Le bénévolat- l’acte de réseauter avec la souffrance des autres

30 03 2011

Le bénévolat est une activité déroulée sans intérêts financiers, pour une meilleure communauté et pour le bonheur des gens. Les activités déroulées peuvent être amusantes. En ce cas, notre temps sera rempli et nous ne serons pas tentés de consommer des drogues et d’alcool. Le bénévolat nous aide à grandir et à être plus responsables. Les gens qui s’occupent d’actes de bienfaisance font de nouveaux amis. On peut s’engager dans différents domaines: l’aide accordée aux personnes âgées, la lutte contre la pollution, la défense des animaux, la solidarité, l’humanitaire, la citoyenneté, le domaine religieux, social, les culturel, artistique, l’éducation, la science, aider les enfants à faire leurs devoirs pour le lendemain, faire du secourisme à la Croix-Rouge,

Chaque personne est libre de choisir s’il veut donner de son propre temps et de l’énergie pour les autres. Je crois que le bénévolat nous aide à développer notre personnalité et à mieux prendre conscience du monde qui nous entoure. Nous nous sentons mieux lorsque nous aidons quelqu’un sans intérêt.

Il y a certains éléments essentiels dont le bénévolat dépend: la volonté, l’initiative, le courage, la patience, la dévotion spirituelle.

Les relations qui existent entre ces gens et les personnes qui ont besoin d’aide influencent leur personnalité.

Ils vont voir ce qu’est le mal, la pauvreté et ils vont changer leurs opinions sur beaucoup des choses.

Ils auront une vision différente de la vie et ils vont grandir. Nous devons nous impliquer dans ces activités parce que la création d’un monde meilleur dépend de nous!

Ce sera bénéfique aussi pour nous et pour la société!




Ensemble à la suffrance

19 03 2011

Après la terrible catastrophe qui a eu lieu au Japon, tout le monde est effrayé.
Un tremblement de terre de 8,9 degrés et un tsunami suivi d’ un autre réplica, qui aurait produit dix mille morts et des blessés et encore deux explosions dans une centrale nucléaire ont parsemé désastre et panique parmi les Japonais.Il semble que ces catastrophes et les séismes continuent.
Tout cela nous inquiète. Tout le monde a été touché par les souffrances vécues par les Japonais.
Ont créé de nombreuses organisations pour recueillir des dons pour les aider, on a écrit plusieurs articles dans lesquels les gens envoient de bonnes pensées et aussi on a envoyé des équipes d’assistance.
Les Roumains de Bucarest et de Constanta ont prié pour surmonter ces catastrophes et ont allumé des chandelles pour ceux qui sont morts au Japon.
Nous espérons qu’avec la puissance divine, avec confiance et force et aussi à l`aide du gouvernement connu pour sa grande force, le Japon sera en mesure de surmonter cette catastrophe et d’aller en avant.
Nous avons toujours tendu la main à ceux qui en ont eu besoin pour surmonter les difficultés ensemble.Par conséquent,nous, les élèves roumains du Lycée Théorique de Costesti, avec sincérité, nous sommes avec le Japon, nous comprenons leurs souffrances et nous leur souhaitons de la force, de la confiance et tout le mieux.




Être accuiellant..

19 03 2011
L’hospitalité vue par une Roumaine..
Il y a beaucoup de choses qui me viennent dans la tête quand je pense a ce mot:une famille accueillante,une personne accueillante,un pays accueillant ,une maison accueillante.
Nous pouvons dire que sommes dans certaines occasions, accueillantes,avec les nouvelles personnes surtout avec les personnes qui viennent pour la première fois faire une séjour.
La première impression  très importante.
Chacun d’entre nous devrait avoir la patience et le courage de démontrer aux autres comme nous sommes ouverts pour n’importe quel sujet. Si nous avons accepté de recevoir des nouvelles personnes dans notre maison nous devrons les aider à se sentir très confortables .De petits gestes peuvent aider même après un voyage fatigant.
Nous pouvons leur montrer les environs ,nous pouvons échapper a la routine en allant à un concert ,faire une promenade dans la ville ou dans la nature.
Si dans notre maison il y a des personnes d’un pays étranger, cette chose nous donne l’occasion de découvrir beaucoup de nouvelles choses sur leurs traditions .
L’hospitalité se manifeste par un geste,un sourire ,un bon mot…qui parfois nous donne la confiance que nous sommes venus dans un lieu où sommes  toujours les bienvenues.



Les « martisoare »- symboles du partage, de l’amour et du printemps en Roumanie

8 03 2011

Dans le calendrier populaire roumain, le mois de mars s’appelle MARTISOR. Le « martisor » est un petit objet décoratif, lié de fils rouge et blanc qui annonce l’arrivée du printemps, la fraîcheur, la joie.

Au mois de mars, surtout le 1er mars, les femmes reçoivent ces petits cadeaux, aux fils rouge et blanc, comme symboles de la chance et de la richesse. Le rouge est considéré comme la couleur du printemps et blanc la couleur de l’hiver.

Pour plus de 8.000 ans, les hommes en Roumanie en ont offert comme un signe de respect à ces belles des leurs vies.

Dans ma ville aussi, on a pu sentir l’atmosphère du 1er Mars. Cette année, on a organisé un concert, si attendu par tout le monde. Toute la journée, le monde a été dans la ville, dans les magasins, chez les fleuristes.

A l’heure dite, le

parc était rempli d’hommes qui ont distribué des fleurs et des martisoare  aux femmes.

Tout le monde,enfants, personnes âgées, des familles entières se sentaient très bien, nous avons tous chanté, nous avons dansé, nous avons apprécié une journée de détente, au début du printemps.
C’était une journée où tous ont été en harmonie: la nature et les âmes humaines. J’aimerais que chaque jour les gens soient aussi heureux et attentif à ceux qui les entourent.