Comme beaucoup cette année, nous avons aussi cédé à la folie des calendriers de l’avent. Mais n’ayant pas beaucoup de temps à y consacrer (nous n’y avions même pas pensé avant qu’une collègue ne nous envoie le lien), nous avons choisi une formule simple qui a plu aux professeurs à qui était destiné ce calendrier : proposer chacun une photo de nos huit coups de coeur.

Nous avons utilisé advent my friend mais il en existe d’autres comme my advent.

Jusqu’au 24 décembre vous pourrez donc découvrir ici nos coups de cœur et commencer 2019 avec de nouvelles idées de lecture ! Comme dans un vrai calendrier de l’avent la case du 24 réserve une petite surprise (modeste quand même)…

Bonne lecture !

 

Tagged with:  

Semaine des sciences au Lycée Saint-Joseph

On 7 décembre 2018, in Non classé, by docsj

La semaine des sciences s’achève aujourd’hui au lycée Saint-Joseph.
Entre conférences, ateliers et visites de laboratoires de recherches, dans la plupart des domaines des sciences et de l’informatique, le programme fut particulièrement riche et varié cette année.
La brochure présentant l’ensemble des activités est consultable sur le lien suivant :
https://www.sj.k12.tr/images/stories/dokumanlar/bilim-haftasi/bilim-haftasi-2018.pdf 

De son côté, la médiathèque a mis en valeur les livres scientifiques, en français et en turc,  figurant parmi les nouveautés. Comme les années précédentes (voir ici), cette exposition de livres attire toujours la curiosité des élèves comme des professeurs.

 

 

Rayon des sciences #Dewey500

Avez-vous consulté le genially des ressources en ligne ? #culturscientifiquesurleweb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du « Grand livre du biomimétisme : s’inspirer de la nature pour inventer demain » (Veronika Kapsaly. Dunod. 2017)

 

Enfin, hasard du calendrier, la semaine fut ouverte par la journée internationale des personnes handicapées :
http://www.un.org/fr/events/disabilitiesday/
Les documentalistes on tenu à attirer l’attention des élèves, via une deuxième exposition de livres (documentaires, romans ou BD), en français, et  traitant cette fois-ci des différentes formes de handicap : paraplégie, autisme, trisomie, troubles du langage et de l’apprentissage…

Une semaine importante donc, dans le calendrier de la médiathèque, et qui contribue au développement et à l’actualisation d’un fonds documentaire stimulant pour la vie du lycée.

Tagged with:  

Pour renouveler le portail Netvibes de la médiathèque et présenter des ressources issues du web de façon attrayante, nous avions besoin d’un outil de présentation interactif à insérer dans l’onglet de la médiathèque, sur le site de l’établissement. Séduits par sa prise en main intuitive, ses couleurs Pop, et sa galerie de fonds dynamiques, nous avons rapidement opté pour Genially.

Nous avons d’abord sélectionné des ressources qui soient en phase avec les usages des élèves. La vidéo étant devenue le support privilégié des adolescents, nous avons choisi des chaînes Youtube mais aussi des sites particulièrement adaptés au public adolescent, que ce soit en termes de contenu ou de graphisme. Nous avons décidé de faire un Genially par catégorie Dewey pour mettre ces ressources numériques en cohérence avec le fonds physique de la médiathèque. Un vaste choix de logos permet d’indiquer si la ressource est une vidéo, un site, une galerie d’images, un lien qui suscite l’étonnement etc…

L’idée était aussi de créer un parcours qui renverrait à ces ressources parmi les étagères de la médiathèque. Nous avons donc généré des QR codes permettant d’accéder à chaque Genially : ils seront affichés au début des rayonnages correspondant aux différentes catégories de documentaires.

Pour communiquer sur ces ressources et leur présentation innovante, nous avons réalisé un tutoriel comportant trois saynètes : la première décrit le chemin d’accès aux ressources sur le site du lycée, la seconde montre que les ressources numériques font écho aux livres documentaires de la médiathèque, et la troisième explique comment flasher les QR codes en insistant sur le type de ressources que les élèves pourront consulter (chaînes Youtube, sites d’images, vidéos d’archives, séries documentaires, ou encore un site sur les plus beaux endroits du monde).  Nous avons aussi informé la communauté éducative avec un message dans la lettre d’information du lycée. 

 

Tagged with:  

Retour sur le MFINUE 2018

On 22 novembre 2018, in Non classé, by docsj

Le Modèle Francophone International des Nations Unies en Eurasie 2018 (MFINUE¹), conférence  organisée au sein du Lycée St Joseph d’Istanbul, a eu lieu ce week-end, du vendredi 16 au dimanche 18 novembre.

Pendant ces trois jours, 315 lycéens, issus de vingt écoles de Turquie, de France, du Liban, du Maroc ou de Belgique, se sont activés pour contribuer à une réflexion globale sur le thème de la discrimination.
Si le Modèle des Nations-Unies (ou MNU : type de simulation dans lequel s’inscrit la conférence du lycée ) permet une pédagogie des procédures et des négociations diplomatiques ayant cours au sein des organes de l’ONU, le MFINUE 2018 a permis également à tous ses participants de faire vivre la francophonie, à travers des objectifs communs et via des rencontres aussi sincères que joyeuses.
Que ce soit par leurs travaux dans les différents comités, par les réunions en Assemblée Générale ou les cérémonies, lors de moments plus festifs ou informels, ou encore lors de l’hébergement des élèves visiteurs au sein des familles de notre communauté éducative, les participants ont pu vivre de nombreuses expériences enrichissantes, et leurs retours sont très enthousiastes.

 

La cérémonie d’ouverture a eu lieu à l’Opéra Süreyya de Kadiköy.

 

Il faut donc saluer le travail d’organisation effectué par les 13 élèves membres du secrétariat général de cette conférence, pilotées par leurs deux principales responsables : Duru Dinç (Secrétaire Générale) et Defne Fresko (Présidente de l’Assemblée Générale). Ce travail a duré 9 mois, leur a permis de progresser en français et en maturité, de se confronter aux exigences du travail en équipe, à la planification et la gestion du temps, à des centaines de tableaux et documents mutualisés, aux contraintes matérielles ou légales d’un événement, à leurs propres limites… En bref, cela a constitué une remarquable expérience pédagogique et humaine.

 

Pancartes, badges, bulletins d’amendement, certificats, sacs, livrets, T-shirts, drapeaux, affiches, supports… ont été comptés et triés pendant le week-end précédent le MFINUE.

 

Un certificat, deux certificats, trois certificats…

 

 

Si ces 13 élèves étaient déjà expérimentées vis-à-vis du Modèle des Nations Unies, ce n’était pas le cas de nombreux jeunes élèves, qui vivaient leur première expérience. Grâce aux membres de « l’état-major » (présidents de comités qui rédigent les rapports amorçant les débats, et qui dirigent la prise de parole des délégués), aux deux cheffes de « respos »² et aux deux cheffes de délégués, les élèves débutants ont été formés, et que ceux-ci soient délégués ou respos, ont pu s’épanouir pleinement. N’oublions pas également l’importance des élèves membres des équipes d’informaticiens, d’assistants personnels et de traducteurs, qui font vivre la conférence pendant l’ensemble de son déroulement.

L’équipe de techniciens en informatique et leur responsable, Pelin Kayalar.

 

Les comités, quant à eux, étaient au nombre de 9 :
-Comité de désarmement
-Comité des droits humains
-Comité de santé
-Comité légal
-Comité environnement
-Comité économique et social (bilingue français-anglais)
-Conseil de concentration spéciale
-Conseil de Sécurité
-MFCPI (Modèle Francophone de Cour Pénale Internationale)

Tous les sujets de ces comités sont disponibles sur le site du MFINUE, à la page suivante :
https://www.sj.k12.tr/index.php/fr/mfinue-2018/debats 

Structurés autour de temps de débats informels, puis de débats formels et de vote,  les travaux des comités ont tous abouti, la CPI a rendu son verdict et l’Assemblée Générale a adopté 5 résolutions.

des délégués en situation de négociation informelle

 

débats formels au Conseil de Sécurité

 

débats formels au comité économique et social (bilingue)

 

Le week-end s’est achevé par une cérémonie de clôture, ponctuée de discours et de vidéos, aussi émouvants que réjouissants.
Certains groupes ont pu conclure la journée par un tour en bateau sur le Bosphore, et les dernières écoles sont reparties d’Istanbul ce mercredi 21 novembre.

En conclusion, cette 8ème édition du MFINUE fut une expérience gratifiante et motivante pour de nombreux élèves, qu’ils soient de notre école ou d’ailleurs. Gageons que les élèves du lycée Saint-Joseph, sensibilisés sur tous les niveaux (du Pré-Lycée à la 12ème), auront à cœur de rééditer, avec son lot de nouveautés, pareille aventure l’an prochain !

Tous les participants de Saint-Joseph se sont rassemblés pour une photo !

 

N’hésitez pas à consulter le site officiel de la conférence : mfinue.org
Grâce au travail acharné de l’équipe de presse, pour laquelle la médiathèque du lycée s’est transformée en bureau de rédaction pendant 72 heures, vous pouvez également retrouver l’événement via articles, images et vidéos, sur différents réseaux-sociaux :
https://www.instagram.com/mfinue/
https://www.facebook.com/mfinue (possibilité de revoir les cérémonies d’ouverture et de clôture dans leur intégralité)
https://www.youtube.com/channel/UCVHrrFWY2SY-Fy-ZyCytk6w (bientôt les vidéos de l’équipe de presse)
https://twitter.com/MFINUE2018

 

¹Le MFINUE est une des conférences francophones affiliées à la fondation THIMUN 
²Les « respos » sont des messagers ou des administrateurs essentiels pour le bon fonctionnement de la conférence. Généralement, les élèves sont recrutés et formés en Pré-Lycée, pour être « respos » l’année suivante.

 

Tagged with:  

Depuis plusieurs années, dans le cadre de nos séances d’EMI, nous visionnons avec nos élèves des courts-métrages utilisés initialement par la préfecture de police en milieu scolaire, lors de leurs interventions de prévention pour un usage vigilant d’Internet. A la suite des films, les élèves sont invités à répondre à un questionnaire sur leur compréhension orale mais aussi leur usage de leur image et de celles des autres sur les réseaux sociaux (Ont-ils conscience de leur responsabilité ? Pensent-ils aux conséquences avant chaque publication ?).

Lorsque nous élaborons notre progression en début d’année, nous avons souvent l’impression qu’il s’agira de la dernière année pour cette séance parce que les films ont peut-être vieilli, les élèves n’utilisent plus les mêmes réseaux sociaux, ils sont mieux préparés, etc. Pourtant, nos séances nous démontrent le contraire pour plusieurs raisons :

  • d’abord, parce que ces films constituent tout simplement un exercice de compréhension orale pour nos élèves, peu habitués à entendre des jeunes adolescents français. Donc, le premier objectif d’une séance à partir de ces films peut être avant tout linguistique : connaître ou reconnaître le langage familier des jeunes français.
  • on se rend compte ensuite que s’ils ont bien intégré le droit à l’image (ils protègent souvent le leur en créant deux comptes instagram, l’un privé, l’autre public), il reste quelques questions à propos desquelles ils sont plus hésitants : ils sont par exemple 25% à penser qu’on peut parfois faire confiance à des inconnus (« Si ce sont des amis d’amis »), ils ne sont que 62% à penser aux conséquences avant chaque publication (Comment celle-ci va-t-elle être reçue ? Quelle image donne-t-elle de moi, des autres ?) et ne semblent pas d’accord sur la question de la liberté, de l’anonymat et de la sécurité sur le net (voir ci-dessous).

Ces trois films nous permettent donc de débattre avec les élèves sur des questions fondamentales quant à nos usages du net et touchent donc à tous les sujets problématiques : mon image, l’identité numérique, la liberté d’expression, la vie privée, l’anonymat, la pérennité d’un document en ligne, etc.

Bref, l’EM? a encore de beaux jours devant elle même si les élèves sont davantage conscients des risques à exposer leur vie privée ou celle des autres.

 

 

 

Tagged with:  

Lucie Land à Saint Joseph

On 7 novembre 2018, in Non classé, by docsj

Dans le cadre d’un programme de résidence d’auteurs auquel le lycée Saint Joseph participe pour la 2ème année consécutive, nous avons le plaisir d’accueillir Lucie Land.

Auteure de Gadji ! qui a reçu le Prix des Incorruptibles en 2010, mais aussi de Good morning Paprika (2011) et de La débrouillardise (2018), Lucie Land a vécu au Canada, enseigné le français dans des réserves indiennes et donné des cours de saxophone avant de rentrer en France , de travailler comme clown et comédienne, puis de repartir plume à la main et sac au dos. Elle vit actuellement dans le sud de la France, dans une caravane.

 

 

Ce sont les élèves de 10ème qui participent à ses ateliers d’écriture poétique. Avant les vacances, ils ont fait des recherches sur son parcours avec leurs professeurs de français.

A partir de portraits chinois, ils font désormais connaissance avec elle, pour mieux laisser libre cours à leur imagination et jouer avec la langue française. Les silences et leur puissance évocatrice sont aussi à l’honneur.

L’objectif est d’écrire un poème collectif par classe, mais aussi de découvrir que la poésie « se slame, se dit, s’écoute ». Pour finaliser ce travail, Lucie Land reviendra au mois de mars.

A suivre…

Tagged with:  

Que lire pendant les vacances ?

On 25 octobre 2018, in Non classé, by docsj

Ces dernières semaines, nous avons posté deux articles sur quelques nouveautés :

Si ces deux sujets ne vous intéressent pas, il est toujours possible d’emprunter d’autres titres parmi les ouvrages de la rentrée :

côté turc, il y a surtout des BD, des documentaires (littérature, langage, etc.).

côté français, de nombreux documentaires sur des sujets très variés (psychologie, biomimétisme, Paris, architecture, éducation des garçons, etc.) dont plusieurs beaux livres consacrés au sport.

Tous ces ouvrages sont exposés à la médiathèque et disponibles dès maintenant !

Sport et héros

Bonne lecture et bonnes vacances !

Tagged with:  

Documentation et développement personnel

On 19 octobre 2018, in Non classé, by docsj


Cette semaine a vu l’émergence d’une nouvelle section documentaire à la médiathèque !

Mise en place après plusieurs suggestions d’ouvrages (en français, en turc, et même en anglais) par le comité de formation du lycée, cette section a pour objectif de proposer des livres dédiés au développement personnel, à l’éducation, au coaching et à la pédagogie.

Ce nouveau fonds documentaire est situé dans le petit salon des professeurs (dont nous parlions ici), lieu qui acquiert ainsi une fonction et un attrait supplémentaires.

Il est donc inauguré pendant la période des examens communs, et les professeurs, comme l’ensemble des employés, peuvent en profiter pour venir y découvrir les nouveautés, qui sont exposées sur les tables du salon.

Nous vous proposons une découverte en image de ces nouveautés via le lien suivant :https://spark.adobe.com/page/PBcFQAVRh8E08/ 

Nous évaluerons donc la façon dont l’ensemble de nos collègues s’empareront de cette nouvelle proposition, afin de déterminer si des besoins apparaissent, si son apport peut être quantifié ou qualifié, et enfin, comment il convient de la part de la médiathèque de la faire évoluer.

 

Tagged with:  

Comme chaque année, les documentalistes des établissements  francophones d’Istanbul (et d’ailleurs) se sont réunis pour échanger sur leurs pratiques et partager leurs expériences. L’équipe de la médiathèque du Lycée Saint Joseph a eu le plaisir d’accueillir 16 participants de 9 écoles.

Ce fut d’abord l’occasion de faire connaissance avec deux nouveaux collègues, récemment arrivés en Turquie. Il a ensuite été question  des projets de chacun, tant culturels que pédagogiques. Même si des synergies sont tout à fait souhaitables, c’est la diversité des initiatives et de leurs mises en oeuvre  qui fait la richesse de ce réseau. Elle montre aussi à quel point l’action des médiathèques s’adapte aux contextes des établissements pour participer de leur dynamique. Les stratégies de communication jouent d’ailleurs un rôle essentiel. Que ce soit via des blogs, Instagram ou Twitter, la plupart des médiathèques publient régulièrement du contenu sur Internet. En interne, les newsletters, les revues de presse et les présentations des nouveautés font partie des agendas des documentalistes.

Si la vente des livres scolaires a suscité peu d’enthousiasme, elle a néanmoins permis de faire un état des lieux des difficultés rencontrées par certains et de mutualiser les types de fournisseurs possibles pour trouver des solutions plus satisfaisantes. Un point a aussi été fait sur les abonnements pour comparer ceux qui « marchent » le mieux d’un établissement à l’autre. En prolongement, la plateforme de presse en ligne Europresse a été présentée, avec ses avantages et ses inconvénients.

Un dernier tour de table a été fait pour mettre en avant les coups de coeur de chacun. Bandes-dessinées, albums, beaux livres, presse… De nombreux genres étaient représentés. De quoi s’inspirer avant de compléter les commandes de l’automne !

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La permaculture à l’honneur !

On 4 octobre 2018, in Non classé, by docsj

Cette semaine c’est le début des clubs :  chaque élève a choisi l’activité dans laquelle il allait pouvoir s’investir. Certains iront au club de théâtre en français, d’autres au club d’échecs ou à celui sur la mythologie & sites antiques de Turquie. Les élèves ont donc un vaste choix et ils peuvent maintenant participer à un projet soutenu par toute la communauté : la permaculture !

Nous avions déjà évoqué ce club très rapidement pour l’une de nos foires de noël, pour sa première année d’existence. En effet, c’est en 2016, sous l’impulsion d’une élève et d’une professeur de géographie qu’est née cette aventure. Depuis, le projet a pris de l’ampleur, notamment grâce à la création d’un jardin communautaire dans le parc de Fenerbahçe, avec le soutien de la mairie de Kad?köy. Ce jardin est maintenant entretenu par différents jeunes et adultes du lycée :  cette année, tous les élèves de Prélycée pourront y apporter leur contribution.

L’implication du lycée dans les nouvelles technologies (enseignement avec iPad, cours sur iTunesU, etc.) a même permis la création d’une application pour visualiser ce potager en 3D. Bref, ce projet a inspiré aussi bien les fondus de technologie que les plus écologiques d’entre nous.

Les efforts de nos élèves et des professeurs qui ont participé à cette initiative viennent récemment d’être récompensés par le premier prix dans la catégorie du “Green Living” de “The Second Silk Road Women’s Innovation Design Competition” organisé en Chine (cf. cet article en turc).

De notre côté, pour soutenir ce club nous avons récolté de modestes fonds en 2016 et étoffer un peu le rayon consacré à la permaculture avec ces ouvrages (en turc et en français) :

La permaculture en ville c’est donc possible ! (à la médiathèque aussi…)

Tagged with: