (1875, t. 9)

Les globes de Coronelli

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

C’est César d’Estrées qui a commandé les globes de Coronelli pendant l’apogée du Roi Soleil pour monter dans son estime.

C’est Vincenzo Coronelli qui les a réalisés.

Ces globes ont été réalisés pour Louis XIV.

Ils étaient exposés à la Bibliothèque royale.

Il y a deux globes de 4 mètres de diamètre chacun.

Ces globes sont fabriqués à partir de deux demi sphères et recouvertes successivement d’une espèce de paillasson d’environ un centimètre d’épaisseur. Ensuite il y a une couche de papier puis une couche de plâtre. Encore une couche de papier et enfin la toile peinte.

globe

Le globe terrestre :

Sur le globe terrestre, l’océan atlantique porte le nom de Mer de Nort.

Les noms des mers ne sont pas les mêmes, ce sont les anciens noms (ex: Océan d’occident, Mer de Brésil…).

On peut lire dans les cartouches les ressources et les richesses des différents pays.

Les trois endroits figurants comme étant peuplés de sauvages sont la Nouvelle Hollande, le Brésil et l’Afrique du Nord.  Coronelli les décrit comme d’affreux barbares, sauvages et sanguinaires.

Dans les allégories des quatre continents, l’Afrique est représentée entourée de bêtes sauvages et peu engageantes. Nous pensons que les gens de l’époque jugent l’Afrique comme un monde de barbares et de cannibales.

Le décor de la dédicace du globe est très avenant et finement peint. Le texte du Cardinal d’Estrées met en avant les qualités du Roi Louis XIV en insinuant que Son Auguste Majesté L’Invincible L’Heureux Le Sage Le Conquérant est tout puissant.

Le globe céleste :

C’est le ciel au moment de la naissance de Louis XIV qui est représenté sur le globe céleste.

C’est la Terre qui est au centre des autres planètes.

Il y a 72 constellations qui sont représentées à la place où elles étaient à la naissance de Louis XIV.

Juliette P. et Megan S.

Ce travail est la synthèse du questionnaire présent ici : https://lewebpedagogique.com/didierfevre/2008/01/06/les-globes-de-coronelli/

Les globes de Coronelli

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

©bnf

Coronelli était un géographe italien. En 1683, il a fabriqué deux globes gigantesques de quatre mètres de diamètre pour les offrir à Louis XIV. L’un de ces globes représente la Terre (il y  a des cartouches* dessus). L’autre globe représente le Ciel. Les globes de Coronelli sont aussi connus sous le nom de Marly. Ces deux globes sont exposés à la Bibliothèque Nationale de France à Paris. Les globes sont de couleur bleue. Quand on se trouve en dessous de ces globes, on se sent très petit.

 *cartouche : encadrement enfermant les références d’une carte, d’un plan. 

Nadège P. et Justine P.

BNF, site richelieu.

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

 

A l’intérieur de la vieille BNF, site richelieu, il y a un endroit où sont accrochées sur les murs les premières photos réalisées par des géographes et des explorateurs (coloris = noir et blanc) au XIX° siècle.

Chaque photo représente : un lieu, un paysage,…

 

©bnf

Toutes les photos sont prises avec au moins un personnage en action. Il y a plusieurs formats : grandeur [ cela part de tout petit jusqu’à une certaine taille ]. Le format est soit celui du portrait ou du paysage. Les premières photos prises par les hommes étaient sur verre (petit format !). Certaines photos montraient des personnes : homme, femme, enfant. Les photographes les prenaient de profil et de face, c’était comme pour les décrire [en sorte pour les identifier].

©bnf

Pour voir les photos de l’expo : cliquez ici !

**MARION.S**

Les Roms en Europe

Histoire de regards géographiques Aucun commentaire

Les Roms (nommés aussi : Gitans, Sintés, Kalés ou Egytiens) sont arrivés en Europe au XIV° siècle d’une province du nord de l’Inde. Il y a aujourd’hui sept millions de Roms en Europe, dont la plus grande partie se situe en Roumanie, Bulgarie, Serbie, Espagne, Turquie et Russie. Sur le continent européen, les Roms sont mals vus, car ils sont nomades (ils changent constament de destinations et d’adresses, sans autorisations de passages). De plus, ils vivent dans des endroits qui ne sont pas toujours sains.

©romtsigane.skyrock.com
campement de Roms

Pour remédier à cette situation, l’ Union Européenne crée des organisations comme  l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) ou encore l’ERIO. De plus, ils organisent des financements de programmes d’aide pour les Roms, dont le plus gros donateur est l’Espagne.

ERWAN B et GUILLAUME B

Ceci est le paragraphe rédigé à la fin de l’étude : Comment les Roms sont vus dans l’Union Européenne ?

Pour lire les questions :

https://lewebpedagogique.com/didierfevre/category/regards-sur-lautre/