Tous les billets de septembre 2008

Romans et témoignages sur la Grande guerre

samedi 27 septembre 2008

Romans et témoignages sur la Grande guerre :

bibliographie

.

  • Le Feu, Henri Barbusse, 1916, rééd. Gallimard, 2007, 5,8 euros          Paula 1L2
  • Les Croix de bois, Roland Dorgelès, 1919, rééd. Gallimard, 2008, 4 euros.     Viktor 1L2
  • Clavel soldat / Clavel chez les majors, Léon Werth (1919) Madeleine 1L1
  • Orages d’acier, journal de guerre, Ernst Jünger, 1920, rééd. Le livre de Poche, 2007, 6 euros   Noémie 1L1 Alice 1L2
  • L’Equipage, Joseph Kessel (1923)  Laurène, Charlotte 1L1 Louise 1L2
  • A l’ouest rien de nouveau, E.M. Remarque, 1929, rééd. Le Livre de Poche, 2007, 5 euros Guillaume, Nicolas 1L1 Solène 1L2
  • L’adieu aux armes, Ernest Hemingway (1929)        Natacha 1L2
  • La Peur, Gabriel Chevallier, 1930, rééd. le Dilettante, 2008, 22 euros Tania 1L1
  • Le grand troupeau, Jean Giono (1931)            Simon 1L2
  • Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline (1932) Clothilde, Morgane, Jennifer 1L1 Camille 1L2
  • « L’été 14 », in Les Thibault, Roger Martin du Gard (1936)              Julie 1L2
  • « Prélude à Verdun / Verdun », in Les Hommes de bonne volonté, Jules Romains (1932-1946)
  • Ceux de 14, (cinq récits écrits entre 1918 et 1921) Maurice Genevoix, 1950, rééd. Seuil, 2008, 9 euros Marie1L2
  • La Main coupée, Blaise Cendrars (1946)     Elodie 1L1 Charlotte 1L2
  • « Août 1914 », in La Roue rouge, Alexandre Soljenitsyne (1983)
  • Le der des ders, Didier Daeninckx, 1984, Gallimard, rééd. 1999, 5,3 euros.
  • L’acacia, Claude Simon (1989)
  • Les champs d’honneur, Jean Rouaud, 1990, rééd. Minuit, 1996, 5,5 euros Marine 1L1 Zoé 1L2
  • Un long dimanche de fiançailles, Sébastien Japrisot (1991)  Emma, Stéphanie 1L1 Dounia 1L2
  • La chambre des officiers, Marc Dugain (1998) Jessica, Camille 1L1
  • Capitaine Conan, Roger Vercel (2000)    Yassidé 1L1 Diane 1L2
  • Cris, Laurent Gaudé (2001) Cécile 1L1
  • Dans la guerre, Alice Ferney (2003)
  • Le monument. Roman vrai, Claude Duneton, 2004, rééd. Seuil « Points », 2005, 9 euros.
  • Enfants de la patrie (saga en quatre tomes), Pierre Miquel (2002-2007)
  • Derrière la colline, Xavier Hanotte (2000)

.

Anthologie : Les Grands romans de 14-18, Omnibus, 2006.

.

Bandes dessinées :

.

  • Le roi cassé, Nicolas Dumontheuil, Casterman, 2005, 16 euros.
  • La lecture des ruines, de David B., Dupuis, 2001, 15 euros.
  • C’était la guerre des tranchées (1914-1918), Jacques Tardi, Casterman, 1993, 17 euros.

.

.

Voici un rappel des consignes :

Vous devez choisir un titre dans la bibliographie et rédiger un court article que vous mettrez en ligne sur le blog commun aux classes de Première L d’Arras et de Lagny.

Votre article, le plus vivant possible, doit comporter les éléments suivants :

présentation de l’auteur et du type d’ouvrage (biographie, témoignage, analyse sociale, réalité romancée, etc…) et la date de la publication.

–  présentation de l’histoire, sans tout raconter, pour ne pas gâcher le plaisir de la lecture de ceux qui le liront après vous !

–  l’intérêt historique de l’ouvrage : que nous apprend-il sur la grande Guerre ? Quels aspects du conflit sont évoqués (combats, vie dans les tranchées, à l’arrière, propagande, problèmes politiques, transformations de la société, des mentalités…)

votre avis sur le livre, ce pourquoi vous voudriez en conseiller la lecture aux autres.

Sources utilisées : dictionnaires, encyclopédies, ouvrages, manuels, sites internet…


Dossier Grande Guerre en ligne

mercredi 24 septembre 2008

La Documentation Française met en ligne un dossier très dense sur la Grande Guerre.

Photo : Le transport d’un soldat blessé au poste de secours par deux de ses camarades. © Présidence du Conseil. Photo : SCA, La Documentation française.

Pour le consulter, cliquez sur la photo ci-dessus

1918, la Grande Guerre s’achève..

Quatre-vingt dix ans ont passé, les Français commémorent tout au long de l’année 2008, avec leurs voisins européens, la fin de la guerre de 1914-1918. Par son ampleur, ses conséquences, ce conflit si meurtrier a marqué de son empreinte le XXe siècle. Le dernier poilu français vient de s’éteindre mais l’écho de la Grande Guerre résonne encore dans la mémoire collective.


Profanations de Notre-Dame-de-Lorette

jeudi 11 septembre 2008

Profanations de Notre-Dame-de-Lorette : deux jeunes présentés à un juge, les autres libérés

mercredi 10 septembre 2008 – La Voix du Nord

Deux jeunes majeurs de la mouvance néonazie, dont l’un déjà condamné pour des faits similaires, seront présentés ce mercredi à un juge pour une probable mise en examen dans l’enquête sur la profanation en avril de 148 tombes musulmanes près d’Arras. Les huit autres jeunes, dont deux jeunes filles et deux mineurs, interpellés hier avec eux dans le Pas-de-Calais, ont été libérés, d’après Brigitte Lamy, procureur de la République de Béthune.

Les deux suspects, âgés d’une vingtaine d’années, pourraient être mis en examen pour violation ou profanation de sépulture en raison de l’appartenance à une race ou une religion et pour dégradation de biens appartenant à autrui en réunion.

Du matériel informatique a notamment été saisi au cours de perquisitions et sera « exploité », a ajouté Mme Lamy qui devrait requérir leur placement en détention provisoire des deux suspects.
L’un d’eux avait déjà été condamné en mai 2007 à 2 ans de prison, dont un ferme, pour la profanation en avril 2007 de 52 tombes musulmanes du même cimetière.
Lors de son procès, pour lequel il comparaissait avec un autre jeune majeur condamné à la même peine que lui, il avait expliqué n’avoir « jamais été un adorateur de Hitler ». Il avait reconnu au cours de l’enquête être mu par des pensées « anti-racaille, anti-lascars ».

(suite…)


Programme provisoire

jeudi 11 septembre 2008

« IMAGES CROISEES DE LA GRANDE GUERRE:
MEMOIRES ARTESIENNE ET PARISIENNE »

Lycée Gambetta d’Arras
Lycée Van Dongen de Lagny-sur-Marne
Musée de l’histoire vivante de Montreuil

Déroulement global de la semaine: deux journées d’accueil des élèves de Lagny à Arras, deux journées de séjour des élèves d’Arras à Lagny, une journée et demie d’atelier de pratique artistique à Arras.
Public: une classe de 25 à Arras, deux classes de 20 à Lagny.
Intervenants :
•    équipe pédagogique d’Arras: professeurs de Lettres et d’Arts Plastiques, S Dumont (histoire-géo), J Lanérès (documentaliste), Samir Sfaxi (plasticien)
•    équipe pédagogique de Lagny: même structure, G Hoibian (histoire-géo), B Vidal-Naquet (histoire-géo), F. Capel (lettres), G. Le Taxin (arts plast.), M.A. Degeorges (anglais)
•    équipe du Musée de l’Histoire Vivante de Montreuil: L Sepel (responsable de l’accueil des publics et des activités pédagogiques), E Lafon (responsable des activités scientifiques)

JOURNEES A ARRAS:
Premier jour:
Matinée:

– Accueil des élèves de Lagny et découverte d’Arras présentée par des élèves de Gambetta, circuit en ville en trois ou quatre groupes: les Places, le quartier du rivage, le quartier Vauban, l’abbaye Saint Vaast visant à évoquer l’histoire d’Arras depuis l’antiquité. Réalisation par les élèves d’un petit livret récapitulatif pour nos hôtes.
Repas au restaurant scolaire
Après-midi:
– Excursion à Notre-dame de Lorette et Vimy pour découvrir les lieux de mémoire des batailles de l’Artois, organisation sur le même principe des petits groupes et de la présentation par les élèves : présentation des batailles de 1915 et 1917, enjeux stratégiques, analyse de la diversité des combattants à travers la lecture des ex-voto, visite des souterrains et du Musée de ND de Lorette ou de La Targette, lecture d’extraits de romans, de lettres de poilus, de récits des combats.
A Vimy, un atelier de lecture du paysage minier (vue sur Liévin, Lens, Avion et les terrils). Dossier documentaire.
Soirée:
Accueil dans des familles et à l’auberge de jeunesse.
Deuxième jour:
Organisation de trois ateliers tournants de 25 élèves:
•    visite des Boves
•    module de production plastique avec S Sfaxi: fresque collective
•    module sur les images de la guerre par E Lafon et L Sepel

Les 5ème et 6ème jours : fin de la fresque collective au lycée Gambetta d’Arras avec la 1ère L de S.Dumont. Une expo numérique est envisagée afin de faire suivre à Van Dongen le bilan du travail fait durant cette semaine.

JOURNEES A LAGNY :
3ème jour :

Vers 9h00 : Arrivée des lycéens d’Arras à Van Dongen
3 ATELIERS d’une heure trente rassemblant environ 25 élèves  chacun
module de GEOGRAPHIE étude sur documents de l’agglomération parisienne comme métropole de rang mondial : en marge ou au cœur de la mégalopole européenne ?
ou
module d’histoire sur Paris, capitale de la France pendant la GG (étude des partis politiques, de l’Union sacrée, des oppositions…)
Responsables : Blandine Vidal-Naquet ou Guillaume Hoibian, lycée Van Dongen.

Module Atelier documentaire : Steinlen et Otto Dix, deux regards d’artistes sur la guerre (à partir de la collection des croquis de guerre de Steinlen et des dessins d’Otto Dix, repro sur papier japon en coffret au musée).

Responsables : Lisa Sepel et Eric Lafon ; musée de Montreuil..

Module étude de documents sur le débat historiographique actuel autour de la Grande Guerre : « Une Guerre en débat – Craonne contre Péronne ».

Responsables : Blandine Vidal-Naquet ou Guillaume Hoibian, lycée Van Dongen ou Eric Lafon, musée de Montreuil.

9h30 : 1er module
11h00 : 2nd module
Pause repas : 12h30-13h30 cantine du lycée Van Dongen
13h30 : 3ème module
15h00 : pause
15h 30 : conférence « la mise en images et en récit de la Grande Guerre » avec Jacques Tardi et Didier Daeninckx : présentation de leur album Le Der des Ders (Casterman)
Visite centre-ville de Lagny ?
En fin d’après-midi : Accueil dans les familles des élèves d’Arras
Soirée cinéma ? Capitaine Conan de Tavernier

4ème jour :
Le matin : Visite de Paris et de son agglomération
1er objectif : découvrir les éléments d’une métropole de rang mondial (Dysneyland, la Défense, le siège de l’Unesco, Le Louvre, La Tour Eiffel, la place de la Bastille…). Analyse in situ du processus de métropolisation (concentration des activités de commandement, tertiarisation des activités, extension de l’agglomération, périurbanisation, …) non enrayé par les politiques de déconcentration, de décentralisation. : parcours à élaborer en cours avec les élèves de Van Dongen.
2nd objectif : la Grande Guerre à Paris : visite des lieux du pouvoir pendant la Grande Guerre (Assemblée Nationale, L’Arc de Triomphe, l’Elysée, le café du croissant…) : parcours à élaborer en cours avec les élèves de Van Dongen (avec l’aide du musée de Montreuil)
Cette visite sera faite avec les deux cars ponctuée par des explications faites par des élèves de Van Dongen, des lectures de textes politiques ou autres…
En amont, travail en atelier sur la diction, la lecture avec un artiste intervenant
en lien avec le centre culturel du Moustier (Thorigny) ou du centre Charles Vanel (Lagny). Resp : M.A. Degeorge
Repas pique-nique
L’après-midi :
Visite d’un musée en lien avec la Grande Guerre (Orsay, Beaubourg) est prévue (avec l’aide du musée de Montreuil).

Possibilité d’inverser les deux journées

Avant l’échange :
Défi lecture entre les trois classes (resp. Blandine Vidal-Naquet)
Anthologie présentée par les élèves de Van Dongen (resp Fanny Capel)
Atelier/visite/expo musée de Lagny (resp Blandine Vidal-Naquet)