Pierrick Sorin, l’enfant terrible de la vidéo

13 12 2007

sorin1Enfant du petit écran et de Buster Keaton, amateur de gags visuels et de films muets, Pierrick Sorin, diplômé des Beaux-Arts de Nantes en 1988, trouve rapidement, dans la vidéo, l’outil le plus approprié à son travail de plasticien.

Il est, souvent, l’unique acteur, des parodies qu’il met en scène, sous le signe de la dérision. Dans des décors réels, son personnage, anti-héros, joue des saynètes cocasses et absurdes qui interrogent sur le rôle de l’image, de la télévision, de l’art, où pointe quelquefois une sorte de désespoir mais aussi un humour au premier degré.

Pierrick Sorin a créé également des dispositifs appliqués à la communication événementielle. Il a collaboré avec Jean-Paul Goude pour Chanel ou réalisé certains temps forts des Galeries Lafayette. Il a également réalisé des reportages TV, des clips vidéos. A voir, en particulier, l’animation sur le Shoes bar à Nantes ou Cétait bien du coulis de tomates sur son site perso (voir le lien ci-dessous).

Exposé à New York, Tokyo, Venise, Londres, Madrid, la Fondation Cartier ou le Centre Pompidou, il fait partie de ces artistes contemporains qui poussent à l’extrême perfection, la technicité de l’art d’aujourd’hui.

Actuellement, il collabore à la mise en scène d’un opéra de Rossini au Châtelet : sorin2tableau vivant sur un écran géant où les caméras capturent, tour à tour, les mouvements des acteurs et des décors miniatures pour créer une surenchère d’effets visuels.

Pour mieux le connaître et l’apprécier faites un tour du côté de son site !

Tags : , ,

Actions

Informations

Une réponse à “Pierrick Sorin, l’enfant terrible de la vidéo”

1 11 2010
Vence (12:30:40) :

Vous pouvez aussi trouver une chronique sur l’exposition parisienne à la galerie Eva Hober de cet artiste sur ce blog : http://www.paris3e.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire