officier de l’armes de terre

12 09 2019

Je vais vous présenter le métier d’un officier de l’ armée de terre

Officier des armes
Il assure le commandement d’une unité de combat (infanterie, artillerie, cavalerie, aviation légère, génie…). Il forme les militaires spécialisés (sous-officiers et militaires du rang) placés sous ses ordres, veille à leur cohésion, les prépare à leur mission sur les plans technique, physique et moral et, le cas échéant, les mène au combat.
Officier d’état-major
Spécialiste de la logistique, il ravitaille les troupes en munitions, prend en charge la maintenance des véhicules. Spécialiste technique, il est responsable du matériel, des systèmes de transmission ou de télécommunications… L’officier d’état-major prépare les manoeuvres militaires, définit les besoins en forces armées et en matériel, et répartit le rôle des unités de combat. Il participe également à l’entraînement de son personnel. À noter que l’officier des armes sert généralement alternativement en unité de combat et en état-major.
Gestionnaire
Dans les services techniques ou administratifs, l’officier de l’armée de terre peut être responsable de la gestion du personnel, du recrutement, de la comptabilité, de la communication ou des finances… et participe à l’entraînement de ses personnels.

Des statuts différents
En 2015, l’armée de terre a recruté 15 000 jeunes dont 10 % d’officiers sous contrat (bacheliers ou titulaires d’un bac + 3) et 5 % d’officiers (titulaires d’un bac + 5). Ils n’ont pas tous le même statut. Il existe des officiers de carrière, des OSC (officiers sous contrat)  » spécialistes  » (OSC/S) ou  » encadrement  » (OSC/E), et enfin des volontaires aspirants. Tous ces officiers sont affectés dans les différentes unités combattantes de l’armée de terre (infanterie, arme blindée, cavalerie (chars), artillerie, génie, trains, transmissions, aviation légère de l’armée de terre), dans un état-major ou dans l’administration (service du personnel, de la comptabilité, de la communication, ou de la gestion financière).
Toujours en mouvement
La mobilité fait partie intégrante de la vie de l’officier, que ce soit pour une intervention en France ou à l’étranger, ou pour un changement de poste. Les mutations ont lieu tous les 3 ans en moyenne. Comme tout militaire, l’officier doit être prêt à partir en mission à tout moment.
Assumer les risques du métier
Le métier des armes se caractérise, plus ou moins selon les spécialités, par une exposition au danger, surtout lors de missions sur des terrains en guerre. L’officier doit donc être prêt à vivre ces situations susceptibles d’engendrer du stress… qui peut être surmonté grâce au professionnalisme et à la cohésion des équipes.

En étant titulaire d’un bac + 2 et plus, on devient officier pour commander une section d’une trentaine de militaires. L’École spéciale militaire (ESM) de Saint-Cyr Coëtquidan forme des officiers de carrière, par opposition aux officiers sous contrat (engagés pour une durée limitée) : soit après une CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) pour 70 % des admis, en 3 ans d’études ; soit sur titre (avec un bac + 5) en 1 an. Les officiers sous contrat sont formés après un bac + 3, au 4e bataillon de l’ESM Saint-Cyr, en 3 à 5 mois. Tous passent 1 an en école de spécialité. À noter : 2 formations d’officiers (officier sous contrat pilote, OSC/P et officier de carrière formé en Allemagne) sont également accessibles dès le bac.

Niveau bac +2

  • CPGE (sciences, lettres ou sciences économiques et sociales)

Niveau bac + 3

  • Licence ou diplôme de niveau équivalent

Niveau bac + 5

  • Master ou diplôme de niveau équivalent

Être un leader réactif
Le métier des armes est exigeant. Mieux vaut être motivé et répondre aux critères de personnalité. Maîtrisant l’art du commandement et sachant fédérer les énergies, l’officier est d’abord un meneur. Il doit, en outre, savoir contrôler ses émotions, posséder le sens du devoir et avoir l’esprit de décision dans la limite de ses attributions. Il doit savoir réagir correctement en toutes circonstances.
Avoir le sens des responsabilités
Ayant pour mission de protéger le territoire et de défendre les intérêts de la France à l’étranger, l’officier de l’armée de terre endosse des responsabilités importantes. Outre l’encadrement de ses équipes, il assure aussi la gestion du matériel et du budget.
Être très sportif
L’officier doit aussi posséder une excellente forme physique pour affronter les périodes sur le terrain et les stages commando pendant la formation en école et, ensuite, pour faire face à toutes les situations extrêmes qu’un officier peut rencontrer durant sa carrière. Il doit s’entraîner régulièrement pour être physiquement apte au combat.

Les officiers de carrière
Bien qu’elle restreigne ses effectifs, l’armée reste l’un des principaux recruteurs de l’État. Formés en particulier à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, les officiers de carrière obtiennent d’abord le grade de lieutenant, et dirigent une trentaine d’hommes. Après 3 ans, ils seront nommés capitaines et commanderont une centaine de soldats… Tout au long de leur carrière, ils suivent une formation continue qui les destine à tenir des postes à haute responsabilité.
Les officiers sous contrat
Les OSC (officiers sous contrat) spécialistes (OSC/S) ou encadrement (OSC/E) signent, pour les premiers un contrat de 5 ans renouvelable jusqu’à 20 ans ; pour les seconds, un contrat de 10 ans renouvelable jusqu’à 20 ans. Les meilleurs pourront devenir officiers de carrière, s’ils en ont le souhait. Les officiers sous contrat ayant effectué au moins 4 ans de service actif peuvent bénéficier d’aides à la reconversion dans la vie civile.
Les volontaires aspirants
Ceux qui ne sont pas sûrs de vouloirs embrasser une carrière militaire peuvent postuler en tant que volontaires aspirants de l’armée de terre). Ils signent un contrat de 1 an seulement, renouvelable 4 fois.
Salaire du débutant
De 1648 euros brut par mois (pour un lieutenant) à 5193 euros brut par mois (pour un général de brigade).

leo, thomas




Contrôleur technique

12 09 2019

Faire un bilan de santé
Il contrôle l’état des véhicules automobiles de plus de 4 ans (voitures particulières, camionnettes et fourgons de moins de 3,5 tonnes). Il vérifie leur conformité avec la réglementation en vigueur. Pour cela, il effectue, sans démontage, plus d’une centaine de contrôles. Tout y passe : les freins, les pneus, la transmission, la suspension, la pollution, la direction, l’éclairage…
Diagnostiquer
Le contrôle visuel étant insuffisant, une série de tests est effectuée à l’aide d’appareils et de bancs de mesure. Le contrôleur utilise divers outils et machines : pont élévateur, banc de suspension, banc de freinage, analyseur de gaz et de fumées, régloscope… Et, bien sûr, un poste informatique de contrôle. Ce technicien ne répare jamais le véhicule. En revanche, si des problèmes mécaniques sont détectés, il doit en découvrir la cause.
Conseiller
Une fois les tests effectués, le contrôleur technique établit un bilan écrit de son intervention, un procès-verbal et une facture pour le client. Puis il détaille à l’usager les anomalies constatées et lui explique ce qu’il doit faire réparer, quelles sont les pièces à changer (flexible de frein, pneus, amortisseurs…) et pourquoi. C’est aussi l’occasion de sensibiliser les conducteurs à la sécurité routière et de fixer, si nécessaire, la date d’une prochaine contre-visite.

Savoir s’adapter
Le contrôleur exerce dans un centre agréé indépendant ou associé à un réseau. L’équipe technique, placée sous la direction d’un responsable, dépasse rarement 3 personnes. Le travail n’est pas répétitif, vu la diversité des véhicules en circulation (électriques, hybrides…). Les connaissances mécaniques doivent sans cesse être améliorées. L’évolution de la réglementation impose aussi de suivre régulièrement des stages de remise à niveau.
Tout pour la sécurité
Les responsabilités du contrôleur technique en automobile sont très importantes. En effet, il rédige et signe le PV (procès-verbal) de contrôle, qui fait de lui le garant de la sécurité du véhicule. Il évalue l’état de fonctionnement de la voiture.
Des positions parfois pénibles
Debout, couché, assis, parfois plié en deux, il ausculte le véhicule sous toutes les coutures. Pas toujours facile de dénicher le numéro du châssis, surtout lorsqu’on ne peut rien démonter. Une bonne forme physique est donc nécessaire.

La profession est très réglementée. Elle exige l’obtention d’un agrément préfectoral qui n’est délivré qu’à des personnes ayant un diplôme et/ou de l’expérience dans la réparation (mécanique, électricité ou carrosserie) automobile (ou véhicules industriels ou motocycles), et ayant suivi un stage de formation spécifique.

On peut commencer par préparer, un bac professionnel ou un BTS dans les domaines de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique ou de la carrosserie automobile. Il faut ensuite suivre un stage de formation au contrôle, dont la durée varie selon le niveau initial.

Une expertise technique
Si le contrôleur technique ne répare pas, il doit cependant avoir de solides connaissances en mécanique et connaître tous les problèmes liés à la technique automobile, depuis la carrosserie jusqu’au moteur, en passant par la transmission et les liaisons au sol. Il doit aussi maîtriser les outils de mesure et de contrôle, qu’ils soient mécaniques ou électroniques.
Rigueur et méthode
Impossible d’échapper aux multiples documents faisant état des normes en vigueur. Il faut se tenir au courant des évolutions, faire preuve de rigueur et de méthode. La précision est également de mise au moment de rédiger le compte-rendu. Le contrôleur automobile doit faire appel à ses qualités d’analyse et de synthèse pour présenter clairement des éléments complexes.
Aisance relationnelle
Qu’il soit face à des clients, des experts, des assureurs ou des équipementiers, il exerce un métier de contacts. Face à des conducteurs pas toujours satisfaits du bilan émis, il sait garder son calme. Il est capable d’employer un langage technique, mais aussi d’expliquer les problèmes d’un véhicule en des termes accessibles au plus grand nombre. La pratique de logiciels spécialisés est indispensable.

Une profession récente
Le métier existe depuis 1992, date de l’instauration du contrôle technique obligatoire. Ce dernier concerne les voitures, les fourgons et les camionnettes pesant moins de 3,5 tonnes et  » âgés  » de 4 ans et plus.
5 200 centres agréés
On compte environ 10 000 contrôleurs techniques automobiles en France, répartis dans environ 5 200 centres agréés, indépendants ou affiliés à un réseau national. Environ 500 postes sont à pourvoir chaque année. Le secteur attire de nombreux jeunes. Ce métier offre aussi une reconversion à des réparateurs automobiles.
S’installer à son compte
Un contrôleur salarié peut devenir chef d’équipe, voire chef de centre. Autre possibilité : s’installer à son compte. Il faut alors prévoir un investissement minimal conséquent pour l’achat du local et du matériel. Attention, un contrôleur technique ne peut en aucun cas exercer en parallèle une activité de réparateur.

Résultat de recherche d'images pour "controle technique securitest neuville"




Puéricultrice

12 09 2019

Résultat de recherche d'images pour "enfant creche"

 

 

L’EJE (éducateur de jeunes enfants) a pour mission de favoriser l’épanouissement des enfants âgés de 0 à 7 ans, à travers des activités qui stimulent leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques. Il les accompagne à la fois dans l’acquisition de leur autonomie et dans l’apprentissage de la vie en communauté. Grâce à des jeux et à des animations, il met en place un projet éducatif. Ce spécialiste de l’éveil se distingue par sa patience et sa créativité.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "enfant creche"

 

 

Le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) est nécessaire pour exercer cette profession. Ils se préparent en 3 ans dans des instituts dont l’entrée est conditionnée par des épreuves de sélection.

Les enseignements théoriques portent essentiellement sur l’accueil et l’accompagnement du jeune enfant et de sa famille, et l’action éducative. Ils sont complétés par des stages en milieu professionnel (48 semaines minimum).

Niveau bac + 3

 

Un CDD pour commencer
Le marché du travail est accueillant pour les jeunes diplômés. Et la tendance ne fait que se renforcer. Une bonne insertion professionnelle donc, mais avec 50 % de CDD, les CDI ne représentant que 42 % des contrats signés.

 

Un bon équilibre
Aimer les enfants est indispensable pour exercer cette profession, mais cela ne suffit pas. Le métier peut être physiquement et nerveusement éprouvant. L’EJE (éducateur de jeunes enfants) doit allier équilibre psychologique et résistance à la fatigue pour encadrer des petits parfois turbulents. Patience et disponibilité sont ses maîtres mots.

 

Artiste en herbe
L’EJE doit également faire preuve d’un bon sens de l’observation, afin de mesurer les progrès des enfants et détecter d’éventuels problèmes. Enfin, l’imagination et la créativité constituent des atouts appréciés pour mettre en place des activités adaptées à l’âge des enfants.

 

Salaire du débutant
1520 euros brut par mois.

 

Résultat de recherche d'images pour "enfant creche"

C’est un métier que j’apprécie car j’aime beaucoup les enfants. J’ai déjà un petit peu d’expérience avec les plus jeunes enfants. Je pense avoir la patience et le moral pour m’occuper des plus petits.

 

 

 

Mélissa Portet




Chef de rayon

12 09 2019

En hypermarché ou dans une grande enseigne spécialisée, le chef de rayon gère les stocks, l’implantation des produits sur les gondoles ainsi que les opérations de promotion. À la tête d’une équipe, il ne compte pas ses heures pour atteindre ses objectifs de vente, fixés par la direction. Très appréciée des recruteurs, cette expérience constitue un tremplin vers des carrières purement commerciales ou marketing.

 

En fonction du type de produit et de la taille de l’entreprise, le niveau d’accès peut varier entre bac+2 à bac+5.
Niveau bac + 2

  • BTS management des unités commerciales (MUC) ;
  • DUT techniques de commercialisation ;
  • Titre RCNP dans le domaine de la distribution, la vente, le marketing, le management etc…

Niveau bac + 3

  • Licence pro mention commerce et distribution notamment celles du réseau DISTRISUP fruit d’un partenariat entre des enseignes leaders de la distribution et une vingtaine d’universités.
  • Diplôme d’école de commerce et de gestion 
  • Titre RNCP dans le domaine de la distribution, la vente, le marketing, le management

Niveau bac + 4

  • Diplôme d’école de commerce et de gestion spécialisé en distribution, marketing, management etc…

Niveau bac + 5

  • Diplôme national de master  mention marketing, vente ; mention management.
  • Diplôme d’école supérieure de commerce et de gestion spécialisé en distribution, marketing, management etc…

    Résultat de recherche d'images pour "chef de rayon dans la mode"

  • Les qualités:

     Animateur dans l’âme

    Imaginatif et dynamique

    Attentif aux détails

Centres d’intérêt :

Salaire du débutant:
De 2400 à 3300 euros brut par mois, hors primes, intéressement et 13e mois.

Résultat de recherche d'images pour "chef de rayon"

Clara Moulévrier




Le métier de linguiste.

23 07 2019

Je vais vous présenter le métier d’un linguiste.

Questions pour le métier:Résultat de recherche d'images pour "le linguiste"

Qu’est-ce que le métier de linguiste ?

  • Il analyse essentiellement les langues, des plus anciennes aux plus récentes.
  • Son objectif est comprendre le phénomène du langage humain, malgré la grande diversité des langues.

Quelles études pour devenir linguiste ?

  • S’intéresser aux sciences du langage suppose de s’engager dans des études longues (5 ans au minimum). Pour faire de la recherche en linguistique, un doctorat est indispensable.
  • Niveau bac + 5 : Master : linguistique et didactique ; traduction, interprétation et médiation linguistique ; français langue étrangère/seconde : pluralités, interculturel, politiques linguistiques.
  • Niveau bac + 8 : Doctorat en linguistique.

Ce que je trouve de POSITIF ET NÉGATIF dans ce métier: Résultat de recherche d'images pour "plus moins"

LE POSITIF LE NÉGATIF
Comprendre la langue. Beaucoup d’années pour apprendre.
D’aider ainsi à mieux comprendre les civilisations.

Salaire brut mensuel d’un débutant : 1500 €

diana dimitrova




ostéopathe

23 07 2019

Je vais vous présenter le métier d’ostéopathe:

Qu’est ce qu’un ostéopathe ?

Définition facile: Un ostéopathe est une personne ( parfois médecin ) qui soigne par manipulation des os.

Quelles études faire pour devenir ostéopathe ?

Pour devenir ostéopathe il faut faire un bac +5. Il faut d’abord aller au lycée ( en prenant des options plutôt scientifiques ) et passer son bac. Ensuite il y a plusieurs possibilités :

– Aller directement dans une école d’ostéopathie. Si tu fais ça tu y resteras 5 ans. Les 2 premières années sont basées sur la théorie et les 3 dernières sur la pratique. A la fin de ses 5 ans il faudra que tu passes le DO ( diplôme d’ostéopathie ). Il faut savoir que les écoles d’ostéopathe coutent chères.

-Ou alors faire d’autres études avant comme celle de kiné. Si tu passes par les études de kiné, tu pourras passé le DO qu’en 3 ans.

Se spécialisé:

En ostéopathie on peut se spécialiser dans plusieurs choses :

  • on peux se spécialiser dans les femmes enceintes :                        osteopathie-grossesseLors de sa grossesse, la femme enceinte subit des modifications physiologiques (hormonales) et mécaniques (augmentation du volume de l’utérus entre autres) auxquelles l’organisme doit s’adapter.Ces transformations peuvent entraîner des troubles fonctionnels (douleurs) ou accentuer ceux déjà présents avant la grossesse comme par exemples des troubles mécaniques (douleurs lombaires, dorsales, sciatiques, douleurs du sacrum, du coccyx…), des troubles digestifs (nausées, difficultés à digérer, reflux gastro-oesophagiens, ballonnements, troubles du transit…), des troubles circulatoires (jambes lourdes, hémorroïdes, maux de tête).
    L’ostéopathe peut intervenir et accompagner la future maman.
  • on peux aussi se spécialiser dans le sport:http://www.cob-osteopathie.fr/wp-content/uploads/Fotolia_55618518_S.jpgSelon le sport pratiqué, différentes parties du corps sont souvent mises à rude épreuve: les hanches, genoux et chevilles au football, le cou, le dos et les épaules au surf ou au golf, les poignets au basket et l’ensemble du corps au rugby ! Les sports de raquettes présentent leurs propres problèmes liés à l’asymétrie. Les traumatismes du sport peuvent aller de la simple douleur musculaire à la déchirure, de l’entorse à la fracture.Selon l’importance du traumatisme, l’ostéopathie pourra agir directement, ou être une thérapie complémentaire au traitement médical, chirurgical ou kinésithérapique.
    La majorité des traumatismes sportifs courants ne sont pas obligatoirement résolus avec le temps et le repos, malgré la disparition de la douleur.
    Pour redonner une mobilité optimale, l’ostéopathe interroge son patient sur ses antécédents et fait un examen général même après une entorse de la cheville. Une meilleure mobilité des tissus du corps permettra de prévenir certains traumatismes d’effort et, par conséquent, d’augmenter les performances du sportif.
  • on peut également se spécialiser dans la pédiatrie:http://www.cob-osteopathie.fr/wp-content/uploads/Fotolia_81296252_XS.jpgL’ostéopathe peut traiter les enfants ainsi que les nourrissons*.
    Des traitements ostéopathiques peuvent être, par exemple, indiqués dans les cas suivants : troubles digestifs (reflux, régurgitations, vomissements, constipation, coliques…), troubles du sommeil, difficultés de succion, torticolis, déformation du crâne, mauvaise position de pied, hanche, bras, canal lacrymal bouché, rhinites, otites à répétition.En effet, qu’il s’agisse de traumatismes suite à la naissance du bébé ou de troubles liés à l’apprentissage de la marche par l’enfant, l’ostéopathie peut être la bonne thérapie pour corriger les séquelles et dysfonctions.

    * sur présentation, dans le strict respect des décrets, d’une attestation médicale de non contre-indication pour les nourrissons de moins de 6 mois.
  • ou encore dans les séniors:osteopathie-seniorsAvec l’âge, les capacités de mobilité corporelle peuvent s’amenuiser entraînant des instabilités et par conséquence des chutes.
    L’ostéopathie aide les personnes âgées à garder équilibre, tonicité et vitalité en agissant sur la mobilité du corps. Les limites de l’ostéopathie se situent en deçà des possibilités physiques restantes à la personne âgée (arthrose, ostéoporose…).L’ostéopathie, par des techniques adaptées et une approche spécifique, va aider le sénior à maintenir un état de santé lui permettant de conserver une autonomie. L’ostéopathie est aujourd’hui très présente, auprès des seniors, dans les équipes de soins pluridisciplinaires au sein des hôpitaux, des cliniques et des maisons de retraite.

    Combien touche en moyenne une ostéopathe ?

Le salaire d’un ostéopathe débutant est d’environ 1 500 euros bruts par mois. A la tête d’un cabinet avec une importante clientèle, il peut espérer gagner jusqu’à 5 000 euros par mois.
A titre indicatif, une heure de consultation coûte entre 50 et 70 euros.

 

Si je vous ai présenté se métier c’est parce que j’aime beaucoup ce métier et c’est se que je veux faire plus tard.

 

Doussaint Zoé




Psycholoque

23 05 2019

Quelles sont les activités exercées, dans quel lieu, les principales qualités ?

Un psychologue accompagne des malades, dépiste des troubles du comportement. Il peut exercer sont métier dans un hôpital ou dans un cabinet spécialiser. Les qualités premières qu’il dois avoir sont l’écoute et l’observation.

 

Les formations :

Après les bac il faut faire 5 ans d’études pour obtenir un master en psychologie ou  le diplôme de psychologue de l’EPP à Paris ou à Lyon.

 

Le salaires :

Le salaires est de 1500 euro environ pour un débutant.

 

Les points positifs et négatifs de métiers :

Ce que j’aime dans ce métier c’est de pouvoir aider les gens et de pouvoir les conseiller. Je ne connais pas assez le métiers pour pouvoir donner les points négatifs.




Le métier de Gendarme

23 05 2019

      

 

 Quels sont les différents inconvénients et activités d’un gendarme ?                                                                                                                                                           -le gendarme est un sous-officier. Il peut assurer différentes fonctions comme la protection des individus et des biens, sécurité et prévention routière, enquêtes dans le cadre des enquêtes judiciaires. Il peut aussi se spécialiser : motocycliste, parachutiste, plongeur, garde républicain, ou être affecté au GIGN (groupement d’intervention de la gendarmerie nationale). Les sous-officiers du corps de soutien technique et administratif servent dans les domaines de l’administration, de la mécanique, de la restauration collective, de l’ armurerie.

      Ses affections et interventions                                                                                                                                                                                        des affectations très variées
Le gendarme peut être affecté dans une unité de gendarmerie départementale, un escadron de gendarmerie mobile, une brigade de prévention de la délinquance juvénile, à la garde républicaine, à la gendarmerie de l’air, de l’armement, des transports aériens, maritimes, dans les unités d’outre-mer, les états-majors, les ambassades, les organismes internationaux

Des interventions très fréquentes
Toujours en uniforme, le gendarme effectue des déplacements quotidiens, en voiture ou à moto. Il peut intervenir de jour comme de nuit 7 jours sur 7. En binôme ou en petit groupe, il travaille sous la houlette d’un commandant d’unité. Spécialiste du terrain, il possède une fine connaissance de son secteur géographique.

 

Informations et diplômes nécessaires pour ce métier ? 

Aucun diplôme n’est exigé pour ce métier.

Les Salaires ?

Salaire débutant: 1705 EUROS

 

 

 

 

 

 




mécanicien et technicien moto

23 05 2019

LE PROFIL:

Mécaniciens et techniciens ont des responsabilités importantes. En plus d’un intérêt certain pour le monde motocycliste, rigueur, observation, précision et méthode sont indispensables pour déceler une panne, entretenir ou réparer efficacement un deux-roues. L’habileté manuelle et la rapidité dans le travail représentent des atouts incontestables, avec aussi une certaine débrouillardise et la capacité à prendre des initiatives. Pour fidéliser la clientèle, certaines capacités relationnelles sont requises pour accueillir et écouter le client et lui expliquer les interventions. Mieux vaut en outre ne pas être allergique et avoir une bonne résistance physique. Le mécanicien travaille en général dans des positions inconfortables, debout ou à genoux, au contact de graisses, lubrifiants, vapeurs d’essence et autres produits toxiques.Résultat de recherche d'images pour "mecanicien moto"

LES DIPLÔMES:

Ce métier très spécialisés correspondent un CAP et, au-delà, un bac pro et même un BTS. Le mécanicien est le plus souvent titulaire d’un CAP maintenance des véhicules automobiles option motocycles.

LES ACTIVITÉS:

Diagnostic
Le mécanicien et le technicien moto entretiennent et réparent les deux-roues, chacun à leur niveau de compétences. Les motos et scooters modernes sont des engins très sophistiqués. Établir le diagnostic d’une panne est parfois très compliqué. Après avoir analysé la demande, le technicien doit interpréter les données des appareils de mesure. Ce qui va lui permettre d’établir un planning des travaux à réaliser et de rédiger un devis qu’il va détailler au client.
Polyvalence
En moto, on ne change pas systématiquement les organes, on répare davantage qu’en automobile. On peut refaire un moteur, ouvrir et remettre à neuf une boite de vitesses. La polyvalence est de mise. En plus du moteur, le mécanicien moto intervient aussi sur les suspensions, la transmission, le freinage, le carénage, l’électronique…
RéparationRésultat de recherche d'images pour "mecanicien moto"
L’ouvrier mécanicien démonte, remplace les éléments défectueux et remonte le tout. Il ou elle peut assurer les réparations, contrôles et réglages simples. Le ou la technicienne se chargeant des cas plus complexes et des mises au point plus délicates, injection, suspension… En plus d’assurer l’entretien et les réparations, les spécialistes de la maintenance peuvent aussi conseiller la clientèle pour l’achat d’accessoires, et en assurer la pose.

 

Je présente de ce métier car j’aime beaucoup les travail manuel et j’aime beaucoup réparer, entretenir et installer des équipement.




Traductrice-interprète

23 05 2019

Que fait une traductrice-interprète?

Le traducteur transpose un texte d’une langue dans une autre, et l’interprète adapte un discours oral.

Quelles sont les principales qualités pour exercer ce métier?

Le traducteur-interprète maîtrise parfaitement sa langue maternelle et au moins deux langues étrangères. Il aime jouer avec les mots, se passionne pour les cultures et s’en imprègne en séjournant dans ces pays. Car traduire ou interpréter ne signifie pas remplacer un mot par un autre, mais adapter un texte ou un discours à un public. L’interprétariat fait en outre appel à des techniques spécifiques, surtout dans le cas de la traduction simultanée.

Le salaire?

Le traducteur-interprète peut être salarié d’une entreprise, d’une agence de traduction ou d’une organisation internationale. Il peut aussi être fonctionnaire européen ou international. Mais, le plus souvent, il est indépendant, rémunéré à la mission, démarchant, soignant son réseau pour trouver des clients.

Les diplômes?

     Niveau bac + 5

Masters Traduction et interprétation

Diplôme de traducteur

Diplôme d’interprète de conférence

 

  • Ce que j’aime dans ce métier est que je pourrai pratiquer les langues vivantes.

 

 




animateur/trice d’activités physiques et sportives pour tous

23 05 2019

Qu’est ce que ce métier?

L’animateur d’activités physiques et sportives pour tous a pour mission d’encadrer des activités de découverte, de développement et de maintien des capacités physiques dans une dynamique de groupe. Son public va de la petite enfance au troisième âge, auquel il doit proposer des sports adaptés à leur âge et à leurs goûts, dans un objectif de bien être et de santé publique.

En quoi consiste ce métier?

Assurer des cours de gymnastique volontaire pour adultes, faire pratiquer à des personnes âgées des exercices physiques utiles à leur santé, animer des jeux de balles auprès d’enfants en centre de vacances… l’animateur d’activités physiques et sportives pour tous peut animer des activités diversifiées auprès de publics variés.

Il est capable de mettre en place des jeux collectifs, d’adresse et d’opposition, de transmettre les rudiments de plusieurs disciplines sportives ou de conduire des activités sur terrain facile en milieu naturel (marche, course, vélo…).

Cet éducateur sportif s’intéresse avant tout à l’activité physique comme moyen de développement de la personne et du groupe. Très à l’écoute, à l’aise avec différents publics, il sait créer une ambiance chaleureuse.

Séances retraités le matin, cours adultes et enfants le soir ou le samedi… son emploi du temps s’adapte à la disponibilité de ses publics. Il peut aussi se déplacer d’une salle de sport à l’autre au cours d’une même journée.

Il peut également intervenir auprès des professeurs des écoles.

L’animateur des activités physiques et sportives travaille le plus souvent dans la fonction publique territoriale (accès sur concours), pour des associations sportives  ou des centres de vacances.

Les formations et les diplômes?

Après la 3e

BPJEPS activités physiques pour tous.

Après le bac

Plusieurs DEUST ou licences pro

Pour l’accompagnement de publics à besoins particuliers la filière STAPS ou le DEJEPS spécialité activités physiques et sportives adaptées




éducatrice sportive

23 05 2019

Sports collectifs, de combat, vitesse ou pleine nature… On compte près d’une centaine d’activités sportives et autant de spécialisations d’éducateurs sportifs. Chacun enseigne sa discipline de prédilection tout en veillant à la sécurité des groupes qu’il encadre : enfants, jeunes ou adultes, retraités, vacanciers… Hormis les agents de la fonction publique territoriale, ces professionnels sont toujours ou presque titulaires d’un brevet ou d’un diplôme d’État délivré par le ministère des Sports, dans la spécialité visée.

Les études que l’on peut faire:

-BAC : BPJEPS

-BAC+2 : BEJEPS

-BAC+3 : Licence staps ou BESJEPS

Salaire:

Un éducateur sportif débutant gagne 1 100 euros net par mois s’il est salarié dans la fonction publique.

Cette rémunération évolue ensuite selon le grade et l’échelon pour atteindre 1400 euros.

La rémunération est plus importante au sein des salles de sport privées et peut atteindre 1600 euros net par mois.

Résultat de recherche d'images pour "salaires educatrice sportive"

Image associée

Je présente ce métier car c’est le métier que je voudrais faire plus tard.

 




visiteuse de médical

23 05 2019

les intitulé sont: informer communiquez,me déplacer souvent.

Les activité exercée sont:Représentant de l’industrie pharmaceutique.Le visiteur médical fait le lien et la carte professionnelle.

Ce que j’ai le plus aimer dans ce mêtier est le contacte avec les clients.

Ce que j’ai le moin aime est: Je ne sais pas je n’est jamais dans ce metier mais j’aimerai bien decouvrie ce metier.

le salaire est de:entre 2 500 € bruts et 3 750 € bruts par mois en France, soit un salaire médian de 3 125 € bruts par mois.

Les étude sont:un diplôme national a bac +2Résultat de recherche d'images pour "visiteuse de medical"




assistante maternelle

23 05 2019

mes centre d’intérêt et de m’occuper des enfants le métier que je veut faire plus tard et de être assistante maternelle m’occuper des enfants les activité exercée et faire du coloriage,pour l’assistante maternelle.

Pour faire sont métier et de faire sont métier a son domicile le principe qualité pour faire sont métier c’est le cap petite enfance les formation et les diplôme nécessaires. Pour exercer ce métier et le CAP-BEP les autre renseignement important pour moi par exemple le salaire le salaire pour débutait ce métier le salaire et de 20,80 salaire brute ce que j’aime le plus c’est m’occuper des enfants ce que j’aime le moins dans ce métier c’est quand que les parents vienne chercher leurs enfants Résultat de recherche d'images pour "assistance maternelle"




Educateur de sport

23 05 2019

description du métier d’éducateur de sport:

Professeur de judo, éducateur rugby, prof d’équitation ou de tennis… “Éducateur sportif” est l’appellation générique donnée à tous ces professionnels du sport.

L’éducateur sportif enseigne et encadre une activité sportive en particulier. Ses tâches sont donc naturellement différentes selon la discipline enseignée.

Qu’il enseigne un sport à des jeunes pour le loisir ou en vue d’une compétition, à des adultes ou pour le 3ème age, en cours collectifs ou en cours individuels, l’éducateur sportif exerce essentiellement hors temps scolaire ou à des horaires adaptés à sa clientèle (fin de journée, week-end..).

L’éducateur sportif peut exercer dans des structures privées (salles de sports, associations, clubs sportifs, centres ou villages vacances… ) ou des structures rattachées à la fonction publique territoriale.

Pédagogie, patience, sens des responsabilités et réceptivité au groupe sont des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Résultat de recherche d'images pour "photo d'educateur de sport"

Les études:

Pour devenir éducateur sportif et être rémunéré pour cette activité, il faut obtenir un BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport).

Le BPJEPS est un diplôme de niveau bac préparé au sein des Creps (centres de ressources, d’expertise et de performance sportives) ou au sein d’un CFA (centre de formation d’apprentis), dans le cadre d’un contrat d’apprentissage pour les 18-25 ans.

Activités nautiques, golf, pêche de loisir, activités équestres… Le BJPEPS éducateur sportif propose une vingtaine de mentions différentes. Renseignez-vous auprès des DRJSCS.

A noter pour certaines disciplines, le DEJEPS (diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) est parfois exigé pour fonctionner en plus grande autonomie comme par exemple pour l’enseignement et la pratique de la plongée, de l’escalade…

Les fédérations sportives proposent également des brevets fédéraux pour l’enseignement de leur discipline. Attention, ces derniers ne permettent pas d’exercer contre rémunération. Leurs titulaires sont des bénévoles.

Le salaire:

Environ le S.M.I.C pour un éducateur sportif débutant (BPJEPS) + indemnités.

Si l’éducateur sportif travaille pour une municipalité (accès sur concours), sa rémunération suit la grille indiciaire de la fonction publique territoriale (FPT). Mais, le plus souvent, il exerce au sein d’un club, d’une association, d’un comité d’entreprise ou d’un centre de vacances.

Dans une salle de sport privée, un éducateur sportif peut gagner jusqu’à 1 700 € brut par mois.

L’évolution de la carrière:

Un éducateur sportif peut évoluer vers des fonctions d’entraineur sportif ou de gestion et d’encadrement de haut niveau. Pour cela, il doit passer un DEJEPS (diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport) spécialité perfectionnement sportif ou le DESJEPS (diplôme d’État supérieur) spécialité performance sportive. Ce dernier diplôme permet notamment de devenir directeur de projet, de structure ou directeur sportif dans une grande association

Résultat de recherche d'images pour "homme sur un bureau"

les avantages et les inconvénients:

Les avantages de ce métiers sont que l’on pratique le sport que l’on aime et le métier que souhaiter faire quand on été ados.Les inconvénients de ce métier il ni en a pas pour moi.




Guichetier/ère

23 05 2019

Résultat de recherche d'images pour "guichetier"

Le/La guichetier/ére est la première personne à qui l’on a affaire quand on pousse la porte d’une agence bancaire. La qualité de son accueil compte beaucoup pour l’image de l’établissement. Ce poste permet à un débutant de faire ses preuves.

Le guichetier ou chargé d’accueil exerce dans une agence bancaire, où il accueille les clients lorsqu’ils entrent dans l’établissement. Il les oriente vers d’autres professionnels (conseillers, chargés de clientèle) le cas échéant, ou bien assure des opérations courantes : retrait d’espèces, dépôt de chèques, commande de chéquier, délivrance de carte bancaire… Sens de l’écoute, esprit de service et rapidité sont ses qualités principales

 

pour être un guichetier il faut:

=> Niveau d’étude : BAC, BAC PRO, BP ou équivalent

ses activités sont:
Accueillir et aiguiller les clients
Le guichetier répond aux demandes de renseignement les plus diverses, informe les clients du lancement d’un nouveau produit ou service, indique les pièces à fournir pour une ouverture de compte. Il dirige parfois les clients vers des conseillers spécialisés, mieux à même de répondre à leur demande. Il est habilité à consulter le planning des chargés de clientèle pour caler des rendez-vous avec les particuliers.
Gérer des opérations simples
À la demande d’un client, ce professionnel peut consulter un compte bancaire, en indiquer le solde et fournir un relevé des derniers mouvements. Il assure des opérations courantes comme le retrait d’espèces, le dépôt de chèques, la commande d’un chéquier ou la délivrance d’une carte bancaire. Il lui arrive aussi de vendre des devises étrangères ou des chèques de voyage.
Faire circuler l’information
Le métier comprend une part commerciale : le guichetier cherche à évaluer les besoins des clients pour leur adresser des offres ciblées, autrement dit susceptibles de les intéresser. En première ligne pour recueillir les confidences ou les griefs des clients, il transmet ensuite aux chargés de clientèle toutes les informations qu’il a pu recueillir.

 

 




mécanicien/ne et technicien/ne moto

23 05 2019

Dans l’atelier d’une concession ou d’un garage, mécaniciens et techniciens entretiennent et réparent motos et scooters. Le mécanicien assure les interventions courantes, les réparations et réglages simples. Le technicien établit le diagnostic des pannes. Il accueille la clientèle, lui détaille les opérations à effectuer… Et met aussi la main à la pâte. Rigueur et autonomie sont indispensables, en plus d’une solide formation technique, qu’il faut enrichir régulièrement.

Pour faire se métier il faut faire un CAP et, au-delà, un bac pro et même un BTS.

Le salaire moyen pour les emplois Mécanicien moto au France est 21 450 € par année ou 11 € par heure.

Les postes de niveau débutant commencent à 18 228 € par an alors que les travailleurs les plus expérimentés gagnent 36 465 € dollars par an.

Pour exercer ce métier il faut avoir de la rigueur, initiative et débrouillardise, relationnel et résistance physique et l’envie d’apprendre .

Pour la qualité de ce métier est les travaux manuel et l’inconvénient est d’être presser.

Je présente se métier car ses le métier con ma proposer parmi d’autre et ses celui qui me plais le plus.

 




9 05 2019

Animateur/trice nature  

Qu’es que le métier d’animateur nature ?

Le métier d’animateur nature c’est un métier ou on est dehors. On présente des activités pour les enfants ou les adultes , on protège la nature . Pour exercer se métier il faut être dynamique être écologique et aimer la nature .

Diplôme et salais de se métier

Les diplôme pour faire se métier son le BAC , BAC PRO , BP ou équivalent .

Le salaire de débutant est à partir du smic .

Avantage inconvénient

avantage inconvénient
on travail dehors on ne s’occupe pas d’animaux

J’ai choisie se métier car c’est un des métier qu’on ma proposé dans mais demande.

 

 




Agent de développement touristique .

9 05 2019

Le métier d’agent de développement touristiques :Image associée

La mission de l’agent de développement touristique est de valoriser et d’améliorer la fréquentation touristique d’un site. La bonne connaissance de la région et de ses ressources touristiques culturelles, historiques, économiques permet à l’agent d’analyser la situation. Il monte des dossiers administratifs techniques et financiers. Il élabore un projet qu’il suit jusqu’à son terme. Ceci suppose une grande disponibilité. Son employeur ? Une commune ou un office de tourisme.

pour pratiquer se métier les qualités requises  sont de savoir l’économie ,l’histoire , la culture d’un territoire ,savoir analyser , animer , communiquer , suivre un projet jusqu’a son terme .

Ses condition de travaille :

Autonome selon l’employeur…
Les conditions de travail de l’agent de développement touristique et son statut peuvent varier selon qu’il est employé par un office du tourisme, une association, une collectivité territoriale ou même une ONG (organisation non gourvernementale). Très autonome dans les petites structures, il dépendra d’une hiérarchie plus complexe dans les collectivités locales importantes. Dans ces dernières, il peut être amené à diriger une équipe.
Horaires irréguliers, déplacements fréquents
Son activité est toujours diversifiée (études de documentations et de données économiques, culturelles ou sociologiques) et les prises de contact multiples. D’où, souvent, des réunions nombreuses, en soirée, parfois le samedi, et des déplacements sur le terrain, pour aménager des lieux ou organiser le travail d’une équipe, fréquents

Résultat de recherche d'images pour "information importante sur le métier agent de développement touristique"

Ses études :

Niveau bac + 5

  • Master dans le domaine du tourisme, de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire.

Les débouchés :

Des évolutions possibles
Après quelques années d’expérience professionnelle, l’agent de développement peut postuler pour prendre la responsabilité d’un office du tourisme, d’une association, d’un village de vacances… Il peut aussi diriger un comité départemental ou régional de tourisme ou bien évoluer vers des fonctions de conseil auprès de cabinets de consultants privés.
Salaire du débutant
A partir du Smic, et jusqu’à 2500 euros brut par mois.

Pour plus d’information : https://www.100metiersenregion.fr/agent-agente-de-developpement-du-tourisme/

 

                                                                                     

 

 




9 05 2019

Agenceur/euse de cuisine et salle de bain

Résultat de recherche d'images pour "agenceur de cuisine et salle de bain"

  • Que fait un agenceur de cuisine et salle de bain ?

Un agenceur de cuisine et salle de bain propose et conseil sur l’aménagement et la conception des rangements que les clients auront besoins.

  • Les activités ?

–>Définition d’un projet
Aménageur d’espaces dédiés, l’agenceur de cuisines et salles de bains intervient de la conception à la réalisation. Un premier entretien chez le client lui permet de définir les besoins et envies de celui-ci, mais également d’opérer une analyse technique des lieux et la prise de dimensions. Cette première étape est primordiale puisque c’est à partir de ces éléments que l’agenceur définira son cahier des charges.

–>Élaboration de plans
L’agenceur conçoit et réalise ensuite des plans d’aménagement en vue de créer des espaces de vie à la fois esthétiques, fonctionnels et adaptés aux besoins et exigences de sa clientèle. Un travail réalisé au bureau qui fait appel tant à la créativité  en jouant sur les matériaux, les volumes, les couleurs.

–>Maîtrise d’œuvre
Il assure la commande des matériaux et des pièces, organise le chantier. L’agenceur est responsable de la tenue des délais de réalisation, de la qualité et du respect du montant des travaux fixés par le devis.

  • Les diplômes ?

–> CAP(certificats d’aptitude professionnelle) menuisier installateur et menuisier fabricant de menuiserie sont adaptés aux travaux de pose.

–> BEP Le métier d’agenceur, lui, requiert un diplôme de niveau bac à bac + 2 agencement ou aménagement intérieur.

  • Salaire ?

 A partir du SIMC jusqu’à 1720€.

 

Ce que j’aime le plus dans ce métier  Ce que j’aime le moins dans ce métier
– Faire des choses différentes

– Êtres l’écoute de son client

– Ce déplacer souvent

 

Résultat de recherche d'images pour "agenceur de cuisine et salle de bain"

J’ai présenter ce métier parce qu’il m’a été proposer lors de ma recherche de mes centres d’inserts sur le site meformer.com