Gotan Project : le tango électro

20 10 2010

Une même passion pour le rythme et la danse, un pari fou de mêler l’électronique au tango argentin, une rencontre improbable de trois musiciens aux talents et expériences diverses, et c’est la naissance du groupe GOTAN PROJECT en 1998. Composé de deux DJ européens et d’un guitariste argentin : Eduardo Makaroff, Philippe Cohen-Solal et Christophe H. Muller, le trio dépoussière les traditions pour mêler artistiquement le bandonéon de Astor Piazzola et leurs propres compositions. C’est le tango revu et corrigé (au grand dam de certains puristes), revisité par l’électronique et le verlan… gotan !

UN PEU D’HISTOIRE

Le guitariste Eduardo Makaroff explique, dans une interview donnée au Monde, que le tango est une expression populaire au même titre que le football, en Argentine. Mais une fois dépassé ce cliché, l’histoire du tango révèle le côté multiculturel de cette musique, appartenant autant aux descendants espagnols et aux esclaves afro-amérindiens qu’aux italiens ou juifs ukrainiens qui ont débarqué un jour dans le port de Buenos Aires. (Histoire du tango).

Et puis la capitale française a donné ses lettres de noblesse à une pratique populaire issue de traditions folkloriques et rurales argentines. « C’est la deuxième capitale du tango » qui lui a permis de se renouveler : les jeunes hommes de bonnes famille sont venus le danser à Paris, plus romantique et d’avant-garde que Buenos Aires ; le tango a fait fureur ensuite dans toute l’Europe, et des milieux populaires argentins, le tango est devenu danse mondaine ..

LA TRADITION ENRICHIE

Après les percussions africaines du premier album La revancha del tango en 2001, l’ajout de cuivres depuis le dernier CD, façon jazz, traduit un nouveau langage qui renouvelle la matière première et va chercher d’autres rythmes comme la chacacera ou la zamba argentine.

Mais Gotan Project, ce n’est pas que de la musique, ce sont aussi des voix et des morceaux inspirés de la littérature ( Cortazar) et du cinéma ; et comme Gotan avait une vocation contestataire, il utilise aussi des extraits de propagandes des années 50-60. L’ensemble contribue à des ambiances et des niveaux de lecture différents, une sorte de métissage sonore, reconnu internationalement (parfois appelé « l’electroauthentica »).

De 2006 à 2008, les tournées s’enchaînent dans le monde entier, puis la sortie d’un live fin 2008 et en 2009, chacun des trois musiciens s’adonne à des projets en solo, toujours aussi variés : bande originale de documentaire pour l’un, exploration de musique noire péruvienne pour l’autre ou enregistrement de titres country à Nashville pour le troisième. Ces escapades inspirent le trio pour créer 20 morceaux, habillés d’influences éclectiques : sonorités empruntées au blues New Orleans, à la techno allemande ou la musique éthiopienne.  Tango 3.0 sort en avril de cette année et précède une tournée qui se poursuit encore en Europe et en Amérique du Nord.

C’est donc un rendez-vous avec la musique du monde que nous propose Gotan Project, une musique qui se danse les yeux dans les yeux !

PROCHAINS CONCERTS

T


Teaser GOTAN PROJECT – « La Gloria » from Ya Basta records on Vimeo.

Découvrez la playlist Tango Electro avec Gotan Project
Tags : , , ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire