Les salutations

 

La bise

 

Le premier contact avec une personne qu’on ne connaît pas consiste dans l’acte de saluer et de se présenter. Avec des personnes qu’on connaît déjà, entrer en contact se fait toujours en saluant et en se faisant la bise (un petit bisou sur la joue gauche, un petit bisou sur la joue droite). Mais même ces gestes naturels qui ne demandent pas de fortes connaissances lexicales, peuvent parfois encombrer si nous ne sommes pas habitués/nous ne connaissons pas les pratiques des Français. Dans les situations de face-à-face il vaut mieux observer comment les gens agissent et de voir ainsi quelle attitude adopter vis-à-vis de l’Autre en fonction des domaines où on agit (public, personnel, professionnel, éducationnel) et des relations qu’on établit dans le cadre de ces domaines. Pour faciliter la prise de conscience sur les différences/les ressemblances lors du premier contact avec un Français je vous propose une petite vidéo pour ensuite vous entrainer avec quelques exercices.

Activité 1 : Regardez la vidéo suivante. Entrainez-vous ensuite avec les exercices proposés.

 

Exercice 1

Exercice 2

Dans votre pays vous vous saluez comment ? Est-ce que vous faites la bise ? A quelles occasions ?

Attention- l’expression « faire la bise » se distingue clairement du verbe « baiser » qui, de manière très familière, désigne l’acte sexuel.

 

Les salutations

Pour saluer, les Français utilisent une grande gamme d’expressions. Les unes sont connues et très usitées, les autres sont moins rencontrées dans les manuels de français. Ces expressions peuvent surprendre, même entrainer un sourire (tel « bonne piscine » « bonne fin d’après-midi») si elles n’existent pas dans la langue maternelle de la personne qui les entend pour la première fois. Faisons un court rappel des salutations courantes.

 

Activité 2 : Regardez la vidéo suivante. Entrainez-vous ensuite avec les exercices proposés.

 

Exercice 3

Activité 3 : Regardez  la vidéo suivante. Quel est le point de vue de l'humoriste concernant les salutations chez les Français? (minute 2:46)

Est-ce que chez vous il y a beaucoup d’expressions pour saluer/ formules de politesse ? Pouvez-vous donner des exemples d’ expressions qui n’existent pas dans votre langue?

Gad Elmaleh

Est un comédien, acteur et chanteur franco-marocain. Très apprécié pour ses sketches humoristiques, il donne des spectacles dans de nombreux pays. La vidéo que vous avez regardée est un extrait de son spectacle « Papa est en haut »(2007) dans lequel il parle avec beaucoup d’humour de ce sujet. Pour savoir plus sur Gad Elmaleh cliquez ici.

 

Pour aller plus loin :

Je vous propose aussi la lecture de Stephen Clarke, un écrivain anglais qui vit et travaille à Paris. Dans ses livres il décrit d’une façon amusante et ironique des situations /observations du quotidien français avec les différences de facteur culturel. Ces contrastes l’étonnent et l’obligent à changer son comportement pour pouvoir intégrer cette société et ses coutumes. Pour éveiller votre curiosité je vous donne un extrait de ce livre.

Embrasser ou ne pas embrasser (Français, je vous haime )

L’éventail des mots et des gestes de politesse en français est immense. Dans la société parisienne où je travaillais, le trajet vers la machine à café au rez-de-chaussée était plus compliqué sur le plan social que de prendre un thé avec un samouraï.

Quand on rencontre une personne dans un couloir ou un ascenseur, il faut d’abord savoir si on l’a déjà rencontrée ou non. Dans la négative, on dit « bonjour » de toute façon car la France est un pays poli. Si ce n’est pas une première rencontre, il s’agit d’une connaissance à qui l’on dit « bonjour » (c’est-à-dire quelqu’un que l’on connait mais pas très bien), soit de quelqu’un avec qui l’on est plus familier et à qui l’on dit « salut » (« Salut » est un mot merveilleux car il peut aussi être utilisé pour dire au revoir).

Pour lire en plus sur cet écrivain/commander ses livres, visitez le site suivant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *