Le Petit Mallarmé

Le site officiel du journal du Collège Stéphane Mallarmé – Paris 75017

FAIS DODO…

Le sommeil :

Selon le dictionnaire Larousse, le sommeil est « l’état de quelqu’un  qui dort ; un état physiologique périodique de l’organisme pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations amoindrie ».

Autrement dit, le sommeil est nécessaire et fait partie de nos besoins fondamentaux ou encore, on ne peut pas vivre sans dormir.

Le sommeil permet de se remettre des fatigues de la journée et de se préparer à la suivante.

Aussi, le corps a besoin de se reposer pour bien fonctionner.

La plupart des adolescents ont besoin de 8,5 à 9,5 heures de sommeil par nuit. Ceci est une moyenne ; en dessous on parle de « petit dormeur », au-dessus de « gros dormeur ».

Vers l’âge de 12 ans, le cycle de sommeil se modifie en raison d’importants changements hormonaux. Le coucher se fait plus tardif et le lever devient difficile… d’où la nécessité d’une grasse matinée le week-end pour récupérer du manque de la semaine.

Mais les hormones ne sont pas seules en cause, les habitudes de vie y contribuent largement.

En effet, nombre d’adolescents sont en manque chronique de sommeil.

Un ensemble de causes prolonge l’éveil. Les plus fréquentes sont :

Les stimulations auditives : musiques, discussions téléphoniques… Les stimulations visuelles : lumières vives, jeux vidéo, ordinateur, tv… Les excitants comme le coca, le tabac, certains médicaments, certaines drogues… Les devoirs à faire, les leçons à apprendre…. Peur du noir, de se retrouver seul.

Les soucis, l’anxiété, les pressions scolaires et/ou sociales Le sommeil vécu comme une perte de temps L’opposition aux adultes, les conflits avec les parents –    Etc…

Outre les difficultés à se lever quand le réveil sonne, « encore 5 minutes ! », la privation de petit déjeuner, « j’ai pas faim le matin ! » et l’inévitable coup de pompe de 11 heures, le manque de sommeil augmente la somnolence durant la journée.

Signe imparable : la fatigue au réveil malgré un bon sommeil confirme la durée insuffisante du sommeil pour être bien reposé.

Les conséquences d’un manque de sommeil sont nombreuses et variées :

–         Fatigue, perte d’énergie, difficulté à se concentrer
Maux de ventre, maux de tête fréquents

–         Malaises divers, étourdissements

Difficulté d’adaptation, réactions lentes et inadaptées Risques d’accidents

–    Nervosité, irritabilité, symptôme de dépression, changements et/ou sautes d’humeur
Hyperactivité : agitation, instabilité, énervement

Risque d’endormissement inattendu et incontrôlé

Le coucher tardif entraîne un manque de sommeil important. Il s’accumule parfois tellement qu’il est difficile de revenir en arrière seul. Le recours à un médecin spécialiste devient  nécessaire.

Quelques conseils pour bien dormir :

Respectez votre sommeil :

Soyez à l’écoute ! Quand vos yeux picotent, quand vous baillez… ce sont des signes annonciateurs d’un sommeil proche et que vous êtes tout disposé à retrouver Morphée. Alors ne luttez pas car le sommeil est organisé par cycle d’IhSO environ. Si vous le repoussez il vous faudra attendre…

–     Un nid douillet :

Un bon matelas ni trop dur ni trop mou pour éviter le mal de dos et une pièce à bonne température (20°).

Restez zen : Evitez les conflits et stimuli (portable, tv…) en tout genre avant de vous coucher, .

–     Gardez votre rituel :

Le coucher, sensiblement toujours à la même heure, après un brossage des dents.

Une lumière douce, une musique apaisante, une tisane à la camomille, tilleul ou fleur d’oranger, et pourquoi pas quelques pages d’un bon livre sont autant de douceurs à prendre pour un sommeil réparateur.

Belle et douce nuit.

N. André-Peyronnet – Infirmière

Sources : Dictionnaire Larousse édition 2000 –   Je dors, j’assure ! Les jeunes et leur sommeil – brochure réalisée par PROSOM Institut national du sommeil et de la vigilance fwww.institut-sommeil-vigilance.org) Le sommeil des adolescents, Docteur Eric Mullens (www.svs81.org)  www.FilSanteJeunes.com

 

No Comments :(

Your must be logged in to comment.