Les Roumains sont chrétiens, pour la majorité orthodoxes.

Le plus souvent on fête Pâques une semaine plus tard que les chrétiens catholiques. Mais les traditions ne sont pas si différentes finalement. Après une période de jeûne de plus de 40 jours, nous sommes mieux préparés pour accueillir la résurrection du Christ. Je pense que le moment le plus important de la fête, pour les Roumains, est la participation à la messe qui commence un peu avant minuit et dure jusque vers 4-5 heures du matin (même si tout le monde ne réussit pas à rester à l’église jusqu’à la fin). Les églises sont littéralement envahies par les gens. Cette année, comme je rentrais chez moi justement le soir de la fête (en voiture), en venant de la capitale (après un long voyage), dans les villages et les villes, je rencontrais des groupes de personnes se dirigeant vers les églises.

Après la messe, il y a le repas traditionnel à la maison avec toute la famille ou nos proches. D’habitude, on mange de l’agneau, mais il y a aussi des personnes qui préfèrent des plats plus légers. On peint les oeufs (le jeudi saint) et on fait un gâteau traditionnel, que vous allez regarder dans mes photos. Pour les oeufs, il y a des régions qui en ont fait un véritable art. J’ai trouvé au moins un site qui décrit cette tradition, et heureusement c’est en français. Le voilà: http://www.bucovine.com/fr/pages/culture/oeufs_peints.shtml

Certaines coutumes varient d’une région à l’autre, et il faut dire que Pâques est aussi important parce qu’on porte la lumière sainte aux tombes de nos proches qui sont morts, dans l’espoir de la résurrection de leurs esprits. C’est un moment où le monde entier semble être en union spirituelle. Et comme c’est aussi le printemps, on sent vraiment que l’on commence une nouvelle vie.

Et bien sûr, on souhaite Joyeuses Pâques, et on se rappelle par le salut quotidien que Jésus est ressuscité, vraiment Il est ressuscité.

Étiquettes : ,


A quelques kilomètres de ma ville, il y a une forêt où nous allons en été pour échapper à la chaleur et au bruit. Cette année, nous avons fait la même expérience (avec mes ami(e)s), mais en hiver, pour nous réjouir de la neige de Noël.

La seconde photo a été prise juste au début de l’année 2008. La neige était plus riche alors (et c’était dans une forêt de conifères).


Étiquettes : ,