Le Prix des lycéens francophones de Turquie a été remis au Palais de France le mercredi 20 mars, en présence des deux auteurs finalistes, Mademoiselle Caroline pour La différence invisible, et Suzanne Lebeau pour Le bruit des os qui craquent.

Les festivités avaient commencé dès la veille pour les huit élèves de 10ème du Lycée Saint Joseph. Pendant deux jours, ils ont eu la chance d’être réunis avec d’autres élèves des dix lycées bilingues de Turquie ainsi que des élèves des lycées français Pierre Loti d’Istanbul et Charles de Gaulle d’Ankara.

Le mardi matin, ils ont d’abord voté pour le livre lauréat du Prix, puis ont participé à des ateliers d’illustration, de livres Pop Up, de romans-photos, ou encore de bandes-annonces de livres.

 

L’après-midi, un grand débat a eu lieu au lycée Sainte Pulchérie, modéré par les élèves du lycée Pierre Loti, en présence notamment d’étudiants de français de l’université de Marmara. Dix oratrices ont défendu leur livre préféré et développé les thèmes principaux, tels que la différence, l’autisme, la violence, les enfants soldats… Un match d’improvisation avec des contraintes a aussi permis au public de voter pour la meilleur oratrice.

Une grande soirée dansante était organisée à Polonezköy pour clôturer cette journée de rencontres et d’échanges. Le lendemain, différents ateliers ont été l’occasion de faire connaissance avec les deux auteurs et de leur poser des questions sur leurs parcours, le processus d’écriture, leur engagement vis à vis des thèmes abordés… Les séances de dédicace ont permis aux élèves de faire personnaliser leurs exemplaires. Une chasse au trésor en lien avec les intrigues des livres avait aussi été préparée lors d’un atelier la veille.

Le soir, direction le Palais de France pour célébrer la journée de la francophonie, et mettre fin au suspens. Le Prix des lycéens francophones de Turquie 2019 a été décerné à Suzanne Lebeau pour le réalisme du traitement du sujet des enfants soldats et l’intensité des émotions suscitées par l’amitié entre les deux personnages principaux. Ce choix a surpris l’ensemble des référents  car il s’agit d’un texte difficile, décrivant une terrible réalité. Pour la troisième année consécutive, les élèves nous ont fait part du plaisir qu’ils ont à partager leurs expériences avec les autres élèves des lycées francophones de Turquie.

Tagged with:  

Les cours d’EMI des élèves de pré-lycée ont débuté avec le seconde semestre.
Comme vous pouvez le voir sur cette page en lien, qui récapitule nos cours, le premier cycle des cours d’EMI est principalement basé sur la recherche documentaire, l’organisation de la médiathèque et son champ lexical.

Nous vous proposons ici un retour en images sur trois de ces séances.

  • 1) le règlement  de la médiathèque en vidéo 

 

 

 

 

  • 2) Chasse aux livres : connaître le classement de la médiathèque et les différentes cotes

les élèves recherchent les livres et analysent leur cote…

 

  • 3) Définir un sujet par les mots-clés : autoportraits en carte mentales

 

Tagged with:  

Visite des documentalistes libanais

On 13 février 2019, in Non classé, by docsj

Cette semaine, nous avons eu le plaisir d’accueillir quatre documentalistes de plusieurs établissements lassaliens au Liban. Le temps d’une journée, nous avons pu leur montrer la médiathèque et son fonctionnement, et surtout échanger sur nos pratiques.

Après une visite détaillée du lieu et des différents espaces documentaires, nous avons consacré un temps à la démonstration et la manipulation de PMB (même si au Liban, c’est BCDI qui est privilégié). Il a notamment été question de la refonte en cours de l’interface de l’OPAC. Ensuite, nous avons mis l’accent sur notre nouvelle sélection de ressources numériques et sur Genially, l’outil choisi pour les présenter. L’occasion de rappeler que nous essayons d’être toujours au plus près des centres d’intérêts et des usages de nos élèves.

Puis nous avons présenté notre progression en EMI, l’évolution des thèmes abordés (les fake news et les théories du complot sont devenues des priorités par exemple), et nos méthodes d’enseignement avec les tablettes. Nos collègues ont pu observer de façon concrète combien le fait que les élèves soient actifs et produisent quelque chose à chaque cours est un élément central de notre enseignement, en assistant à une séance sur le lexique de la médiathèque avec une classe de PL, en début d’après-midi.

De manière plus informelle, de nombreux sujets tels que les actions menées en faveur de la lecture, la semaine de la francophonie ou la semaine des médias, ont été développés. Pour amorcer les discussions de cette journée, nous avions envoyé notre bilan d’activités au préalable. Cette rencontre s’est donc avérée très enrichissante, tant humainement que professionnellement. Et le projet de nous rendre à Beyrouth a commencé à émerger. A suivre…

Vive la semaine des médias et du cinéma !

On 17 janvier 2019, in Non classé, by docsj

Ateliers d’écriture d’art, d’écriture de scénarios cinématographiques, mais aussi des rencontres dynamiques et prestigieuses, des projections de films sur grand écran, un concours, une visite au sein d’une rédaction… La semaine des médias, qui clôture le premier semestre de cette année scolaire 2018-2019, fut riche et variée. Son programme, que vous pouvez consulter en détails ici, proposait en effet plusieurs sujets différents, et concernait tous les niveaux de classe, du pré-lycée à la 12ème.

À l’initiative de la médiathèque, la rencontre avec la journaliste Delphine Minoui, correspondante à Istanbul pour le quotidien Le Figaro, a enchanté les élèves autant que l’intervenante. Abordant le rôle du journalisme et les réalités du travail de terrain dans un monde désormais façonné par la culture de l’instant et des réseaux sociaux, Delphine Minoui a su tenir un discours concret aux élèves des clubs Kardelen, MUN et Communication.

Il ne reste plus à ces derniers qu’à se connecter sur leur compte Europresse pour lire les articles du Figaro et de Delphine minoui !

Pour conclure cet article sous le signe des médias, nous tenions à partager avec vous ces photos de la salle de lecture des élèves, qui s’est embellie grâce aux dessins encadrés de l’illustrateur Selçuk Demirel, dont les oeuvres  sont parues dans de nombreuses publications en Turquie (Cumhuriyet, Milliyet et Mimarlik), en France (Le Monde DiplomatiqueLe Mondele Nouvel Observateur, L’Evènement du jeudi, l’Humanité, etc.) et dans le monde (The Washington PostThe New York TimesThe Wall Street JournalTimeThe Boston GlobeThe Nation, etc.).

 

Tagged with:  

Etape décisive de cette troisième édition du Prix des lycéens francophones de Turquie 2019, le vote pour les deux livres finalistes a lieu cette semaine.

Lors de leur cinquième rencontre depuis le mois de septembre, les élèves qui participent au projet se sont d’abord prêtés au jeu du cercle de lecture. Chaque élève a lu le dernier livre de la sélection, La trouille,  en se focalisant sur un élément clé. L’animatrice de la discussion avait préparé une série de questions, parmi lesquelles : « Si vous aviez pu le faire, quel moment de l’histoire auriez-vous réécrit ? », « D’après vous, pourquoi le narrateur est-il allé en prison ? » etc… Deux élèves avaient travaillé sur le résumé, tandis que deux autres devaient se concentrer sur les personnages. Un binôme a aussi relevé les passages importants du livre ou ceux qui les ont le plus touchés. Une élève a proposé de faire un lien avec les livres adaptés en série des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire et notamment le passage où les enfants partent à la recherche de l’un des leurs dans la montagne.

Dans un deuxième temps, les élèves se sont connectés à Culturethèque et ont voté pour leurs deux livres préférés parmi les quatre qu’ils ont lus depuis le mois d’octobre. Ce choix est déterminant car les deux auteurs retenus seront invités lors de la Semaine de la francophonie et viendront rencontrer les élèves de tous les lycées francophones de Turquie avant la remise du Prix, le 20 mars prochain.

 

 

Pourquoi changer de moteur de recherche

On 3 janvier 2019, in Non classé, by docsj

En ce début d’année, la séance d’EMI hebdomadaire concerne les moteurs de recherche en ligne.
Son objectif ? Faire prendre conscience aux élèves de 9ème du fonctionnement de ces outils. Concrètement, engager une réflexion  sur la capacité de chacun à utiliser des alternatives pertinentes au monopole construit par Google.
Comme d’habitude, vous pouvez retrouver les modalités de cette séance sur notre page dédiée .

Pour résumer, à travers un exercice de comparaison de trois moteurs de recherche célèbres que sont Google, Bing et Qwant (il aurait bien-sûr été possible de travailler sur d’autres moteurs tels que Yandex ou encore Yahoo…), les élèves tentent d’en dégager les spécificités.

Si les algorithmes et le référencement de Google sont les plus puissants, la pertinence de ses résultats n’est pas toujours la plus probante pour la recherche d’information.
Les élèves ont notamment pu remarquer que Bing proposait beaucoup moins de liens commerciaux, à recherche égale, dans ses premières pages de résultats. L’utilisation de Bing pour un travail scolaire basé sur la recherche d’information pourrait s’avérer plus efficace (voir la comparaison entre Google et Bing ici).

Quant à Qwant, le moteur de recherche européen, il fait un peu la synthèse des deux autres moteurs. Avec son référencement gratuit (« naturel ») et son offre spécifique de garantir la vie privée des internautes, il offre également une interface proche de celle de Google, et un onglet directement orienté sur les réseaux sociaux (voir l’actualité de Qwant ici ou  ici).

En somme, il est important pour les élèves et pour tout internaute, d’avoir conscience de l’orientation qu’implique l’utilisation d’un tel outil, apparentée au choix d’une recherche plus large ou plus pertinente, plus sociale ou plus factuelle, neutre ou intrusive.

Voilà donc une première piste de réflexion, et de changement, pour démarrer l’année du bon pied !

Tagged with:  

De la foire du livre comme tradition

On 19 décembre 2018, in Non classé, by docsj

L’événement est désormais attendu des professeurs et du personnel : la quatrième foire du livre de la médiathèque est ouverte, et propose un large choix de documents, en turc et en français. Cette année, avec la création du fonds développement personnel et le désherbage des bandes dessinées, la foire fait la part belle aux ouvrages de pédagogie et aux série de BD. S’ajoutent aussi de nombreux romans, de la littérature de jeunesse et des documentaires, sur l’écologie notamment.

Comme l’an dernier, les fonds récoltés serviront à soutenir une initiative à caractère social et culturel. Cette année, il s’agit d’un projet d’échanges entre une classe de PL et des élèves du Collège des Frères de Bethléem.

Merci aux généreux donateurs !

 

 

Comme beaucoup cette année, nous avons aussi cédé à la folie des calendriers de l’avent. Mais n’ayant pas beaucoup de temps à y consacrer (nous n’y avions même pas pensé avant qu’une collègue ne nous envoie le lien), nous avons choisi une formule simple qui a plu aux professeurs à qui était destiné ce calendrier : proposer chacun une photo de nos huit coups de coeur.

Nous avons utilisé advent my friend mais il en existe d’autres comme my advent.

Jusqu’au 24 décembre vous pourrez donc découvrir ici nos coups de cœur et commencer 2019 avec de nouvelles idées de lecture ! Comme dans un vrai calendrier de l’avent la case du 24 réserve une petite surprise (modeste quand même)…

Bonne lecture !

 

Tagged with:  

Semaine des sciences au Lycée Saint-Joseph

On 7 décembre 2018, in Non classé, by docsj

La semaine des sciences s’achève aujourd’hui au lycée Saint-Joseph.
Entre conférences, ateliers et visites de laboratoires de recherches, dans la plupart des domaines des sciences et de l’informatique, le programme fut particulièrement riche et varié cette année.
La brochure présentant l’ensemble des activités est consultable sur le lien suivant :
https://www.sj.k12.tr/images/stories/dokumanlar/bilim-haftasi/bilim-haftasi-2018.pdf 

De son côté, la médiathèque a mis en valeur les livres scientifiques, en français et en turc,  figurant parmi les nouveautés. Comme les années précédentes (voir ici), cette exposition de livres attire toujours la curiosité des élèves comme des professeurs.

 

 

Rayon des sciences #Dewey500

Avez-vous consulté le genially des ressources en ligne ? #culturscientifiquesurleweb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du « Grand livre du biomimétisme : s’inspirer de la nature pour inventer demain » (Veronika Kapsaly. Dunod. 2017)

 

Enfin, hasard du calendrier, la semaine fut ouverte par la journée internationale des personnes handicapées :
http://www.un.org/fr/events/disabilitiesday/
Les documentalistes on tenu à attirer l’attention des élèves, via une deuxième exposition de livres (documentaires, romans ou BD), en français, et  traitant cette fois-ci des différentes formes de handicap : paraplégie, autisme, trisomie, troubles du langage et de l’apprentissage…

Une semaine importante donc, dans le calendrier de la médiathèque, et qui contribue au développement et à l’actualisation d’un fonds documentaire stimulant pour la vie du lycée.

Tagged with:  

Pour renouveler le portail Netvibes de la médiathèque et présenter des ressources issues du web de façon attrayante, nous avions besoin d’un outil de présentation interactif à insérer dans l’onglet de la médiathèque, sur le site de l’établissement. Séduits par sa prise en main intuitive, ses couleurs Pop, et sa galerie de fonds dynamiques, nous avons rapidement opté pour Genially.

Nous avons d’abord sélectionné des ressources qui soient en phase avec les usages des élèves. La vidéo étant devenue le support privilégié des adolescents, nous avons choisi des chaînes Youtube mais aussi des sites particulièrement adaptés au public adolescent, que ce soit en termes de contenu ou de graphisme. Nous avons décidé de faire un Genially par catégorie Dewey pour mettre ces ressources numériques en cohérence avec le fonds physique de la médiathèque. Un vaste choix de logos permet d’indiquer si la ressource est une vidéo, un site, une galerie d’images, un lien qui suscite l’étonnement etc…

L’idée était aussi de créer un parcours qui renverrait à ces ressources parmi les étagères de la médiathèque. Nous avons donc généré des QR codes permettant d’accéder à chaque Genially : ils seront affichés au début des rayonnages correspondant aux différentes catégories de documentaires.

Pour communiquer sur ces ressources et leur présentation innovante, nous avons réalisé un tutoriel comportant trois saynètes : la première décrit le chemin d’accès aux ressources sur le site du lycée, la seconde montre que les ressources numériques font écho aux livres documentaires de la médiathèque, et la troisième explique comment flasher les QR codes en insistant sur le type de ressources que les élèves pourront consulter (chaînes Youtube, sites d’images, vidéos d’archives, séries documentaires, ou encore un site sur les plus beaux endroits du monde).  Nous avons aussi informé la communauté éducative avec un message dans la lettre d’information du lycée. 

 

Tagged with: