Les ders de novembre

Des lendemains qui déchantent

 

Alors qu’on parlait tous, nous occidentaux, du réveil des pays arabes et notamment de l’Égypte. Avec admiration messieurs dames, car ce n’est pas tous les jours que des pays se soulèvent. On pensait tous au prochain dictateur qui pouvait tomber, la Syrie par exemple. Aujourd’hui, la révolution progresse lentement … On peut se demander si la réponse de l’armée face aux manifestants égyptiens constitue-t-elle une réponse proportionnée. Sûrement pas . Alors qu’allons-nous faire ? Bombarder (comme en Lybie), laisser faire (comme en Égypte ou en Syrie) ou une troisième voie (comme au Maroc). Il est difficile de choisir, et d’aider. Mais les habitants veulent-ils être secouru ? (Voir les articles de l’Expression, du Monde, du Point et du Nouvel Observateur). Attention le monde bout !

 

  • Infos essentielles

Démocrates et républicains en s’entendent pas. L’économie nord américaine peut être lourdement pénalisée, mais aussi l’ensemble des circuits économiques mondiaux dont dépendent l’Europe et l’Asie (Voir l’article du Monde).

En Espagne, la nouvelle donne ne change rien. Malgré la promesse d’un redressement économique possible, car les élections ont amené une nouvelle majorité au Parlement espagnol, l’image d’une Espagne en difficulté avec son budget et sa dette reste bien présente dans les esprits. Notamment ceux qui sont sur les marchés financiers (Voir l’article de PressEurop).

C’est officiel. Le programme de l’UMP inclut la fin des 35 heures. Retour aux 39 heures, avec certaines compensations, sans oublier la TVA sociale ! ( qui est, pour cette dernière, le moyen d’augmenter les prix pour financer le financement de la protection sociale, dont dépendent les allocations vieillesse et autres; voir les articles du Monde et de Marianne2).

  • A suivre

Les Frères Musulmans ne suivent pas le mouvement. Alors que les rassemblements sur la place Tahrir rappellent les premières heures de la révolution égyptienne, les Frères Musulmans, qui cherchent à obtenir le pouvoir législatif dans ce pays, ne participera pas à la prochaine manifestation. Leur raison ? A cause du « souci de ne pas entraîner le peuple vers de nouveaux affrontements sanglants avec des parties qui cherchent davantage de tensions ». Pourquoi s’abstenir de soutenir un mouvement populaire reviendrait à calmer le jeu ? Alors que ces personnes peuvent être des médiateurs du conflit ? A moins que cela ne leur profite … (Voir l’article du Monde).

Des tests et des résultats. De nouveaux tests de dépistage  du VIH ont vu le jour il y a peu, et le résultat est intéressant (Voir l’article de TopSanté.com)

  • Valeur 0

Nous voulons moins de nucléaire, donc l’emploi en subi des conséquences ; de l’industrie pétrolière et de ses dommages collatéraux ; cela semble un peu irréel ; mouais, bof ; la gabegie continue ;  changer pour ne pas disparaître ; on n’est pas d’accord, non mais ! ; se répartir le pouvoir, pour mieux gouverner ? ; plus de jours pour un décès ; l’effort se poursuit ; l’espoir fait vivre ; Gandalf : « Vous ne passerez pas! » ; le nucléaire, c’est mon combat à moi ! ; ça s’annonce mal ? ; info et intox ; se faire belle et mourir ; et une énième loi anti-récidive ;

  • RIP

Danielle Mitterrand est morte. Femme de l’ancien président, militante et fondatrice de France Libertés. Infatigable et indépendante, Danielle Mitterrand n’était pas la femme de, mais la « présidente », jusqu’à se froisser avec Charles Pasqua.

Hubert Nyssen est mort. Fondateur d’Actes Sud. Il relevait le pari en 1978 qu’une maison d’édition francophone pouvait se tenir dans une autre ville européenne que Paris. Il avait choisi Arles.

Joe Frazier est mort. Ancien boxeur, vainqueur de Mohammed Ali lors du combat du siècle. Il forme avec ce dernier et Georges Foreman, un trio de légende, celle de la boxe.

  • En vidéo

Aujourd’hui deux morceaux remarquables. Le premier est un duo : Disiz la Peste et Yannick Noah pour Métisse. Le succès de cette chanson sont : 1- la charisme du chanteur Noah et son association avec La Peste ; 2- des paroles que tout le monde peut chanter et s’approprie; 3- le message qui est derrière est important même s’il eut sembler ringard : la fraternité.

Image de prévisualisation YouTube

Deuxième morceau, mythique celui de Pink Floyd pour Another Brick in the  Wall. Cette chanson qui est un pamphlet contre l’éducation rigoriste, est surtout un appel pour l’épanouissement de chaque individu mineur qui remplit les couloirs des écoles. Le groupe montre bien que les brimades et un règlement trop strict ne développent en rien l’individu. De plus, ce morceau a été joué à Berlin avant la chute du mur, du côté ouest, le message sur l’éducation renvoyait aussi à une dimension politique.

Image de prévisualisation YouTube

One thought on “Les ders de novembre

Laisser un commentaire