octobre

17

Journée du refus de la misère

Aujourd’hui 17 octobre c’est la journée mondiale du refus de la misère (ou pauvreté). Voici ce que disent les Nations Unies sur leur site Internet :

*

« Dans un monde caractérisé par un niveau sans précédent de développement économique, de moyens technologiques et de ressources financières, le fait que des millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté suscite une profonde indignation morale. La pauvreté n’est pas uniquement un problème économique, mais plutôt un phénomène multidimensionnel qui englobe à la fois l’absence de revenus et l’inexistence des capacités de base nécessaires pour vivre dans la dignité.

*

Les personnes vivant dans la pauvreté doivent faire face de nombreux préjudices qui les empêchent de réaliser leurs droits et perpétuent leur pauvreté. Ces préjudices qui sont étroitement liés et produisent des effets synergiques, notamment :

  • conditions de travail dangereuses ;
  • logement malsain ;
  • manque d’aliments nutritifs ;
  • accès inégal à la justice ;
  • absence de pouvoir politique ; et
  • accès limité aux soins de santé. »

*

Un petit livre du CDI démonte les préjugés et les idées reçues (donc fausses) sur les gens pauvres et la pauvreté en général en France : les sans-abri, les familles qui touchent les aides sociales, la santé, la violence, l’école, le logement, la culture, la participation à la vie citoyenne, l’environnement, les immigrés et les réfugiés, les Roms et les gens du voyage… Puis il montre que les solutions sociales et économiques sont possibles, contrairement à ce qu’on pourrait croire !

*

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, édition 2017, par l’association ATD Quart Monde aux éditions de l’Atelier. Au CDI au rayon 361 !


Dejar un comentario