Le fonds Steinlen au musée de l’Histoire vivante à Montreuil


Le musée de l’Histoire vivante conserve des dessins et lithographies de l’artiste peintre Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923).

Une partie importante de ce fonds est constitué de croquis de guerre réalisés pendant la Première Guerre Mondiale. Steinlen se rend en effet à deux reprises sur le front en 1915 et 1917.

Ses croquis des débuts exécutés en 1914-1915 évoquent l’atmosphère patriotique de la guerre (cf illustration n°1), les soldats partant la « fleur au fusil » (illustration n°2).

Illustration n°1: La Marseillaise, 1915

Illustration n°1: La Marseillaise, 1915

Illustration n°2: Deux poilus, 1915

La vie à l’arrière mais aussi l’enfer des tranchées avec sa cohorte de blessés et de morts (illustrations n° 3 et 4) sont également représentés.

Illustration n°3: Les camarades, 1916

Illustration n°4: Nid de blessés, 1917

Une grande partie des croquis de guerre de Steinlen sera présentée lors du module d’images consacré à Steinlen et Otto Dix, deux regards d’artistes sur la guerre, mercredi 18 mars 2009.

Lisa Sepel, musée de l’histoire vivante de Montreuil

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.