Qu’est ce que c’est ?

Définition

La dysorthographie fait partie des troubles de l’apprentissage ou « trouble dys »Pour en savoir plus: une petite vidéo !

La dysorthographie touche l’écriture et affecte aussi bien la production d’écrit que l’acquisition du lexique orthographique, des règles grammaticales et de conjugaison. Ce trouble accompagne la dyslexie dans le sens où le dysfonctionnement cognitif de ces deux troubles est probablement commun. Il n’y a donc pas de dyslexie sans dysorthographie et cette dernière ne peut être présente que si elle est précédée de dyslexie ( INSERM,2007).

3 formes de dysorthographie 

1) Dysorthographie phonologique ou d’assemblage (65%) caractérisée par des difficultés à évoquer le son des lettres et à assembler les lettres en syllabes (assemblage). On l’appelle aussi la dysorthographie de surface.

*Sous dictée: l’enfant peut écrire des pseudo-mots alors qu’il est en difficulté pour l’orthographe des mots irréguliers. Ses erreurs sont phonologiquement plausibles et vont dans le sens d’une régularisation de l’orthographe.

2) Dysorthographie de surface ou d’adressage (10-20 %) caractérisée par une lecture très lente et par des difficultés à élaborer une image visuelle stable du mot (adressage). On l’appelle aussi la dysorthographie phonologique.

*Sous dictée: Il peut orthographier des mots réguliers et irréguliers, mais il éprouve des difficultés à écrire des pseudo-mots et des graphèmes isolés. On observe également chez ces enfants une faiblesse dans la mémoire de travail.

3) Les dysorthographies mixtes (20%) caractérisées par la présence à la fois d’erreurs visuelles et d’erreurs phonologiques, soit des erreurs par la voie d’assemblage et d’adressage.

Facteurs à l’origine du trouble

Vous souhaitez en savoir plus sur la pensée en cas de dysorthographie ? 

Sandra vous en parle ici dans un article sur la double pensée selon Ronald D Davis !

Encore d’autres questions ? 

N’hésitez pas à interroger les professionnels ou la littérature de notre blog ainsi que le glossaire !

Des vidéos à ne pas manquer :