Voyage Allemagne-Strasbourg/ Jour 5

Guten Morgen!

Nous commençons cette dernière journée sous la pluie! Ça ne devrait pas durer! Enfin j’espère…

Voici deux galeries de photos d’hier. L’ une de la visite du parlement et l’autre de la visite de Strasbourg. Excusez moi les photos coupées, je n’arrive pas à reculer le problème !

10 heures : Nous arrivons à Freiburg im Breisgau.A plus tard… Pour une mise à jour… Peut-être !

14h00: Nous avons quitté Freiburg, ses Bächle, ses Gässle, ses Bretzel (trop bons, Madame), sa cathédrale (plus petite mais aussi belle que celle des Strasbourg) et son joli marché sur la Münsterplatz.

Arrivée prévue vers 18h! Vos enfants vous enverrons un message avec un horaire plus précis. Merci d’être à l’heure.

 

 

Voyage Allemagne-Strasbourg/ Jour 4

Guten Tag!

Voilà, c’était notre dernière nuit à Saverne et nous voici sur la route en direction de Strasbourg. Les élèves ont réussi l’épreuve de l’état des lieux des chambres et le personnel a apprécié leur comportement durant le séjour.

Je viens de leur demander de préparer l’hymne européen en allemand, j’espère pouvoir leur faire chanter sur le parvis du parlement européen. A suivre…

4 élèves nous ont mis en retard ce soir alors pas de mise à jour du blog pour le moment. Il est 18h50 et nous  rentrons à l’auberge de jeunesse !

Bis später!

 

Voyage Allemagne-Strasbourg/Jour 3

Guten Tag!

Voici LE grand jour pour nos 49 élèves : Europa-Park!

Pas besoin de les réveiller ce matin encore et  ils se sont rapidement agglutinés, les yeux encore tout collés, devant la salle repos où se trouvaient leur bien le plus précieux !

 

Les élèves étaient bien évidemment tous à l’heure pour un départ à 8h. 

Il me faut ici évoquer notre boulet du séjour que bien sûr je ne nommerai pas. Après avoir oublié d’emporter du linge de toilette, il a laissé son sac à dos dans le parc du château hier. Pour tout cela, il a naturellement été mis à l’amende et du nettoyer les tables de tout le groupe hier soir.  Ce matin, il a oublié son portable et du remonter les étages qui en valent plutôt six! A la prochaine boulette, il a le droit à la plonge!

Voici pour vous faire patienter jusqu’à la prochaine mise à jour de cet article, une magnifique photo de M. Raymond du château de Rohan dans lequel se trouve notre auberge de jeunesse !

Arrivée à Europa Park à 10h.

J’ai le Graal en main!

 

Élèves rencontrés vers 13h, ils sont naturellement tous ravis et ont bien sûr déjà TOUT fait, enfin l’essentiel pour eux : le Blue Fire et le Silver Star! Je leur avais bien dit de ne pas me demander si je faisais ces attractions mais certains s’y sont risqués ! J’ai évidemment déjà fait toutes les attractions du parc et plusieurs fois durant les 15 échanges que j’ai assurés.

Voici une petite galerie de photos du parc. Pas seulement pour vous donner envie mais aussi pour montrer tout ce que les élèves n’auront certainement pas vu car trop pressés d’aller d’une attractions à l’autre. Ils n’ont certainement  admiré ni l’architecture typique de chaque pays,  ni les magnifiques fleurs et n’ont sûrement pas dégusté une bonne forêt noire!

A l’heure où je termine cet article, nous arrivons à Saverne où nous passerons notre dernière soirée ! 

Petit bonus de la soirée avec une mise au piquet (je précise que j’ai l’accord de l’élève puni et qu’il est même fier d’ être la vedette de cet article) :

Une photo de groupe  devant le  château de Rohan. 

Et des photos du château bei Nacht! Et une partie de foot nocturne dans le parc du château, histoire de les épuiser un peu plus!

    Canal Rhône-Rhin

Merci pour vos commentaires, ça fait plaisir!

Voyage Allemagne-Strasbourg/ Jour 2

Guten Tag!

La nuit s’est bien passée. Enfin je crois… En tout cas nous n’avons eu besoin de les réveiller, à 6h45 pressés de récupérer leur portable. Monsieur Raymond, pour sa part s’est mis en forme pour la journée en allant faire son petit footing le long du canal du Rhône-Rhin.

Nous voici dans le bus, direction Rheinstetten. Les élèves mettent de l’ambiance avec des tubes des années 80/90. Comme quoi la bonne musique ne meurt jamais! Appuyez sur la vidéo pour la visionner, je ne suis pas sûre que cela apparaisse bien comme une vidéo !

Image de prévisualisation YouTube

Les élèves rencontreront leurs correspondants pour la première fois ce matin car nous sommes arrivés trop tard au Struthof hier.

9h45

Arrivée au Walhafrid-Strabo Schulzentrum.

Après une petite visite guidée de l’école assurée par les correspondants allemands de certains 3emes, les élèves sont allés en cours.

Quelques impressions des élèves :

Mathis : c’est mieux qu’en France, l’école est ouverte.

Killian : les élèves sont plus libres sauf s’ils vont trop loin.

Méline : école très jolie, très grande. Les élèves sont accueillants et très gentils.

Léa : le matériel est beaucoup plus moderne ( le tableau monte et descend et il y a des caméras de projection dans chaque salle).

Evan : l’école est grave moderne.

Clémence : c’est immense.

Clara: c’est bien parce qu’on n’est pas enfermé.

Petite précision à ces commentaires : le Walhafrid-Strabo Schulzentrum a le même âge que notre collège mais a été rénové il y a quelques années mais même avant cela il avait l’air plus moderne.

Cet après midi nous étions à Karlsruhe. Nous avons réuni 140 élèves dans le parc du château. Après des activités pour briser la glace, les élèves sont partis en petits groupes pour faire un rallye dans la ville en compagnie des élèves allemands et aussi pour certains ou plutôt certaines du shopping !

18h37

Nous sommes sur le retour. Arrivée à l’auberge de jeunesse dans 25 minutes. Tout va bien, espérons que cela dure ! 

PS : les élèves les plus sérieux font bien leurs devoirs après le dîner.

A demain!

Voyage Alsace-Strasbourg/Jour 1

Voilà, nous sommes bien partis à l’heure et jusqu’ici,  il est 11h30, tout se passe très bien. Les élèves sont plutôt calmes (et M. Raymond aussi!), le chauffeur est sympa et la route ainsi que le ciel sont dégagés. La pause déjeuner est prévue vers 12h30 et nous poursuivrons ensuite vers Natzwiller-Struthof. 

13h10

Nous reprenons la route après le repas. Espérons que tous digèrent bien car il n’y a pas de sacs pour les « accidents digestifs »!

Il est 17h30 et nous quittons le camps de Natzweiler-Struthof.

Visite émouvante pour certains, riches du point de vue historique pour tous et bonne révision en vue du brevet pour nos élèves de 3èmes.

18h45

Nous sommes bien arrivés à Saverne et WOW! Vous aviez peut-être visité le site internet de l’auberge, c’est encore mieux en vrai mis à part les 3 étages à monter avec les bagages! Mais la vue en vaut la peine.

 Vues des chambres

Le repas s’est également bien passé.

Évidemment comme je l’aurais parié : un élève a oublié son linge de toilette mais on lui a trouvé la serviette adéquate :

Voilà pour aujourd’hui! N’hésitez pas à laisser des commentaires !

Bis morgen!

 

DEUTSCH-FRANZÖSISCHE FREUNDSCHAFT

 » La France et l’Allemagne sont les deux ailes de l’Occident.

Qui brise l’une empêche l’autre de voler. »

Romain Rolland (1866-1944)

Cet écrivain français, qui a pourtant vécu très exactement à l’époque où la France et l’Allemagne étaient devenues l’une pour l’autre «l’ennemi héréditaire » puisque les deux pays ont embrasé l’Europe de 1870 à 1945 lors de trois conflits sanglants : la guerre franco-allemande de 1870/1871, puis les deux guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945), avait déjà réalisé l’importance de l’alliance et de l’amité des deux nations.

Aujourd’hui 22 janvier 2022, nous fêtons les 59 ans du Traité de l’Elysée dont les objectifs étaient de sceller symboliquement la réconciliation franco-allemande après des décennies de conflits, créer entre les deux peuples une véritable amitié et favoriser la « construction de l’Europe unie, qui est le but des deux peuples ».

C’est en effet le 22 Janvier 1963, que le général de Gaulle, Président de la République française, et le docteur Konrad Adenauer, chancelier de la République fédérale d’Allemagne, signèrent au Palais de l’Elysée, le Traité qui scella l’amitié franco-allemande.

Les deux chefs d’états étaient convaincus que la réconciliation du peuple allemand et du peuple français, mettant fin à une rivalité séculaire, constituait un évènement historique qui transformerait profondément les relations entre les deux peuples. Ils étaient aussi conscients que la solidarité entre les deux peuples tant du point de vue de leur sécurité que du point de vue de leur développement économique et culturel était primordiale dans la construction d’un avenir stable et pacifique après des décennies de conflits.

Le traité de l’Elysée a été l’acte fondateur d’une coopération étroite. Il a permis la naissance  d’institutions uniques en Europe. La toute première fut l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), créé dès le mois de juillet 1963. La jeunesse a été  tout particulièrement mise en en valeur dans ce traité car elle a été appelée  à jouer un rôle déterminant dans la consolidation de l’amitié franco-allemande. Et grâce à des organismes tel que l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, les jeunes des deux pays bénéficient d’un support essentiel et unique en son genre dans les échanges culturels entre leurs pays.

J’ai consacré l’an dernier, à l’occasion des 55 ans de l’amitié franco-allemande un calendrier de l’avent dans lequel j’ai tenté de rassembler tout ce qui symbolisait les relations franco-allemandes ainsi que des institutions et réalisations nées grâce à la signature du traité de l’Elysée. 

Cliquer sur l’icône PDF

En 2013, l’amitié franco-allemande fêtait son jubilé et en cette occasion ont été créés …

Un slogan

« Franzosen und Deutsche: einmal Freunde, immer Freunde»

« Allemands et Français : partenaires un jour, partenaires toujours»

Un timbre dans chacun des deux pays

 Et une pièce de 2 euros

 

Pour approfondir le sujet, visitez les sites mentionnés ci-dessous :

Un Webquest créé par Danielle Lainé

Dossier du Cidal (L’Allemagne et la France : un demi siècle d’amitié et de coopération)

50 ans du Traité de l’Elysée – 50 ans de l’Ofaj

Sur le chemin du Traité de l’Elysée

L’histoire d’un succès franco-allemand

La relation franco-allemande en chiffres