Le monde vous veut du bien

11 01 2008

Aujourd’hui, les sites sociaux du Net représentent 6,5 % du trafic total ; ils vous proposent : du travail, des conseils, des amis ou… l’âme soeur. En 2007, 48 % des internautes étaient inscrits sur l’un d’eux.

©Ces enseignes « sans but lucratif » (encore que la publicité y soit bien présente) , que sont Myspace, Facebook ou YouTube ne reposent que sur l’échange, la convivialité, le lien social.

Exemples :

« Viadeo » nous incite à rentrer dans le monde de l’entreprise. C’est un accélérateur de rencontres qui met en application le vieil adage « les amis de mes amis sont mes amis ». Vous désirez démultiplier votre réseau de relations professionnelles ? Inscrivez-vous… Attention, il faut souscrire à la version payante si vous souhaitez effectuer une recherche par nom et être mis en relation.

« Copainsdavant » : cousin français de l’américain Facebook, ce site permet de retrouver vos vieilles connaissances de lycée, de collège et maintenant de bureau. Une simple liste d’inscrits s’affiche. Si vous voulez en savoir plus -en tous cas pour l’instant-, il faut débourser. Mais si vous vous êtes perdus de vue… est-ce vraiment par hasard ?©

Mythique Meetic,terrain de chasse pour les uns, S.O.S. en mal d’amour pour les autres, ce site est un miroir aux alouettes. Où s’arrêtent le cynisme et l’opportunisme ? Où commencent les illusions ?

Myspace : paradis des musiciens, des artistes en général, il est le champion de tous les réseaux sociaux ; à grand renfort d’images, de listes d’écoute, d’animations et de blogs : une page perso pour se faire connaître (parfois, ça marche !).

Comme les autres, il traduit le besoin d’appartenance à un groupe dans une société où règne l’individualisme. « Ma jeunesse et mes rêves se doivent d’être sur Facebook » clame une internaute accro, « je t’invite à join my group en quête d’ambition, d’amis et d’events », ajoute-t-elle.

©Vaste programme ! Internet est devenu le réceptacle de cet échange inexistant -il faut le croire ! – dans la réalité. En plus d’être chronophage, ce passe-temps a un inconvénient : la plupart de ces sites gardent vos coordonnées… et les communiquent parfois.

Et si on se faisait une bonne bouffe entre potes ?

Tags : , ,

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire