Bienvenue sur le blog de la classe CROC

Mis en avant

Quoi de mieux qu’un projet original pour stimuler l’envie d’apprendre de nos élèves.

Cette année, Madame Justin, professeur d’histoire-géographie et éducatrice canin a eu

l’envie de partager ses connaissances sur l’espèce canine avec des mordus de la même espèce…à savoir des élèves désireux de vivre une année pas tout à fait comme les autres…

Publié dans Non classé

Sortie à « l’entre deux monde « 

Une pause pour écouter les explications du guide

Une pause pour écouter les explications du guide

Une sortie au col de Cuvery sur le plateau du Retord était prévue au début du mois de février. Les élèves devaient rencontrer Bruno Sulpice et ses chiens de traîneau de « l’entre deux mondes »,  afin d’effectuer une journée d’initiation à la conduite de chien de traîneau. Par manque de neige la sortie est restée incertaine jusqu’au dernier moment. Finalement,les 4ème et les 3ème ont pu se rendre dans ces magnifiques paysages où la neige s’était finalement décider à tomber.

Deux groupes ont alors étaient constitués : un groupe partant en raquettes avec un guide de moyenne montagne pour une petite randonnée pédagogique autour du col. Au programme comment survivre en milieu hostile: Reconnaissance des arbres, savoir trouver un abri pour la nuit, faire du feu, connaître le matériel indispensable pour une randonnée, …….

Le départ de la promenade en raquettes

Le départ de la promenade en raquettes

Le deuxième groupe pendant ce temps effectuait une cani-rando. Reliés à un chien, les élèves ont suivi un parcours de plusieurs kilomètres où ils ont du montrer un réel dépassement de soi. Ils ont au final été très fiers d’avoir réussi.

WP_20160204_14_47_02_Pro

Pacha

Je m’appelle Maïlys, j’ai 14 ans et j’habite à St Didier. J’ai un chien mais je ne sais pas sa race, il est noir avec un museau blanc et il a aussi une tache blanche sur le coup. J’habite à côté des bois donc j’emmène mon chien s’ y promener. J’ai choisi ce projet car j’adore les chiens et je trouve ça intéressant de savoir leurs attitudes .

douki

Je m’appelle Matis, j’ai 14 ans. J’habite à Arlay et j’ai choisi ce projet pour apprendre sur mon chien. Mon chien a 7 ans et c’est un berger suisse mais cela fait peu de temps qu’on l’a, car c’était celui de mon grand-père. Il est tout blanc. Il est peureux mais quand il est habitué à toi il est génial, sauf quand il court partout.

Ce chien s’appelle Douki et il adore par-dessus tout faire la course avec nous

Un chien en or


           A une heure de l’après-midi avec la chaleur qui écrasait la ville, les hurlements du chien étaient insupportables. Il était là depuis deux jours sur la place Michelet et aboyait. C’était un gros chien marron, à poils courts et sans collier, avec une oreille déchirée. Il jappait méthodiquement toutes les trois secondes environ, d’une voix grave qui rendait fou quiconque l’entendait. Paul n’en pouvait plus, mais ce chien l’intriguait énormément. Il était encore dans ce camp de concentration où il avait perdu sa femme et ses enfants. Il travaillait jusqu’à ne plus en pouvoir mais il ressentait l’impression que ce chien le suivait, le surveillait tout le temps. Paul n’avait aucune nourriture ni aucune boisson et travaillait dans les mines du matin jusqu’à tard le soir.

           Un soir, Paul tomba de fatigue. Il n’avait plus de souffle, ses paupières se fermaient et le rythme de son cœur ralentissait. Ce fameux chien allemand s’était faufilé sous un grillage troué, pour lui amener un morceau de pain. Paul le mangea et se sentit alors beaucoup mieux. Pendant un certain temps ce fut comme cela, il travaillait et avait toujours ce bout de pain que le chien lui amenait à la fin de la journée. Ce chien était pour lui son héros.

           Un jour il prit une grosse décision. Il se rendit compte que ce chien et lui était très attachés l’un à l’autre et il décida de s’échapper avec ce chien qu’il aimait tant. Il voulait plus que tout retourner chez lui ,revivre une nouvelle vie et tout retrouver. A trois heures du matin, il creusa un trou depuis la mine par où ils pourraient s’échapper. Il prit une corde, l’attacha autour du cou du chien et ils partirent. Sur le chemin, ils se sentaient libres. Plusieurs jours passèrent, il fatiguait tout comme son fidèle chien et se sentait bien loin de chez lui. Le chemin était interminable mais ils n’abandonnaient pas.

          Au bout d’une semaine de marche ils n’en purent plus. Paul tomba à terre et dormit pendant cinq heures en proie à la fatigue qui le rongeait depuis si longtemps. A son réveil, le chien n’était plus là. Il paniqua et le chercha partout. Il poursuivit son chemin tout en cherchant son fidèle ami et le trouva étendu par terre, sans battement de cœur, sans respiration. Ce fut la fin de la vie d’un chien en or, couché dans un petit chemin étroit que trois kilomètres séparaient de ma maison.

Chipie, Dundi et Azur

Bonjour, je m’appelle Alice, j’ai 13 ans, j’habite à Messia sur Sorne. J’ai trois chiens se sont des setters anglais, la première et une femelle son nom est chipie elle a 1 an et 8 moins. La deuxième est une femelle elle s’appelle Dundi elle a 7 ans. Et enfin le troisième est un mâle il s’appelle Azur il a 10 ans. Les trois chiens sont des chiens de chasse, ils chassent seulement la bécasse.

Le Shar-peï

Le Shar-peï

Groupe : 2

Pays d’origine : la Chine

Standard :

Taille : 44 à 51 cm

Poids : Femelle : 18 à 25 kg Mâle: 25 à 30 kg

Pelage : il a les poils court, dur, hérissé.  Il n’a pas de sous poil. La longueur des poils varie de 1cm à 2,5cm.

Couleur : il a toute les couleurs unies sauf le blanc.

Son histoire : Son origine remonterait à l’époque des Han. A cette époque, ils étaient utilisés comme chien de ferme, de garde ou encore comme chasseurs de sangliers. A ce moment là, ils n’étaient pas encore très plissés. Les chiens avec beaucoup de plis ont été sélectionnés plus tard lorsqu’ils ont servi de chiens de combat dans les années 1940/1950. Ils ont été introduits en Europe il y a a peine 35 ans.  En 1950,  il ne restait malheureusement que quelques Shar-peï. Le Shar-peï en chinois veut dire « peau de sable ».

Caractéristiques :  C’est un chien de  taille moyenne, actif, compact qui rentre dans un carré. Il est ridé sur le crâne et possède des plis au niveau du garrot. Il a des petites oreilles.  C’est un chien très calme, indépendant, affectueux envers son maître. Il aime aussi dormir et le confort du foyer.

Pour quelle maître : il lui faut un maître assez disponible car il n’aime pas les longues absences. Son passé de combattant, il garde une grande assurance et sa famille devra lui donner une éducation ferme mais sans brutalité car c’est un grand sensible.

Le Pékinois

Groupe : 9  section 8
Pays d’origine: la Chine
Standards:
Taille:25 cm au maximum
Poids: mâle: 5kg femelle: 5,5k
Pelage: long et droit, avec une crinière abondante qui s’étend jusqu’à derrière les épaules en formant une sorte de petite cape autour du cou. Le souspoil est épais.
Couleurs: toutes admises (sauf foie)
Histoire: Ses origines sont très anciennes et pas très claires. On le retrouve représenté sur des bronzes qui remontent à deux milles ans avant J.-C Il a toujours été considéré comme un animal sacré et précieux;  la race a connu un énorme succès dans toute la Grande- Bretagne.
Les caractéristiques: Petit chien bien proportionné et trapu, faisant preuve de beaucoup de dignité et de noblesse. Sa tête a un profil plat avec un nez court et écrasé.  C’est un chien assez froid avec les étrangers, le pékinois ne fait  preuve de familiarité qu’envers son maître mais il n’est pas craintif ni agressif.
Pour quel maître ? : c’est un chien idéal pour les personnes âgées ou personne faisant peu d’activité , en maison ou appartement et de préférence sans autres chiens. Ce n’est pas n chien idéal pour des familles avec des enfants car généralement il les ignore.

le coton de tuléar

GROUPE: 9
PAYS D’ORIGINE: l’île madagascar

STANDARDS: 
TAILLE:26 à 28 cm pour le mâle/ 23 à 25 cm pour la femelle
POIDS:4 à 6 kg pour le mâle/3.5 à 5 kg pour la femelle
PELAGE: long, doux et souple
COULEUR: blanc ou gris et noir
HISTOIRE:
LES CARACTÉRISTIQUES: jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans, ils adorent s’amuser. Ils se calment par la suite tout en restant très joueurs durant leur vie. Ils aiment courir à grande enjambées .
POUR QUEL Maître ?  Un maître qui aime brosser, jouer et s’occuper de lui. Une famille avec des enfants ou des personnes âgées pourrait avoir ce chien là.