Le musée Unterlinden de Colmar « conserve et montre des objets et oeuvres d’art qui retracent l’histoire culturelle et artistique de l’Alsace, de la Préhistoire à aujourd’hui ». Il a fait des travaux et présente une nouvelle salle dans l’ancienne cave du Couvent des Dominicaines.

*

Cet « espace dédié à l’archéologie du Néolithique à l’âge du Fer permettra au public de redécouvrir des objets rares comme les grandes jarres néolithiques à décor rubané ou les bijoux en or de la sépulture princière d’Ensisheim. »

*

« Le parcours de visite chronologique permettra au visiteur de découvrir l’évolution des divers aspects de l’occupation humaine en Alsace : agriculture, artisanat, habitat, vie domestique, pratiques funéraires… » Chaque vitrine est décorée d’une grande illustration qui montre le paysage et les habitations de l’époque, et contient des objets vieux de 7000 ans ! Vaisselle, bijoux, urnes funéraires, épées, outils pour chasser ou tisser, objets précieux déposés avec les morts. On comprend ce que les « Alsaciens » préhistoriques fabriquaient, et ce qu’ils échangeaient avec d’autres peuples…

*

Il y a aussi des bornes où l’on peut toucher des objets fabriqués comme ceux de l’époque grâce à l’archéologie expérimentale ! Tout est bien expliqué.

*

Enfin, vous apprendrez qu’il n’y a pas des « archéologues » mais des céramologues (qui étudient les restes des objets en terre cuite comme les récipients), des archéozoologues (qui étudient les restes d’animaux), des carpologues (qui étudient les restes de végétaux et graines), des tracéologues (qui étudient les traces d’usure sur les objets retrouvés), des anthracologues (qui étudient les restes de charbon et les traces de bois)… Si vous voulez en savoir plus sur les métiers et les sciences de l’archéologie, voir le site de l’INRAP.

*

Après les visites gratuites du weekend d’inauguration, vous pourrez profiter d’un programme riche : visites guidées, conférences gratuites, et même atelier « potisserie » avec un designer culinaire ! Voir ici.


Dejar un comentario