juillet

12

Conseils pour vos achats de fournitures scolaires

Image : service-public.fr

« Des substances dangereuses détectées dans les fournitures scolaires. » Une information service-public.fr :

*

« Crayons, stylos, surligneurs, tubes de colle… les fournitures scolaires ne sont pas toutes inoffensives pour les écoliers. C’est ce que révèle un communiqué de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans un communiqué du 7 juillet 2022. Quels sont les produits concernés, de quelles substances s’agit-il, comment acheter en toute sécurité ? Service-public.fr vous informe sur ces questions.

*

De quelles substances chimiques s’agit-il ?

Le communiqué de l’Anses, qui repose sur les résultats d’études menées par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’UFC-Que Choisir, 60 millions de consommateurs et le Danish EPA, révèle la présence de composants allergisants, irritants et de substances chimiques dangereuses dans les fournitures utilisées à l’école, au bureau ou à la maison. Les enfants, plus susceptibles de porter les produits à la bouche, sont les plus exposés à leur nocivité. « Inhalées, ingérées ou en contact avec la peau, les substances chimiques présentes dans les fournitures scolaires ou de bureau peuvent pour certaines d’entre elles entraîner des effets sur la santé », indique l’Anses qui répertorie les familles de substances le plus souvent identifiées :

  • benzène ;
  • bisphénol A ;
  • colorants ;
  • phtalates ;
  • composés organiques volatiles (COV) comme le chloroforme, le formaldéhyde et le toluène ;
  • perfluorés (PFAS) ;
  • nitrosamines ;
  • métaux lourds, dont le chrome hexavalent, le cadmium, le nickel ou le plomb ;
  • isothiazolinones ;
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ;
  • substances parfumantes.
*

Comment choisir ses fournitures ?

L’Ademe délivre quelques recommandations à suivre au moment de l’achat de vos fournitures :

  • regarder les étiquettes des produits et repérer les éventuels pictogrammes de danger pouvant indiquer un élément nocif, irritant, un produit inflammable ou corrosif (composants à éviter : les isothiazolinones, l’acétone, l’éthanol ou les hydrocarbures) ;
  • repérer le marquage CE (en vigueur pour les jouets) ;
  • repérer les labels environnementaux comme NF Environnement, Ecolabel ou le label Forest ;
  • privilégier les produits simples, sans substance parfumante ou autre artifice qui peut détourner l’usage principal par les enfants, comme le « machouillage » ou l’ingestion.
*

Quelle réglementation sur les fournitures scolaires ?

« Ni en France ni en Europe, les fournitures scolaires ne relèvent d’une réglementation spécifique permettant d’encadrer leur composition, leur fabrication ou leur utilisation pour s’assurer de leur innocuité », relève l’Anses. »

*

Retrouvez l’article ici : clic !

Voir aussi le site de l’ADEME : clic !

Et les recommandations de nos élèves de 5e qui avaient travaillé sur le sujet en 2018/2019 déjà : clic !


Dejar un comentario