Emotion intense dans la Carrière de Wellington…

Par Tania, 1L1

A première vue personne ne se douterait que derrière les murs d’un simple Musée se cacheraient les vestiges de huit longues journées, vécues par des soldats de la Première Guerre Mondiale. Je ne vais pas décrire instant par instant ce que j’ai vécu et ressenti mais je vais tout simplement décrire deux instants très marquants de cette visite. Au bout de vingt minutes de marche, et de description et de vision d’images sur un retro-projecteur , nous nous sommes avancés plus loin dans ces cavernes sombres pour arriver face à un autre rétro-projecteur qui nous montrait une chose à laquelle les soldats tenaient beaucoup: l’écriture de cartes pour leurs familles. C’est précisément cet instant qui m’a ému, voir l’image d’un homme qui écrit et entendre ces mots si touchant pour sa femme… Sa pensée pour son enfant qu’il croit pouvoir revoir après la Guerre, ce temps qu’il veut rattraper.. Entendre ensuite que ce soldat est mort pendant la Guerre m’a particulièrement touché. Après ce moment très silencieux ou je pense chacun d’entre nous à été touché, nous nous sommes encore plus enfoncés dans ces carrières jusqu’au bout, là ou l’assaut pour attaquer les Allemands à été lançé en 1917. On a vu la petite sortie par laquelle les soldats Néozélandais et Britanniques ses sont lançés à la mort sans pouvoir en revenir. Le commentaire que l’on entendait grâce aux casques était particulièrement émouvant, on a pu comprendre et ressentir la peur de ces soldats qui minute après minute se rapprochaient d’une mort presque certaine .

Laisser un commentaire

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire.