Une présence inhabituelle au collège. La 5785 était en vedette

 

Un regard dissimulé mais une douceur maternelle évidente, la 5785 accompagnée de sa descendance le 1….  était en vedette devant le collège  malgré une météo à ne pas mettre un bovin dehors. Belle charolaise de 15 ans et son petit veau de 9 jours, la 5785 s’est montrée très patiente dans sa bétaillère face aux regards tout autant surpris que curieux  des collégiens.

En vedette, la 5785

Pourquoi cette venue ?  Dans le cadre du CESC, le collège avait souhaité organiser une opération qui réponde à la fois :

– à la campagne du Centre d’Information des Viandes (CIV) et des Toqués de la viande sur la promotion des viandes,

– à une sensibilisation sur la nécessité d’une alimentation équilibrée,

– à une volonté de valoriser la filière courte d’approvisionnement en denrées alimentaires

– à une proposition du réseau local d’exploitants agricoles, soutenue pas la MSA et pilotée par Mme THOMAS, parent d’élève.

Tout au long de la journée, pendant une heure, chaque élève a pu refaire le parcours qui lui permet d’avoir une viande de qualité dans son assiette. Intitulée de l’Etable à la table, cette opération voulait mettre l’accent sur les bienfaits d’une alimentation équilibrée avec entre autres des protéines, du calcium, du fer. Tous les élèves ont pu constater les exigences sanitaires et découvrir le contenu de l’alimentation animale, qui sont la garantie de produits sains.

Un atelier leur permettait de voir de plus prêt une vache charollaise et son veau, (même pour les machinois ce n’était pas du folklore), et poser toutes leurs

Atelier Traçabilité et Alimentaion animale

questions à leur propriétaire, Mme THOMAS.  Puis Mme RATCHINSKIY accompagnée d’éleveurs locaux a retracé le contenu de l’alimentation montrant un aspect peu connu du soja, du maïs, du lin, de la luzerne, etc. en insistant sur la traçabilité et l’identification particulière qui suit l’animal toute au long de sa vie, jusqu’au rayon du boucher.

Enfin Mme PICHAUT, a présenté les bienfaits de toutes les viandes sur l’alimentation humaine, sans oublier les laitages et les fruits et légumes. Une dégustation de lait réfrigéré était proposée et a eu un franc succès.

Atelier Alimentation Humaine

Au passage, tous ont pu se rendre compte que l’environnement agricole propose une très grande diversité de métiers. L’agroalimentaire et la filière para-agricole sont peu connus des jeunes au moment de faire leur choix d’orientation et sortent de l’image habituelle des métiers de l’agriculture.

Atelier Laitage

Une journée très riche en découvertes, même pour une population semi rurale, qui a été ponctuée par un déjeuner préparé par la brigade du collège à partir de la filière courte, c’est à dire que toutes les denrées alimentaires ont été achetées auprès de producteurs proches du collège.

Gageons que cette journée aura laissé des traces dans l’éducation des collégiens.

Laisser un commentaire

You must be connecté pour poster un commentaire.