Les livres pour les professionnels

Des livres généraux

« Neuropsychologie et troubles des apprentissages chez l’enfant » Du développement typique aux « dys »

Cet ouvrage majeur dans le monde de la neuropsychologie apporte  des explications scientifiques sur le développement des troubles dys. Il s’oriente résolument dans une approche  théorico-clinique rassemblant ainsi en un seul volume richement illustré, l’ensemble de la symptomatologie. Dans le domaine e la dysorthographie, le lien étroit entretenu avec la dyslexie y est particulièrement bien présenté.

 

« Au secours,j’ai des des DYS dans ma classe » Guide pratique pour les enseignants.

Cet ouvrage co-écrit par Habib, neurologue marseillais spécialisé dans les troubles d’apprentissage, explique comment les apprentissages fondamentaux, lecture, écriture et calcul, se construisent et comment répondre aux troubles dys par une pédagogie adaptée. La dysorthographie associée ou non à la dyslexique y est présentée.
L’accent est mis sur les adaptations pédagogiques qui peuvent être mises en place simplement. Une partie de cet ouvrage s’intéresse aussi au  repérage de ces troubles.

« Comprendre les DYSférences »

Ce livre est proposé à destination des professionnels de la rééducation et des enseignants. Il combine à la fois des outils pratiques,  des pistes de réflexion, des grilles de repérage (simple mais efficace)  pour aider les enfants en difficulté à cause de leurs dyslexie, de leur dysorthographie, de leur dysphasie, de leur dysgraphie ou encore de leur dyscalculie. L’ouvrage présente également la législation, les adaptations possibles, … C’est actuellement un des livres les plus utilisé au sein e la communauté clinique des dys.

 

« Pédagogie et Neuropsychologie: quelles stratégies pour les enseignants ? »

Ce livret est gratuit et téléchargeable sur le lien suivant http://anae-revue.over-blog.com/2016/06/pedagogie-et-neuropsychologie-quelles-strategies-pour-les-enseignants.html . Il permet de brosser un aperçu accessible des notions neurdéveloppementales des troubles « dys », dont la dysorthographie, dans une optique pratico-pratique. Il fait le pont entre sciences cognitives et neuropsychologie et en sciences cognitives. Cet ouvrage s’inscrit dans la réflexion de Stanislas Dehaene: « ce que les chercheurs ont mis des décennies à comprendre, comment imaginer que chaque enseignant le redécouvre seul, par tâtonnement, sans tirer parti des études scientifiques existantes ? ». Ainsi, les enseignants découvrent à la fois  des principes généraux, la définition des troubles « dys et les stratégies pédagogiques.

« Neuropsychologie et stratégies d’apprentissage »

Comprendre les grands principes de la neuropsychologie pour développer des stratégies pédagogiques afin de faciliter la réussite des élèves porteurs d’un trouble dys- mais aussi celle du reste de la classe. Qu’est-ce qu’apprendre ? Que se passe-t-il au niveau cérébral ? Que sont les fonctions cognitives ? En quoi sont-elles importantes à comprendre pour proposer des aides ? Comment repérer les troubles dys-? Comment accompagner les élèves dans leurs apprentissages ? Comment leur permettre de mieux gérer attention, mémoire, fonctions exécutives, stress, motivation…? Ce livre pensé comme un outil pour tous les acteurs « de terrain » s’adresse aussi bien aux parents, aux enseignants, aux éducateurs qu’aux professionnels de soins qui accompagnent les élèves en difficulté. Il synthétise clairement les notions essentielles issues de la neuropsychologie, présente les troubles dys- et explicite des stratégies à proposer aux élèves. Pour optimiser la compréhension, les différentes parties s’appuient sur de nombreux schémas et sont accompagnées d’un glossaire. Les pistes concrètes proposées offrent de nouvelles perspectives pour la réussite de l’ensemble des élèves.

Des livres spécifiques 

« Rééducation de la dysorthographie »

Ce livre est initialement destiné aux logopèdes ou autres agents de rééducation (orthopédagogue pa exemple). Il permet d’aider à la mise en place de l’orthographe ou de la rééduquer par l’exercisation.  II présente les règles de lecture, les accords grammaticaux, les différentes terminaisons du verbe et les graphies des voyelles complexes. Il met en valeur le lien  « si je dis j’écris » soit ce qui unit le lien entre l’oral et l’écrit  ce qui simplifie l’acquisition de l’orthographe.

 

« Le cerveau atemporel des dyslexiques » 

Les enfants dyslexiques auraient-ils une notion particulière du temps ? Chantal Wyseur en dévoile la complexité et nous introduit au coeur de leur cerveau atemporel. Nous découvrons leur perception du monde en trois dimensions et leurs trésors d’aptitudes. L’auteur ayant appliqué les méthodes de Gestion mentale de La Garanderie et celle de Ronald Davis, ouvre ici une troisième voie de compréhension et d’application, à l’usage des parents et des éducateurs. C’est une démarche concrète et originale pour aider les dyslexiques à apprendre et les enseignants à les comprendre.

 

 

« L’évolution des TIC et les personnes dyslexiques »de Guinotte Marine 2016.