La non-candidature

4 11 2008

En ces temps difficiles, qui pourrait se permettre de refuser un emploi ? Lettres de motivation, candidatures spontanées, entretiens à la chaîne pour arriver finalement au même statut : chômeur. Lorsqu’on a épuisé toutes les formules et que le ras-le-bol nous guette, qui n’a pas rêvé d’envoyer les recruteurs aux pelotes ? Pas vous peut-être, mais Julien Prévieux l’a fait dans un livre «Lettres de non-motivation» aux éditions Zones, librement consultable en ligne, il rassemble quelques trente missives de non-motivation, plus dérangeantes et drôles les unes que les autres.

LE MIROIR AUX ALOUETTES

Les recruteurs dressent un portrait plutôt flatteur de leurs futurs employés :

– Vous êtes tenace, volontaire,
– Vous êtes aptes à la communication
– Vous avez envie d’une forte rémunération
Rejoignez-nous sur la route du succès !!!

Bien sûr, vous vous prenez à rêver « ET SI C’ETAIT MOI ? »

JE VEUX PAS DE VOTRE JOB

…Julien Prévieux a essuyé de nombreux refus pendant plusieurs mois.

Il a alors opté pour le jeu inverse : des lettres de non-motivation et leurs réponses, réunies dans un recueil à la tonalité comique et théâtrale ; l’absurde côtoie l’insolence dans des lettres qui révèlent le jeu de dupes bien connu des petites annonces : des offres d’emploi alléchantes et des candidatures faussement enthousiastes ; une façon de dénoncer la violence et l’humiliation auxquelles sont confrontés les demandeurs d’emploi.

A méditer ici  et en ligne ici

Tags : ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire